logo

Château de Versailles (2)

Comment est né ce projet grandiose.

L’histoire commence bien avant Louis XIII.
Yvelines, en celte, signifie riche en eau. Dans les années 1000, des moines sont chargés d’assécher les terres de la région. Versailles est alors un petit bourg qui appartient à la famille de Jean de Versailles, dans le moulin duquel on verse l’ail. Les hommes qui y travaillent sont logés dans la ferme de Gally*, le plus vieux bêtiment de la région.  Henti IV s’y arrête avec ses troupes. Il trouve l’endroit agréable, et y revient avec son fils, le futur roi louis XIII, pour y pratiquer la chasse au vol. La ferme de Gally existe toujours, elle est située à St Cyr l’Ecole, on peut venir y cueillir ses fruits et légumes dans les champs.

Louis XIII trouve l’endroit bien situé : assez proche de Paris pour venir y chasser souvent, et suffisamment éloigné pour ne pas être obligé  de rentrer le soir!

Il dort dans un auberge, probablement sur la paille. Mais un roi doit dormir dans un lit, ainsi que lui rappelle la reine, qui exige qu’il fasse construire un pavillon de chasse en 1623. Il sera agrandi ensuite, mais qualifié de « château de cartes » par ses contemporains, en raison de sa modestie.

Louis XIII meurt en 1643, et laisse derrière lui un domaine de 171 hectares : la ville se Versailles s’était bien agrandie, le parc s’était embelli grâce aux soins du premier grand jardinier Jacques Boyceau de la Baraudière. Louis XIII meurt, Versailles meurt à son tour. 

Louis XIV venait chasser avec son père, et il faut attendre une vingtaine d’années pour qu’il se prenne de passion pour le lieu. Il a connu La Fronde, et il s’estime plus en sécurité à Versailles qu’à Paris. C’est dans les années 1660 que le jeune Louis XIV engage des travaux, et illustre Versailles de sa présence en y donnant des fêtes. Il reproche au superintendant Fouquet de s’être fait construire à Vaux-le-Vicomte un château plus somptueux que celui du roi, et lui reprend les hommes qui ont travaillé pour lui le Nôtre, Le Vau, La Fontaine.
* Le parterre d’eau.
Louis XIV refusant que l’on touche au “château vieux” (le château paternel), les architectes Le Vau et d’Orbay vont “l’envelopper” en 1668. Le château neuf formera avec le vieux un U. Côté jardin, l’ordonnance de la façade est classique. Le château a trois étages et la façade côté jardins est décorée de pilastres. La galerie des glaces, au deuxième étage, est éclairée par de hautes fenêtres qui donnent sur le parterre d’eau.
Au nord et au sud, deux longues ailes, construites par Jules Hardouin-Mansart, vont prolonger l’ensemble et reprendre les grandes lignes dessinées par Le Vau. Ce monumental ensemble architectural dresse une barrière entre la ville et le domaine.

Louis XIV demande à Le Nôtre d’aménager les jardins. Il va aménager les perspectives, tailler la nature, voire la mutiler. Selon le souhait de Le Nôtre, afin de ménager ses effets, on ne devait rien voir de la ville depuis les jardins et rien deviner des jardins depuis la ville.
J’estime que Le Nôtre était peut être un urbaniste de talent mais un piètre jardinier, contrairement à Jean-Baptiste de la Quintinie.{…} Alors que Le Nôtre n’a rien laissé derrière lui, aucun écrit, la Quintinie a écrit, enseigné, donné des conseils.” Alain Baraton

* sources : http://www.versailles-tourisme.com/ et alain Baraton, jardinier en chef des Jardins de Versailles et du Grand Parc de Versailles.

23 commentaires pour “Château de Versailles (2)”

  1. C est sûr… c est mieux avec les photos… j ai appelé ma fille je leur offre le mariage du roi.. enfin si elle trouve encore des places… à priori on se les arrache… gros bisous profites de ton dernier jour parisien…

  2. Bonsoir Francine,

    Merci pour les explcations.

    De magnifiques photos.

    Au Château de Versailles j’y suis allée il y a quelques années déjà, c’était un vrai régal.

    Belle soirée

    Bisous

  3. Ah, enfin, je retrouve mon ordinateur et j’espère qu’enfin je vais être tranquille pendant un moment.

    Par contre, j’ai pris bien du retard sur tes articles et quelles richessses de textes et de photos. TOUTES plus belles les unes que les autres !!!

    Tu déménages toi aussi ?

    Ce sont les chats qui vont être traumatisés.

    Nous sommes passés cet après-midi, en allant chercher mon ordi devant la maison qui t’avait tant plu (pas très loin du marché de la Baule et de la rue très commerçante où nous sommes allés toutes les deux) et j’ai eu une pensée bien amicale pour toi.

    Je t’embrasse

    Maryvonne

  4. Bonsoir Francine, Un bel article sur les origines du château; Nous allons de temps en temps à La ferme de Gally acheter des plantes elle est proche de Saint Cyr Bonne soirée Bisous de nous deux Christine

  5. je m’imagine en marquise avec mon homme vers ces allées!!!!lol
    bon je suis de plus en plus tentée par la visite de ce château!!!!
    j’imagine aussi la robe d’époque!!!!tu es en train de me faire rêver,je sens que je vais faire de beaux rêves tout-à-l’heure,car je vais pas tarder à me coucher,j’ai travailler jusqu’à 20h
    passe d’agréables moments et bisous

  6. kikoo tite francine !! ma rentrée s’est trés bien passée.. le cp pour la 5ème fois consécutive.. je commence à le connaitre par coeur.. désolé pour mon retard de ce jour maisma maitresse m’a donné une montagne de devoirs à faire.. je te dis pas le truc.. mat sup, ne se fait pas comme un crayon derrière l’oreille.. bonne aprem.. kissouilles.. jean claude..

  7. Voilà un week-end qui s’annonce sous les meilleurs hospices enfin au moins au niveau du temps. Je vais tenter de faire un retour sur les lieux de ma chute ! Il faut que je me dérouille l’index à coup de photos. Je te souhaite un bon week-end. Bises. Yves

  8. Ce qui plâit à Versailles, c’est qu’il y a de l’espace. Moi qui suis claustrophobe, rien qu’en regardant tes photos, je me sens libre. Curieux que des photos puissement déclencher une impression de liberté, de bien être.
    Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !