logo

Château de Vincennes L’enceinte et les tours

L’enceinte du château de Vincennes

Val de Marne 94 

 

A l’origine, l’enceinte, longue de 1200 mètres, était rythmée de neuf tours hautes de 40 à 42 mètres et entourées d’un fossé large de 27 mètres, en eau jusqu’à la fin du XVIIe siècle. L’enceinte est l’équivalent d’une petite enceinte urbaine médiévale.


*Au coin était l’emplacement de la tour du Réservoir.

L’enceinte et les murs de contrescarpe”forment deux rectangles très réguliers et dont les mesures sont très précises : il y a mille pieds entre les parements intérieurs des courtines nord et sud;  les murs de contrescarpe des fossés forment un rectangle d’exactement 1 200 sur 700 pieds, soit 389 m sur 226 m. Les fossés sont le résultat de l’inscription de ces deux rectangles l’un dans l’autre : ils sont larges de 25,50 m sur les grands côtés est et ouest, de 29,50 m sur les petits.

Les fossés mesuraient 11 m de profondeur, de nos jours ils font 7 m, 4 mètres ont été comblés partiellement au milieu du XIXe siècle. Ils recevaient les rejets des sources captées sur les hauteurs de Montreuil. Un système d’égout y amenait les eaux pluviales et usées venant des divers bâtiments protégés par l’enceinte.

La courtine ( muraille reliant deux tours ) a 2,60 m d’épaisseur, elle est haute d’une dizaine de mètres au-dessus du niveau moyen de la cour intérieure et de 18 m par rapport au fond des fossés actuels. “L’enceinte est formée de dix sections de courtines, huit d’une longueur qui varie entre 68 et 70 m au nord, à l’est et au sud, les deux sections de la courtine ouest mesurant 133 m au nord du donjon et 92,5 m au sud”.  

Les tours du château de Vincennes

L’enceinte du château de Vincennes était défendue par neuf tours, de types différents. A l’origine, ces tours avaient sensiblement une même hauteur d’environ 40 m au-dessus du fond primitif des fossés. Chacune ressemblait plus à un donjon qu’à une tour d’enceinte.

Mis à part celle du Village, toutes ces tours, sauf celle du Village, ont été écrêtées : celle du Bois lors de sa transformation en arc de triomphe à l’époque de Louis XIV, les sept autres entre 1805 et 1820.

Ces neuf tours sont exceptionnelles dans l’architecture fortifiée, aussi bien castrale qu’urbaine, telle qu’elle se développe depuis le début du XIIIe siècle. Leur plan est quadrangulaire, et leur commandement fort au-dessus des courtines.

Comme le donjon, elles ont été conçues pour être des habitations, ce qui explique leur structure générale. Ces tours formaient au total un espace résidentiel formé de 28 à 33 «chambres» représentant 3 000 à 3 500 mètres carrés habitables.  

« Les trois tours-portes (la Tour du Village,  la Tour des Salves, à l’est, et la Tour du Bois, au sud) avaient, en façade extérieure, un décor sculpté très important dont nous ignorons malheureusement la nature précise ».

Malgré leur fonction résidentielle, es tours possèdent des caractéristiques purement militaires. La largeur et la profondeur des fossés, et l’élévation des courtines mettent cette enceinte bien au-dessus des fortifications urbaines contemporaines.

Une continuité de circulation sur le chemin de ronde permettait des possibilités de défense plus étendues.

Quatre niveaux d’archères (ouvertures dans le mur dans un but de défense par le tir), pratiquées dans le sous-sol des tours, au niveau du sol de la cour dans les courtines et au sommet de celles-ci et des tours, donnaient de bonnes possibilités de défense peu courantes dans l’architecture castrale du XIVe siècle.

Sur les neuf tours que comptait l’enceinte, trois servaient d’entrée. Les tours furent arasées entre 1808 et 1820 jusqu’au niveau du mur d’enceinte. La Tour du Village, rescapée, a conservé son aspect initial.

*Ici, était l’emplacement de la tour du Diable.

*La tour du village qui ouvre sur la commune de Vincennes

La construction du donjon puis de l’enceinte du château de Vincennes, entre 1361 et 1380,  fut certainement l’un des plus grands chantiers d’Europe. A la fin de 1372, ces travaux étant  achevés, Charles V amplifie son projet initial : il ordonne la construction d’une vaste enceinte destinée à protéger les constructions qui existaient alors : le manoir primitif, la chapelle Saint-Martin de saint Louis et les bâtiments divers, résidentiels ou utilitaires.
“Son édification de 1373 à 1380 a nécessité 260 000 blocs de pierres pour les seuls parements des murs extérieurs.

Les murs de l’enceinte et des tours sont constitués de blocs de calcaire d’une hauteur d’un pied environ, assemblés à l’aide de joints fins. La longueur des blocs est presque constamment de 0,80 mètre, certains dépassant cependant les deux mètres”. 

 sources : www.chateau-vincennes.fr/    

44 commentaires pour “Château de Vincennes L’enceinte et les tours”

  1. C’est un beau château, l’enceinte est grande, ce doit être agréable de visiter ce lieu. C’est très bien entretenu. On a encore du soleil mais vendredi c’est le mauvais temps qui arrive chez nous. Bisous ma douce

  2. La dernière fois que j’ai mis les pieds à Vincennes c’était avec toi !
    Pourtant je voulais voir l’expo internationnale des dalhias. Tant pis ce sera pour l’année prochaine.

    Et ton voyage à Romme ? Ca ce prépare ?

    A bientôt. Bises. YVes

  3. as-tu eu gain de cause pour ta carte.?..Oui le ciel est tourmenté ce matin…je vais encore aller faire un tour avant le mauvais temps…bonne journée.des bises de Jo et moi …

  4. Coucou Francine, alors le compte à rebours est lancé pour l’Italie ? Tu as fait les photos que j’aurais aimé faire lors de ma dernière visite dans ce superbe site de Vincennes. Bonne journée et à +.

  5. Bonjour Francine, Ces tours sont très belles, j’aime bien la 1ere elle est joliment sculptée. Ce dessus de cheminée est superbe aussi mais j’ai l’impression qu’il a été mis après. Toujours du beau temps. Bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  6. dommage que les tours n’aient pas été conservées

    belle journée bises cathline

    chez moi en ce moment le flambé et à midi les roses trémières

  7. Merci Francine, j’aime beaucoup toutes ces photos bien documentées.
    Nous partons quelques jours en Bretagne et….sans Internet!
    Gros bisous et à bientôt,Mireille

  8. les tours d’Aigues mortes avaient les mêmes fonctions…on dirait qu’il devait y avoir des statues dans les niches comme des oratoires…

  9. C’est super beau et la couleur des pierres est belle! C’est pas croyable le nombre de chambres dans ces tours!!!!Je suis toujours en admiration devant de tels édifices en considérant l’âge de construction et les moyens du bord!! bisoussssssssssssss

  10. bonsoir Francine … demain jeudi !!!! youpee !!!! tu sais que le chateau de vincennes a été ma première visite de Paris ??? C T en 1992 !!!! drôle de choix guidé par le .. hasard !!! mdr bisoussssssss

  11. Décidément, je ne m’en lasse pas !

    Je ne peux pas en dire autant pour mon blog car il va subir une pause d’une durée indéterminée…

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Amitiés.

  12. bonne journée francine … Moi, il me reste encore du taf a finir avant de partir et ce soir, coiffeur !!! pffff quelle vie !! ma valise est presque prête … bisous

  13. Vraiment c’est très intéressant de venir lire et voir toutes tes pages, j’apprécie ces découvertes sur Paris, que l’on ne connait pas forcément de la même façon que toi.
    Bonne nuit et bon week end Francine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !