logo

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce Paris

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US

23 août 2014

Rue du Commerce Paris 15e

 

 

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Ce défilé a eu lieu dans le cadre des commémorations de la Libération de Paris durant toute la semaine écoulée. En particulier, il y a eu ce défilé des véhicules et des troupes à pied en ordre serré par bataillon de la 2e Division Blindée et de la 4e Division d’Infanterie américaine. Il a eu lieu rue du Commerce, dans le 15e arrondissement de Paris. Il a rejoint ensuite la Mairie du 15e arrondissement, où un bal populaire s’est déroulé.

Ce défilé fut organisé par l’association Koufra.

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Rappel historique

Paris perd durant quatre années son statut capitale pluriséculaire de la France, et devient la capitale allemande de la France. L’occupant y règne en maître, les collaborateurs paradent et s’affichent dans l’espace public. Paris est réduite au statut de quasi préfecture de province. Ses administrations sont, un temps, pratiquement coupées de leurs autorités de tutelle, établies à Vichy.

Ce groupe, situé en Ile de France, rend hommage aux troupes des FFI (Forces Françaises Intérieures) et de l’US Army qui ont libéré notre pays grâce à leurs sacrifices. Il participe aux manifestations et commémorations en France et en Belgique, mais aussi sur des camps multi-époques.

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Il reconstitue le plus fidèlement possible la vie des hommes et des femmes durant cette période douloureuse de notre histoire. Cette année étant la 70e anniversaire de la Libération de Paris, l’association, avec l’aide d’autres associations, a réuni 200 personnes représentant les différentes unités de la 2ème DB; pour la logistique il y avait 50 véhicules.

Le défilé qui a eu lieu samedi dans les rues de Paris, et rue du Commerce en milieu d’après-midi, rendait hommage à la 2e DB et et à la 4e DI US qui sont entrées dans Paris le 25 août 1944 pour libérer la ville du joug nazi.

Le Général Leclerc, acteur de la Libération de Paris

Le général Leclerc attendait ce moment depuis un an et ne pensait qu’à ça !

La situation des insurgés parisiens était très délicate, et seule l’intervention des troupes alliées venues de Normandie permettrait de donner une issue favorable à l’insurrection. A l’heure où l’insurrection du peuple de Varsovie a été sauvagement matée par les Allemands le 1er août, Chaban-Delams presse le général Koënig, commandant en chef des FFI à Londres, d’intervenir.

Rol-Tanguy s’inquiète lui aussi de la situation et sait qu’un coup de force populaire n’a aucune chance d’aboutir seul.

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

L’homme providentiel sera Charles de Gaulle, qui va rencontrer Eisenhower, commandant en chef des forces alliées en Europe, et pour qui la libération de Paris n’était pas une priorité. De Gaulle lui demande avec insistance l’envoi de troupes pour libérer Paris mettant en avant la faiblesse des Allemands à Paris, la pénurie alimentaire,et le menace d’une “situation de désordre”.

L’autre motivation cachée de De Gaulle est la prise de pouvoir des communistes. Eisenhower cède le 22 août, il ordonne au général Bradley, chef de l’US Army sur le front ouest, de lancer deux unités sur Paris, la 4e division US et surtout la 2e DB dirigée par Leclerc, pour qui le moment est enfin arrivé de réaliser son objectif, libérer la capitale.

Sa division de choc, forte de 15 000 hommes, avait été créée en Afrique en 1943, précisément pour libérer Paris le moment venu, et ouvrir la route à De Gaulle.

Gaulliste de la première heure, Leclerc, impatient, ronge son frein, attendant un ordre qui ne vient pas… Il envoie même, dès le 21 août, un détachement léger de reconnaissance au sud ouest de Paris, sans l’autorisation de sa hiérarchie américaine!

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Enfin, le 22 août à 18h, le général Bradley lui transmet l’ordre d’Eisenhower de foncer sur la capitale.

A 16 heures le lendemain, 4000 véhicules et 200 chars Sherman, portant l’insigne de la 2e DB, une crois de Lorraine dans une carte de France, se mettent en branle vers Paris, à 200 km de là,il faut faire vite…

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Les FFI de Rol-Tanguy

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Parmi les forces en présence, la FFI a joué un grand rôle. Son chef, Rol-Tanguy, avait placardé dans tout paris des affiches appelant les parisiens à la résistance en ces termes :

“Parisiens !

L’insurrection du Peuple de Paris a déjà libéré de nombreux édifices de la Capitale. Une première grande victoire est remportée.

La lutte continue. Elle doit se poursuivre jusqu’à ce que l’ennemi soit chassé de la Région parisienne.

Plus que jamais, TOUS AU COMBAT.

Répondez à l’Ordre de Mobilisation Générale, rejoignez les FFI.

Toute la population doit, par tous les moyens, empêcher la circulation de l’ennemi.

Abattez les arbres, creusez des fossés anti-chars, dressez des barricades.

C’est un Peuple vainqueur qui recevra les Alliés.”

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

De Gaulle furieux

Le général Leclerc laissera le chef communiste Rol-Tanguy, chef communiste des FFI de Paris, co-signataire de la capitulation allemande. Le Général De Gaulle l’apprend quand il arrive à l’Hôtel de Ville, il est furieux!

Il pousse un second coup de gueule quand le président du Conseil national de a Résistance, Georges Bidault, le presse de proclamer la République :”Non, la République n’a jamais cessé d’être, Vichy fut toujours et demeure nul et non avenu.”

De Gaulle dira plus tard :

“La République n’a jamais cessé d’être. La France libre, la France combattante, le Comité français de Libération nationale l’ont, tour à tour, incorporée (…). Moi-même, je suis le président du Gouvernement de la République. Pourquoi irais-je la proclamer?”

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce

sources : le Figaro et le Parisien du 25 août 2014, Géo Histoire, association Koufra

60 commentaires pour “Défilé de la 2e DB et de la 4e DI US rue du Commerce Paris”

  1. Bonjour Francine,
    merci pour toutes ces photos qui me rappellent les jours que j’ai vécus à Paris, quelle joie de voir défiler tous ces militaires qui avaient libéré Paris
    Bonne journée, gros bisous

  2. Bonjour
    J’imagine que ce défilé devait être absolument magnifique à voir! J’aurais bien voulu y assister!
    Merci pour toutes ces explications car je dois avoué que même si je connais quelques petites choses, l”histoire n’a jamais été mon fort…
    Belle journée
    Bisous

  3. merci pour ton superbe reportage et tes belles photos
    j en connait qui seraient content de voir qu ils ne sont pas oubliés
    bises Francine
    kénavo

  4. Bonjour Francine
    très intéressant !! j’apprends tous les jours avec toi
    on ne s’ennuie pas à Paris !!!
    tes photos sont très belles ! et les photos d’archives correspondent vraiment bien
    bises
    Marieclo

  5. Bonjour Francine, il y en a des paparazzis, je trouve que les photos en noir et blanc vont bien avec cette rétrospective !! Il y a même des femmes coiffées comme à l’époque !!! les véhicules et armes d’époque tout y est !
    Bon jeudi gros bisous Rozy

  6. Bonjour Francine,
    Très joli défilé, j’aurais aimé le voir, l’avantage d’être à Paris !!!!
    as tu eu le temps de toucher le pompon ? LOL
    Tes photos sont superbes, merci
    Bonne journée, bises Roguidine

  7. bonjour Francine,
    Magnifique reportage sur ce défilé ou tous ses passionnés nous permettent de pouvoir revivre cette période et ne pas l’oubliée.
    Et ce avec les véhicules et tenues de l’époque . Bravo à eux qui avant tout sont des collectionneurs de cette période.
    Merci de ce partage
    Amitiés

  8. Bonjour Francine,

    Une suite de reportage toujours très intéressante qui nous (re)plonge dans le temps, dans l’histoire et dans la mémoire…Merci pour ce partage très instructif. Bonne journée Francine, bises 🙂

  9. Bonjour Francine
    (Ton texte de modération est tellement petit que je n’arrive pas à lire)
    J’aurai bien aimé voir ce défilé , et oui souvenirs souvenirs
    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    • Ajuste tes bésicles !!!! je ne le mettrai pas plus grand,car ça prendrait trop de place; et je ne veux rien enlever de ce que j’ai écrit; par contre je vais le laisser ad vitam eternam, la fleur de paris et domi ne peuvent pas continuer à s’en prendre à moi sans arrêt, je veux que tout le monde sache ce que la fleur de paris me fait, et qu’elle m’insulte sans arrêt

  10. C’est particulièrement intéressant! J’aime aussi beaucoup les photos en noir et blanc. C’est une excellente initiative ce défilé.
    Belle journée et gros bisous
    Cendrine

  11. Bonjour Francine,
    Une magnifique reconstitution.
    Au précédent jardin nous avions fait un petit bassin et y avions mis un nénuphar.
    Quand nous l’avons quitté pour un jardin nous n’avons pas refait de bassin et du coup le nénuphar se trouve dans une grande cuve, apparemment il s’y plaît bien.
    Bon jeudi
    Bisous

  12. C’est un super reportage et un super document d’histoire ! Bravo Francine, j’adore.
    En regardant tes photos, j’ai remarqué la chose suivante : beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à ce défilé grandiose, pourtant si plein d’émotions et de souvenirs ! Je crois que je me serais trouvé un endroit pour me fixer et pouvoir admirer en ouvrant tout grands les yeux !
    Je te fais d’énormes gros bisous Francine.

  13. Difficile de s’ imaginer toutes ces péripéties quand on n’ a pas connu la guerre !
    L’ histoire dépend de détails, et De Gaulle en est un, pour qui seule la France avait de l’ importance.
    On comprend que les américains avaient d’ autres priorités !
    J’ imagine l’ immense soulagement à l’ arrivée de cette fameuse 2ème division !
    Merci pour ces rappels historiques, et tes photos
    Bonne soirée
    bisous

  14. bonsoir Francine bcp de commémorations cette année, c’est normal, il ne faut pas oublier !
    je vois que tu as des démêlés avec certains blogueurs ! je ne comprends pas qu’on se serve des blogs pour des commérages ce n’est pas le but et ce n’est plus un partage bon courage bises Cathline

    • je suis tout à fiat d’accord, et comme j’en ai marre d’encaisser, je me défends 😉 et surtout je me mets au niveau “cour de récré”! ça je peux faire 🙂

  15. bonsoir, voilà j’apprécie mieux, alternance entre couleurs et noir et blanc, ça fait plus historique..
    je t’avoue j’ai regardé d’abord toutes les photos, après j’ai pris le temps de tout lire, je n’ai pu faire les 2 en même temps car pour moi il y avait bien 2 articles un historique et un artistique
    bonne soirée

  16. Merci pour ce magnifique défilé de photos qui permettent de se rendre compte de l’importance de la mobilisation de cette époque !
    Bisous
    Am

  17. Bonsoir Francine c’est un sublime reportage que tu nous offre là vraiment bravo tes photos sont vraiment magnifique merci pour ce très joli partage bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

  18. Bonsoir Francine,
    un excellent reportage sur ce défilé, tes photos sont magnifiques. Le choix de Noir et Blanc pour certaines photos est superbes. Merci pour ce très beau reportage, photos et texte.
    Passe une bonne soirée.

  19. Un article genial, bravo francine.. les photos sont superbes et réalistes.
    ah si papa avait été encore en vie, il aurait été émerveillé.

    Bonne soirée et bisous

  20. Bonsoir Francine, merveilleuse série de photos d’une belle reconstitution du défilé de la libération de paris,
    Bonne et douce soirée,
    Bisous e Amitiés

  21. coucou Francine
    et bien la pluie a eu vite fait de revenir grrr
    tant pis la semaine prochaine il va faire bon ouf !
    bonne journée et bon week end
    bisous

  22. il est vrai que c’était le moment, nous avons fait le compte avec ma mère (92 ans) des survivants à ces évènements .. il en reste bien peu !!
    d’un autre côté j’ai visité le fort de la Pompelle hier et magie du cinéma, c’était très émouvant d’écouter des soldats de la grande guerre raconter
    merci pour ton reportage et belle journée à toi

  23. Bonjour Francine
    je suis peut être à l’avance aujourd’hui!!! il n’y a rien de neuf
    excuse-moi d’avoir pris les photos pour des photos d’archives, ça paraît tellement “ancien” . Peut être à cause du noir et blanc
    dis, tu sais que une de tes ” ennemis ” a son blog retiré??? je viens de le remarquer
    bises ma belle
    Marieclo

  24. Bonjour,

    Un article très intéressant 🙂
    Ce défilé m’avait l’air super beau, bravo !
    Et magnifiques photos 🙂
    Bonne journée, bisous.

  25. Bonjour ,de belles photos toujours accompagnées de documents..j’aime bien les photos anciennes,bien sûr il ne faut pas regarder les gens qui a l’époque étaient habillés différemment..sur le derniers billet,il était temps ,c’était déjà bien sombre..bonne fin de journée,avec le soleil,bises.

  26. Un très beau reportage, j’aurais aimé être parmi les Parisiens pour voir ce défilé. Mon papa était militaire de carrière, il a donc fait la guerre 39-45. Il a été prisonnier 5 longues années en Poméranie, il a beaucoup souffert. Bises. FRANCOISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !