logo

Château de Versailles Joana Vasconcelos Pavillon de Thé

Parterre du Midi
Pavillon de Thé, 2012
Fer forgé, plantes de jasmin
359 x 509 x 345 cm

Collection de l’artiste; Courtesy Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles et Haunch of Venison, Londres

A la veille d’une nouvelle exposition à Versailles, je vous présente les dernières oeuvres de  Johana Vasconcelos. L’exposition s’est tenue en 2012 dans le château de Versailles et ses jardins. Les photos sont du 30 septembre 2012.

À l’entrée du Parterre du Midi,  deux imposantes structures en fer forgé disposées côte à côte accueillent le visiteur.

Vasconcelos Versailles

Le Pavillon de Vin, qui reproduit le volume d’une carafe à vin, et le Pavillon de Thé, qui adopte la forme d’une théière.
“Fidèles à la représentation des contraires, omniprésente dans l’architecture et le décor de Versailles, les oeuvres surgissent comme des représentations de l’homme – Pavillon de Vin – et de la femme – Pavillon de Thé.

Vasconcelos Versailles

Dans ces arabesques de fer, nous reconnaissons les motifs caractéristiques des grilles et des garde-corps des balcons. Le fer forgé, matériau aussi fonctionnel que décoratif devient ici la structure même des objets dont le caractère domestique se trouve nié par l’agrandissement spectaculaire de leurs échelles”.

Vasconcelos Versailles

Ce sont d’authentiques tonnelles, conçues pour abriter une plante – vigne pour le Pavillon de Vin et jasmin pour le Pavillon de Thé – qui grimpe autour de la structure en fer dans un mariage harmonieux du naturel et de l’artificiel. Ces sculptures “défient et enchantent le visiteur, transposant les routines du quotidien dans un monde étrange et pourtant étonnamment familier”.

Vasconcelos Versailles

sources : http://www.vasconcelos-versailles.com/ 

 

25 commentaires pour “Château de Versailles Joana Vasconcelos Pavillon de Thé”

  1. bonjour cette thière est jolie un autre endroit aurait peu étre été plus approprié pour l’exposer … un temps printanier depuis hier je croise les doigts pour que ça dure !! bon week end bises

  2. Elles me plaisent bien ces oeuvres, ça c’est de l’art, tout en finesse. elles s’intégrent bien à leur environnement.
    je crois que je t’ai vue cette fois dans le reportage, jean et manteau 3/4 près d’un lampadaire. Mais fallait vraiment le savoir !! lol.
    bonne soirée Francine.

  3. J’aime beaucoup cette oeuvre .
    Toute en finesse et en transparence …
    La beauté de l’oeuvre et celle des lieux s’harmonisent .
    L’on dirait presque le carosse de Cendrillon .
    Non, je ne t’ai pas vu à l’émission “Des Racines et des Ailes” et pourtant j’étais scotchée à mon écran ! Tu aurais du avoir une pancarte (sourire) …
    J’espère que ton week-end t’ait profitable .
    Bisous
    Véro.

  4. Bonsoir Francine.
    Michal a été notre professeur à tous; hélas, les changements de blog lui ont été fatals et son adresse tombe maintenant sur un blog en pause.
    Bon dimanche, que j’espère aussi beau qu’aujourd’hui.
    Gilbert

  5. C’est marrant , moi je viens de finir un mini plateau à café et toi tu as le contenant du café … bon je n’ai pas le bon nom !
    Une très belle oeuvre
    A bientôt

  6. Coucou Francine , j’ai passé une bonne journée , le soleil était au RV , dommage , j’aime le thé mais pas la déco , enfin chacun ses gouts..heureusement, passes une bonne soirée , bisous

  7. c’ est le siècle du gigantisme, et je t’ avoue que je préfèrerais que la vigne envahisse le chef d’ oeuvre, plutôt que de voir ce chef d’ oeuvre abriter une vigne.
    bonne journée
    bisous

  8. Elle est superbe cette théière Francine…. Que d’heures de travail sur cette oeuvre. J’adore le fer forgé, certainement parce que mon père travaillait le métal et réalisait de très beaux objets en volutes. Le bois et le métal sont des matériaux nobles et j’admire énormément les gens qui les travaillent de façon artisanale. Bises et bon samedi

  9. Heureusement que les expositions sont temporaires. C’est agréable de découvrir la création, le travail d’artistes et d’artisans mais certaines œuvres “brouillent” le décor. Sous prétexte d’art, on veut nous faire endurer des choses peu agréables. Je pense en particulier aux colonnes de Buren. Si la Pyramide du Louvre s’est maintenant fondue dans le paysage (en ce qui me concerne au moins), il n’en va pas de même dans les jardins où sont dispersées ces morceaux de béton (marbre, parait-il) noir et blanc que je n’apprécie toujours pas.

    Merci en tous cas, à toi, de nous avoir permis une visite partielle de Versailles et de l’expo de J. Vasconcelos.

    Bon dimanche.
    A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !