logo

Conciergerie de Paris

Conciergerie de Paris

Boulevard du palais Ile de la Cité

L’exposition Bêtes Off est l’occasion de s’intéresser de près à la Conciergerie, qui hélas est sous les bâches, aisni que la tour de l’horloge. Elle est en cours de rénovation, ainsi que le palais de Jusrice, et la sainte Chapelle.

Inscrit sur la pancarte : les 23 353 avocats du barreau de Paris célèbrent la journée de la femme. La flèche de la Sainte Chapelle émerge. 

Si la tour Eiffel fait partie des tableaux qui véhiculent l’image de Paris à travers le monde, il en est de même pour la Conciergerie. Ses deux tours jumelles, en bord de Seine, sont connues dans le monde entier. Mais sait-on toujours que le palais de la Cité fut la première résidence des rois de France?

Avec la Sainte Chapelle, qui la jouxte, elle faisait partie du somptueux palais édifié par Philippe le Bel. On se rappelle plus sûrement qu’elle fut une prison, qualifiée d’antichambre de la mort, pendant la Révolution. Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI, y fut enfermée, avant d’être guillotinée place de la Concorde.  Sa cellule, reconstituée, est visible : elle évoque, avec les salles dites “révolutionnaires”, le régime de la Terreur.

Conciergerie

De ce palais capétien de Philippe le Bel subsistent de rares salles gothiques, témoins des fastes royaux du XIVe siècle.Ces salles splendides sont classées parmi les chefs-d’oeuvre du XIve siècle. La Conciergerie conserve également les vestiges des grandes époques de son histoire.

La Conciergerie tient son nom du concierge, à qui le roi confie les droits de Justice sur la demeure royale et ses dépendances.

Le symbole de la puissance capétienne.
En 987, le jeune roi Louis V, descendant direct de Charlemagne, meurt accidentellement. Il n’a pas d’héritier. L’assemblée des Grands se réunit à Senlis, et porte sur le trône Hugues Capet, duc des Francs, écartant ainsi l’oncle de Louis V, Charles de Lorraine, héritier légitime.

Vers 941-996, Hugues Capet possède en propre le comté de Paris, et règne sur un territoire à peine plus grand que l’Ile de France.La ville est ainsi confirmée dans son rang de capitale. Le roi réside dans le palais de la Cité, qui ressemblait certainement à une forteresse gallo-romaine.
A partir du XIe siècle, grâce à des mariages et des conquêtes, le territoire du roi s’étend et sa souveraineté s’affirme face aux grands seigneurs féodaux. Et quel meilleur symbole de la grandeur d’un monarque que son palais? Durant quatre siècles, les Capétiens vont transformer la forteresse, jusqu’à ce qu’elle devienne,sous Philippe le Bel, au XIVe siècle, le plus magnifique palais d’Europe.

La pointe occidentale de l’île de la Cité était couverte de marécages, ils furent transformés en vergers, ou pavés, car ils incommodaient le roi.

Conciergerie

Des chroniques d’époque attribuent à Philippe II (1165-1223) le surnom d’Auguste car il est né au mois d’août, en latin Augustus. Ce roi moderne agrandit le domaine de l’Etat, et réorganise l’administration du royaume. Roi guerrier, il couvre le domaine de forteresses,entourées d’une enceinte flanquée de tours, et protégée par un donjon; aidé d’ingénieurs; il suit lui même le chantier. La Cour se sédentarise et le centre du pouvoir s’établit à la Cité.En 1187, Philippe Auguste y reçoit Richard Coeur de Lion; en 1193, il y célèbre ses noces avec Ingerburge de Danemark.

Des lettres patentes de Philippe Auguste mentionnent pour la première fois un concierge percevant des gages et exerçant des fonctions de basse et moyenne justices* sur le territoire du palais et ses dépendances. En revanche, les comptes du trésor royal ne fournissent pas le détail des dépenses engagées pour la réfection et l’extension du palais. On suppose que le roi a fait élever une nouvelle enceinte au nord du rempart gallo-romain. On sait, grâce au chroniqueur Rigord, qu’il a fait paver les bourbiers nauséabonds des abords du palais, dont l’odeur l’incommodait.

 

Sources : sur site et centre des monuments nationaux.

 

19 commentaires pour “Conciergerie de Paris”

  1. Bonjour Francine, j’apprends beaucoup avec tes beaux articles. Bien emmaillotée la conciergerie, elle fait peau neuve et tu nous la montreras à l’occasion. Bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  2. Bonjour Francine, pour ta recherche , ton article est vraiment très intéressant, voir ces monuments et les reliés avec l’histoire c’est génial, merci
    Le soleil irradiait déjà ce matin,
    je le voyais de mon lit à 7 heures…
    Excellent jeudi, Bisous > à demain

    fleursbranche-com-champ-copie-1.png

  3. j’ai bien aimé la visite de ces lieux malgré le nombre, à la ste chapelle de nombreux scolaires !! les sculptures de Venet je crois qu’elles sont à Fos sur mer !!ou Martigues
    bisous

  4. Kikou en ce jeudi tristounet pour te saluer. Je ne pensais pas qu’il y avait autant de beaux bâtiments à Paris. Merci pour le partage. Bi$es.

  5. J’ai eu l’occasion de visiter le cachot de Marie-Antoinette à la Conciergerie. Endroit qui donne froid dans le dos lorsqu’on pense qu’une reine a du quitter le confort de son château pour vivre les derniers jours de sa vie dans cette prison. Quelle dégringolade. Elle a du méditer sur sa splendeur passée. J’ai assisté à des concerts donnés dans la Ste Chapelle. Toujours de très bons moments.

  6. Merci Francine pour ce très bel article. J’aime beaucoup cette phrase :’ Et si la femme était aussi l’avenir du droit ?” Bises et bonne journée

  7. je ne te savais pas aussi érudite dans les espèce d’insectes…bravo et merci..
    la 2eme photo ,j’aime l’angle de prise…
    ils ont mis le paquet sur la dimension du panneau… gigantesque.il faut dire que le sujet et lui aussi très vaste.Bisous de nous deux .

  8. Très beau bâtiment de style gothique!! La conciergerie demeure un véritable témoignage historique!!Je n’ai fait que passer ,je ne l’ai jamais visitée… Merci Francine pour tes passages dans mon blog ! Passe un bon week-end Gros bisous @ bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !