logo

Cité Internationale Universitaire de Paris Fondation Deutsch de la Meurthe

Fondation Deutsch de la Meurthe

Cité Internationale Universitaire de Paris

Construite en 1925 grâce à une donation de Monsieur Emile Deutsch de la Meurthe à l’université de Paris, c’est la première maison de la Cité internationale universitaire de Paris.

Fondation Deutsch de la Meurthe

Émile Deutsch de la Meurthe était un entrepreneur fortuné. Il a créé avec son frère, Henry, les Pétroles Jupiter, qui deviendront le groupe Shell.  Issu d’une grande famille de mécènes, Émile Deutsch de la Meurthe a financé avec son épouse, Louise, la  construction des sept pavillons de la Fondation.

Le décret du 18 novembre 1922 autorisait l’université de Paris à accepter la donation d’Emile Deutsch de la  Meurthe et reconnaissait d’utilité publique la fondation qui devait porter son nom et celui de son épouse. Le  mercredi 9 mai 1923 avait lieu la cérémonie de la pose de la première pierre.

Fondation Deutsch de la Meurthe

*Le pavillon Liard.

L’architecte Lucien Bechmann s’est inspiré de collèges anglais comme Oxford, lui donnant un style très pittoresque. Les bâtiments ont été inaugurés au  printemps 1925. “Leur qualité architecturale est telle qu’en 1998, les toitures des pavillons, les jardins, les  terrasses dallées, ainsi que le vestibule et le grand salon du pavillon central ont été inscrits à
l’inventaire  supplémentaire des monuments historiques”.

Fondation Deutsch de la Meurthe
*Echauguettes, tourelles d’angle, fenêtres à meneaux donnent aux bâtiment un style néomédiéval.

La fondation Deutsch de la Meurthe est constituée de six pavillons regroupés autour de son pavillon central, de son beffroi et de son horloge. Ces pavillons portent des  noms d’universitaires ayant occupé de hautes fonctions administratives ou de savants ayant honoré l’université  de Paris (Pasteur, central, Appell, Liard, Gréard et Poincaré).
L’ élan donné par Emile Deutsch de la Meurthe a entraîné d’autres initiatives françaises et étrangères, seize fondations sont inaugurées dans les sept années suivantes.

Jardin Léopold Sédar Senghor poète écrivain homme d’état 1906-2001

Fondation Deutsch de la Meurthe

Souvenirs transmis à l’Alliance Internationale par Léopold Sédar  Senghor, alors Président de la République du Sénégal.

Membre de l’Alliance internationale 1948-2001
Fondation Deutsch de la Meurthe 1931-1934

En 2006, dans le cadre la commémoration du centenaire  de la naissance, l’Alliance Internationale (associations de résidents et d’anciens) lui a rendu un hommage avec  l’inauguration d’un jardin Senghor à la Fondation.

Lepavillon central et son beffroi.

Fondation Deutsch de la Meurthe

Au centre de la fondation, un bâtiment, sorte de maison commune, flanqué d’un beffroi avec horloge, abrite un grand salon servant de salle des fêtes, des salles de lecture, de musique et de sports (gymnastique, escrime, boxe).

Imposé par Emile Deutsch de la Meurthe, le clocher qui domine le pavillon central doit conférer à l’ensemble un caractère monumental auquel le fondateur se dit très attaché”.” Il est entouré de six pavillons d’habitation groupés symétriquement autour d’un jardin qui se raccorde avec le tracé du grand parc de sports situé à l’arrière.

Fondation Deutsch de la Meurthe

“Lucien Bechmann s’oriente alors vers une architecture à pignons en maçonnerie, d’inspiration médiévale, qui rappelle celle des collèges d’Oxford ou des universités anglaises – même si, précise-t-il, les éléments qui lui ont servi de modèle« sont essentiellement français », par exemple l’hôtel de Cluny près de la Sorbonne ou « les tourelles en encorbellement des vieilles rues du Marais ».”

Toutes les façades sont en brique et pierre sous couverture d’ardoise à forte pente, conformément au souhait du fondateur.

sources : http://www.ciup.fr/  

 

21 commentaires pour “Cité Internationale Universitaire de Paris Fondation Deutsch de la Meurthe”

  1. Hello Francine

    Désolé pour le copier coller , mais, pour une fois, je ne t’abandonne pas pour cause de voyage , mais parce que je me suis engagé dans des travaux de rénovation d’un appartement …. et comme tout travaux qui debutent , je vais de surprise en surprise et la tache devient de plus en plus importante . Alors, pendant quelques jours , je risque d’etre moins présent. En plus pour ne rien arranger, la chaleur est pénible, quand il s’agit de travaux de maçonnerie …

    bisous et bonne soirée

    pat

  2. C’est vrai que c’est difficile de se croire dans Paris. Ville étonnante !
    Merci pour ce partage.
    Avec le 500mm samyang, des oiseaux pas trop agités quand ils sont très loin, en attentant mieux 😉
    Bises et bonne fin de soirée

  3. Bonjour Francine , me revoilà de ma petite pause…il y en a des petites merveilles à Paris , très bel endroit ou j’aimerais m’y promener, mais tu l’as fais à ma place , bonne soirée , bisous

  4. bonsoir Francine .. en effet, tu pourrais aussi bien être en allemagne ou en Ecosse … très joli endroit … comment ne pas bien travailler dans un tel endroit ???
    Tu ne connais pas l’ardèche … qu’à cela ne tienne … tu choisis ton moment, tu sautes dans un train et tu débarques … et c’est avec plaisir que je te servirai de guide pour te faire découvrir la beauté de mon “païs” qui est bien plus qu’un département ou alors ..; le plus beau département de France !! hugh !!!
    hihihihihi bisousssssssssss

  5. Bonjour Francine,
    Insolite et dépaysant au possible, en effet! Et le reportage est très bien documenté comme d’habitude 🙂
    Amitiés,
    Frans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !