logo

Chamarande le lavoir

Chamarande

Le lavoir

Il y a beaucoup de lavoirs dans le département de l’Essonne, ils sont 121 environ. On recense sur la commune d’Etampes près d’une vingtaine de lavoirs, et autant de moulins. Etampes est traversée par six rivières!

Avant l’installation de l’eau courante, l’eau potable était puisée quotidiennement à la fontaine Saint-Quentin, proche de l’église. L’eau de cette fontaine passait pour guérir les coliques enfantines. Dès 1888, un puits était foré sur la place du calvaire afin d’alimenter en eau potable l’extrémité de la commune.

Le Domaine de Chamarande et son château est juste derrière l‘église Saint Quentin et le lavoir.

Un courrier officiel de 1817 atteste que Chamarande a disposé assez tôt d’un lavoir communal. En 1828, un devis prévoyant des travaux d’entretien à la charpente donne à penser que ce lavoir était déjà couvert. En 1851, la municipalité envisage de reconstruire son lavoir. Mais toute subvention lui est refusée, car le projet “ne renferme aucun moyen de lessivage ou de séchage”. Néanmoins, la préfecture autorise la commune en 1853 à reconstruire son lavoir, selon un paiement annuel de trois milles francs répartis sur quatre annuités.

Lavoir Chamarande

Le lavoir est ainsi construit en 1858 selon les plans de l’architecte M. Magne. Sa construction est originale : le bassin, approximativement carré, n’est que partiellement couvert, offrant ainsi plusieurs avantages : protéger les lavandières tout en assurant un éclairement maximal du bassin, mais aussi limiter les frais de couverture.

Lavoir Chamarande

Aujourd’hui, le lavoir ainsi que la fontaine ont perdu leur utilité première. “Ils constituent, désormais, les éléments d’un patrimoine rural qui témoigne d’un mode de vie passé et contribue au charme de notre village”.

Lavoir Chamarande

Sources : http://www.chamarande.fr/histoire-environnement/les-lieux 

 

29 commentaires pour “Chamarande le lavoir”

  1. Bonjour Francine, c’est bien de garder les lavoirs, beaucoup de jeunes ne savent même pas comment on lavait le linge avant. C’est un patrimoine en effet a conserver. J’espère que tu n’as pas trop de pluie, ici sans arrêt depuis hier matin. Bon lundi et gros bisous

  2. Il est beau comme tout… bonsoir ma belle, sont pas un peu fada tes voisins de supprimer un nid d hirondelles ??? je sais bien qu il faut de tout pour faire un monde mais là les bras m en tombent… bisous

  3. Bonsoir
    Merci pour ton passage sur mon blog. Le tien est magnifique et que de belles photos. Ces anciens lavoirs sont spendides.
    Je vois que tu adores les cygnes noirs. Celui que j’ai photographié est gentil par contre le cygne blanc est agressif, il venait d’attaquer le cygne noir .
    Je te souhaite une bonne soirée.

  4. coucou Francine
    tu vas sourire mais j’ai fais mon repas de noces à étampes et j’ai vécu près de 7 ans à sannois que je ne reconnais plus aujourd’hui j’aimais me balader autour du lac d’Enghien demain je reprends le boulot (grr) Bisous

  5. c’est curieux qu’il reste tant de lavoirs réhabilités dans la région parisienne;
    ce n’est plus le cas en province, un de temps en temps;
    bonne soirée, Francine

  6. bonsoirrrrrrrrr …; 3000 francs même en francs de l’époque, ma foi, çà faisait quand même une jolie somme … dans le village de mon enfance, il y avait aussi un lavoir car nos maisons n’avaient pas d’évier pour le linge … mais plus petit et on s’y caillait ferme en hiver … mais que de can cans sur le village, on écoutait !!!!
    bisous – je vois que tu as passé un bon week-end … tant mieux … Disney ?? pas mal mais à mon avis, surtout intéressant pour les jeunes enfants !!!
    bisousssssss

  7. mais ou sont les lavandières….et le bruit des battoirs….Oui il tombe des cordes…nous avons bien fait de choisir samedi comme jour de balade…J’ai laissé un com à Nath sur son blog…Il y a un léger mieux pour le dos de Jo, mais rien de bien concluant…il faudra quelle consulte…J’ai mis 8 heures pour trier mes photos…ouf..
    Bonne fin de journée..bises de nous deux..

  8. Un lundi sous la pluie…j’adore ces petits lavoirs dans les villages. Mon petit frère est entrain de restaurer celui du village avec ses copains. D’ailleurs pour les remercier de cette action la MSA leur a offert le premier prix lors du salon de l’agriculture. Ils ont remporté un chèque pour les aider à financer la restauration. bonne journée. Bi$es.

  9. Bonjour Francine,
    C’était le lieu de rencontre par prédilection de nos grand-mères!
    Le personnage de hier est un père missionnaire je pense, mais je ne connais pas.
    Amitiés,
    Frans

  10. Joli! Je les ai connu,il y en avait encore en service dans les années 60,tout une époque! Celà dit ça a l air d ètre un joli village.Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !