logo

Château de Vincennes Le pavillon de la Reine

Pavillon de la Reine Château de Vincennes

Habituellement fermés au public, les pavillons du Roi et de la Reine ouvrent leurs portes lors de la journée du Patrimoine.

Louis Le Vau a édifié le pavillon de la Reine de 1658 à 1660. Il est une réplique en façade du pavillon du Roi, construit à partir de 1654. L’architecte à aménagé entre ces pavillons symétriques  une cour d’honneur fermée par deux portiques reliant les bâtiments.
Le pavillon de la Reine et la cour d’honneur

La façade s’élève sur trois niveaux, et comprend quinze baies par étage, chacune encadrée par deux pilastres* doublés, dans la partie centrale. Sur le toit des pots à feu se détachent par leur forme particulièrement élancée.

Les salles Mazarin

A l’intérieur les salles ont été épargnées par l’incendie du 24 août 1944, leur restauration
s’est achevée en 1989. Vincennes fut occupé par les troupes allemandes,et le 24 août 1944, veille de la Libération de Paris, les dernières troupes mirent le feu à divers endroits du château.

Le pavillon fut presque entièrement détruit suite à l’explosion de munitions déposées à
proximité. Le cabinet de travail de Mazarin servit de chambre à Monsieur, frère du Roi, et de salon au Duc de Montpensier (1824-1890), cinquième fils de Louis Philippe, Roi des français. 

L’aile nord du pavillon de la Reine est la partie réservée aux appartements du Cardinal Mazarin (1602-1661), principal ministre de Louis XIII et d’Anne d’Autriche régente. En 1653, le cardinal de Mazarin a reçu la charge de gouverneur de Vincennes. Pour accueillir la régente Anne d’Autriche et son ministre il décide d’ajouter à la résidence royale médiévale une demeure plus moderne et plus spacieuse.

L’architecte de Vaux le Vicomte Louis le Vau prend le parti d’englober le pavillon construit par Marie de Médicis, au sud du donjon en le doublant sur sa largeur. Mazarin profita bien peu de ces pavillon puisqu’il mourut en 1661. Traditionnellement il est admis qu’il mourut dans cette pièce.

De 1661 à 1668 le pavillon fut habité par la Reine mère Anne d’Autriche, d’où le nom de pavillon de la Reine qui lui est resté, et par Monsieur, frère du roi Louis XIV.    

Dans la chambre de Mazarin le plafond est d’origine les murs et les plafonds sont richement ornés. La pièce maîtresse est le plafond peint par Michel Dorigny au XVIIème siècle. Il représente Zéphyr et Flore, étendus dans les nuages. Le couple est entouré par des amours. 

Les murs sont enduits de toiles marouflées aux motifs classiques. Le marouflage consiste à réunir un support souple, une toile, avec un support plus rigide, le bois; cet assemblage est possible grâce à une colle forte, la maroufle.

 

L’aile nord du pavillon de la Reine est la partie réservée aux appartements du cardinal Mazarin (1602-1661), principal ministre de Louis XIII et d’Anne d’Autriche régente. Ces salles sont les deux seules qui n’ont pas été détruites par l’incendie du 24 août 1944.

Le 24 août 1944, veille de la Libération de Paris, les dernières troupes d’occupation allemandes quittent Vincennes après avoir mis le feu à divers endroits du château.

Au mur, des tableaux représentent Napoléon III, par Hyppolite Ravergie, et l’impératrice Eugénie, d’après Emile Auguste Hublin. Une mappemonde de 1698 complète le décor.

Le pavillon est presque entièrement détruit suite à l’explosion de munitions déposées à proximité. Seules une partie de l’escalier et deux pièces des appartements de Mazarin furent épargnées. La bibliothèque et le musée de la Guerre ont subi des pertes irréparables. La restauration de ces deux salles a été achevée en 1989.  

Dans ces deux salles figure le chiffre du duc de Montpensier, au plafond. Représentant les lettres M et P entrelacées, ce chiffre a été peint au moment de l’installation du duc en 1842.

Entre 1842 et 1848, le duc de Montpensier (1824-1890), fils du roi Louis-Philippe, commandant la place militaire de Vincennes, s’installa au premier étage du pavillon, qui fut décoré à son attention. L’Ecole d’artillerie n’occupa plus que le rez-de-chaussée.

 * sources : sur site

 sources : sur site 

54 commentaires pour “Château de Vincennes Le pavillon de la Reine”

  1. Bonjour, superbe cette salle, que de trésors méconnus.. La restauration de la sainte chapelle a couté tres cher, mais je pense que c’est qd même pour la bonne cause. Bonne journée, bisous @+

  2. Merci de nous ouvrir les portes de ces magnificences. Il est difficile d’imaginer de telles proportions dans lles dimensions des palais et les raffinement de chaque détail. Réjouissons nous de ce que l’incendie de 1944 ait épargné ces pièces de patrimoine

  3. je vois
    les chaises! déformation profesionnenlle!!!hihi, ils doivent avoir de supervbe beau meuble en cannage! pourvu que la grève porte ses fruits!!!!! courage a tous ceux qui font grève.bisous

  4. Bonsoir ! Une visiteuse de mes pages me disait vouloir profiter de l’ouverture du chateau de Vincennes, en cette occasion: je lui disais être passé des milliers de fois devant et derrière ce chateau, mais jamais dedans … et c’est bien dommage ! Bonne continuation.

  5. Coucou

    J’avais pu faire la visite il y a deux ans lors des précédentes journées du patrimoine et cette visite était très instructive. Après, il y avait des manifestations dans la cour du château avec des acrobates
    Cette année, je n’ai pas eu le temps de faire des visites pour ces journées du patrimoine. Je me rattraperais l’an prochain. Bonne journée. Bises

  6. Le pavillon de la reine est vraiment digne d’une reine, les intérieurs sont “royaux”…Mais ça manque un peu d’intimité…(sourire). Bonne soirée Francine.

  7. Bonjour Francine, Un magnifique salon , je pense que tu as fait une visite penfant la journée du patrimoine. Je comprends ton inquiétude professionnelle j’ai aussi connu cette évolution à France Télécom , puis les délocalisations…le stress permanent…. Bon courage mon Amie, Bises Christine

  8. bonsoir dans toutes les guerres c’est la meme chose il y a toujours des actes de vandalisme on ne refera pas l’étre humain belle restauration le pavillon a retrouvé toute sa splendeur bonne soirée biz…

  9. un petit moment pour te rendre visite , merci de nous présenter ces photos cette salle est superbe , passe une bonne journée bisessssssssssssamicale

  10. coucou … superbe, somptueux !! de mon voyage en turquie, j’ai ramené ce talisman … je l’offre à tous mes z’amis blogueurs dont tu fais partie en première ligne .. même virtuel, je souhaite du fond du coeur qu’il te protège … bisous

  11. Bonsoir Francine. A cette époque, l’art était présent dans le quotidien chez les riches bien sûr… Aujourd’hui il est répandu, mais pas forcément plus accessible ou connu tout simplement… Aujourd’hui marouffler est employé usuellement pour désigner le fait de plaquer les moquettes au sol et faire sortir l’air entre un revêtement et son support. Bisous…

  12. Même si tu passes tard,c’est déjà bien gentil de ta part de passer.Nous te souhaitons une bonne journée et gros bisous de nous deux

  13. Je viens moi aussi de maroufler dans une pièce de la maison. Mais je n’ai pas réalisé un aussi magnifique plafond.
    Je te souhaite une excellente journée. Michel.

  14. Bonjour francine, superbe décoration ! on savait déjà bien travailler à cette époque, et jusqu’au plafond. Bonne idée d’avoir visité ce lieu. Bonne journée.

  15. bonjour comme c’est beau quel travail ils réalisaient à cette époque je te souhaite un bon aprèm ensoeillé , c’est le cas pour nous bisessssssssss

  16. J’avais également visité les deux pavillons lors de journées du patrimoine. On ne s’imagine pas voir de telles beautés de l’extérieur.
    Dès mon retour de vacances, je prends rendez-vous avec toi pour une visite de Paris. Bon WE. Bises

  17. Bonsoir Francine, Heureusement que ces deux salles ont été sauvés de l’incendie… Nous sommes au milieu des nuages depuis hier, nous avons réussi à allar marcher une heure en évitant les averses… Bon week end Amitiés Bisous Christine et JC

  18. maintenant je sais pourquoi cette lacune, nous avons juste contourné la bâtisse, je crois que dehors il y avait les restes d’un arbre déraciné, si ma mémoire est bonne
    bonne soirée

  19. ce que j’adore dans cette salle ce sont les chaises,nous en avons deux à la maison de ce style de couleur uni bleu
    ah oui j’ai mis dans mon article précédent les photos de mon miroir en mosaïque avec Mabelle,c’est mon homme qui me l’a offert lors de notre visite à La Gacilly
    passe d’agréables moments et bisous

  20. Encore un article exceptionnel et tes photos toujours aussi superbes. VRAIMENT il devrait y avoir des prix pour des blogs comme le tien. BRAVO et MERCI de nous émerveiller
    Pour le déménagement cela ne va pas tarder, mais on doute toujours, enfin peut-être pour mercredi.
    Nous avons réceptionné les derniers travaux et nous sommes vraiment heureux et pressés de nous installer à ANGERS;
    à bientôt

    • merci; j’aime beaucoup le château de vincennes, et finalement j’y vais assez souvent! je suis allée sur votre site, que je connaissais déjà évidemment bonne soirée francine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !