logo

Cérémonie d’entrée au Panthéon L’Hommage des Parisiens

Cérémonies d’entrée au Panthéon L’Hommage des Parisiens

Cortège funéraire Porte d’orléans Paris 14

 

Paris rend hommage à quatre grandes figures de la Résistance

Avant la panthéonisation des quatre résistants, les parisiens ont pu hier leur rendre hommage en suivant le cortège funéraire.

Le cortège funèbre a traversé la capitale en empruntant la “voie de la Libération” de Paris, emprunté par la 2e DB. Parti de la porte d’Orléans, il a parcouru l’avenue du Général-Leclerc, l’avenue Denfert-Rochereau et le boulevard de Port-Royal. Après un hommage organisé par la Mairie de Paris place Camille-Jullian, le cortège a rallié la Sorbonne.

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Les quatre corbillards contenant les cercueils étaient garés le long du trottoir de l’avenue du Général Leclerc, sous l’oeil médusés des touristes.

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Une petite dame, descendant du bus, se retrouve juste devant un des corbillards, et me demande, étonnée : Quelqu’un est mort?

Ce sont quatre grandes figures de la Seconde Guerre mondiale. Germaine Tillion, ethnologue et résistante, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, ancienne présidente de ATD Quart Monde et nièce du général de Gaulle, Pierre Brossolette, résistant et Jean Zay, ministre de l’Education du Front populaire assassiné en juin 1944, entreront au Panthéon.

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Une escorte motorisée de la Garde Républicaine encadrera le cortège. Ce parcours sera jalonné par un pavoisement aux visages des panthéonistes.

L’esprit de la Résistance

Le 21 février 2014, lors de la cérémonie d’hommage à la Résistance et au groupe Manouchian, au Mont Valérien, le Président de la République François Hollande annonçait le transfert des cendres de ces personnalités au Panthéon en tant que « grandes figures qui évoquent l’esprit de résistance ». Cet hommage de la Nation à ces quatre personnalités sera marqué par plusieurs manifestations.

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Dans son allocution, François Hollande s’attachera à raviver le souvenir de ces résistants pour souligner « ce qui les rassemble, l’esprit de résistance, précisément, le courage et la transmission de leurs valeurs par leurs discours et la trace qu’ils ont laissée dans l’histoire », a confié son entourage.

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Geneviève De Gaulle-Anthonioz, fondatrice d’ATD Quart-Monde et nièce du Général de Gaulle, « c’est la fraternité » avec « les plus pauvres, les oubliés, les exclus, les relégués », poursuivait-il. L’intellectuel et journaliste Pierre Brossolette, « c’est la liberté » de celui qui se suicida sans avoir parlé après deux jours de torture par la Gestapo. Quant à Jean Zay, ministre de l’éducation nationale du Front populaire assassiné en juin 1944 par des miliciens, « c’est la laïcité », mais aussi « la République, l’école de la République ».

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Une parité symbolique

Le Panthéon, sur le fronton duquel figure la devise « Aux grands Hommes la patrie reconnaissante », n’accueillait jusqu’ici que deux femmes sur 71 personnalités, la physicienne Marie Curie, Prix Nobel de physique puis de chimie, et Sophie Berthelot, qui n’y repose toutefois qu’en sa qualité d’épouse du chimiste Marcellin Berthelot.

Deux autres femmes les rejoindront donc, le président Hollande ayant innové par sa décision d’y faire transférer simultanément les cendres de quatre personnalités selon une parité très symbolique. Cinquante ans plus tôt, le 19 décembre 1964, un autre grand résistant faisait son entrée au Panthéon, Jean Moulin, accueilli par le discours historique d’André Malraux (« Entre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège… »).

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Que contiennent les cercueils

Vides. Les cercueils de Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz ne contiendront qu’une poignée de terre prélevée sur leur tombe quand elles entreront, mercredi 27 mai, au Panthéon, en même temps que deux autres résistants, Pierre Brossolette et Jean Zay. Leurs proches ont refusé que leurs corps quittent le cimetière familial. Il n’y aura donc pas, à proprement parler, transfert des cendres puisqu’elles ne seront pas inhumées dans l’imposant bâtiment.

Une exception ? Pas tant que ça. Car il y a eu bien des accommodements avec le protocole, depuis que l’église Sainte-Geneviève est devenue en 1791 le temple de la République.

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Des corps plus ou moins bien conservés

Avant la cérémonie du 27 mai, ils étaient 73 à être inhumés dans l’un des 26 caveaux de la crypte (en règle générale, quatre corps par caveau, chacun pouvant accueillir jusqu’à douze dépouilles). Mais les corps s’y trouvent-ils réellement ? “Il est bien difficile de dire ce que contient chaque caveau, sourit Pascal Monnet. Aucune expertise n’a jamais été faite. Pour Voltaire et Rousseau, cela demeure un mystère. Quelques ossements ont été constatés à la fin du XIXe siècle, mais sans savoir si c’était bien ceux des deux grands philosophes exhumés presque quinze ans après leur décès.”

Sous l’Empire, où la panthéonisation était souvent immédiate, la plupart des corps ont bien été déposés dans le monument. Et ensuite ? “Des ossements sont bien présents, mais à des niveaux très variables selon la date d’exhumation. Pour Marie Curie, par contre, le corps est pratiquement intact, voire presque momifié en raison des rayonnements qu’elle a reçus durant ses expériences. Le cercueil est d’ailleurs enveloppé de plusieurs couches de plomb.”

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Pas séparée de son mari

La dépouille de Germaine Tillion “restera au cimetière de Saint-Maur-des Fossés, de même que celle de Geneviève de Gaulle-Anthonioz (restera à Bossey, ndlr), dans les deux cas il s’agit d’une motivation d’origine familiale”, a confirmé à l’AFP Emilie Sabeau-Jouannet, la nièce de Germaine Tillion.

La famille de Geneviève de Gaulle-Anthonioz “ne souhaite pas qu’elle soit séparée de son mari et j’ai souhaité la même politique parce que repose au cimetière familial de Saint-Maur-des-Fossés toute la famille de Germaine Tillion”, a-t-elle ajouté, précisant qu’à la place des dépouilles sera placée dans chaque cercueil “une petite urne contenant de la terre prélevée sur les tombes”.

La demande a été reçue “avec grande compréhension” à l’Elysée, a-t-elle ajouté, rappelant qu’au Panthéon “il y a par exemple des plaques, comme celle de Saint-Exupéry, disparu en plein vol” et dont le corps n’a jamais été retrouvé.

Cérémonies d'entrée au Panthéon

Cérémonies d'entrée au Panthéon

68 commentaires pour “Cérémonie d’entrée au Panthéon L’Hommage des Parisiens”

  1. Je ne peux m’ empêcher d’ y voir une manoeuvre supplémentaire du président pour détourner l’ attention du peuple du principal, le présent et l’ avenir.
    depuis 2012, on est confronté à une pléthore de cérémonies concernant le passé, au point qu’ on se dit que notre président ne brille qu’en inaugurations et commémorations.
    Cela dit, trois des personnages que tu évoques, méritent bien l’ entrée au Panthéon pour ce qu’ ils ont fait pour la France.
    Le quatrième n’ y a pour moi pas sa place, et mon article de ce soir dira pourquoi.
    Merci pour ton article complet, avec comme toujours de superbes photos.
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Entendu parlé hier pour les deux dames…. ces messieurs je découvre… eh oui côté Marie Curie… exposée aux rayons ! Merci pour le tout Francine, quoi qu’il en soit que ces personnes reposent en paix à jamais…. Bises de JB

  3. Coucou Francine
    alors je disais …..
    tu lui as expliqué à la petite dame ? …. ou alors tu pouvais lui dire de lire ton blog ce matin ! lol !!!!
    donc, si je comprends bien après t’avoir lue, ces Entrées au Panthéon sont seulement Symboliques ?
    Merci à toi, je lis toujours attentivement chacune de tes lignes parce-que j’apprends beaucoup chez toi, je ne retiens évidemment pas tout mais quand-même, je m’instruis tout en en me distrayant !
    Bisous, bonne journée

    • oui, j’ai expliqué à cette petite dame; et en effetcertianes netréessont symboliques;
      je suis passée à la télé hier soir, j’ai été interwievée par france 3 😉
      et merci de lire intégralement

  4. très émouvant ton billet et très bien illustré aussi, j’aime lire toutes tes explications car à chaque jours j’apprends beaucoup de choses
    je te souhaité un bon mercredi àParis
    bisous
    rosa

  5. de retour à la maison, merci à ceux qui sont passés.
    le retour c’est bien, mais il y a plein de petites choses à faire…
    bonne journée de mercredi

  6. Bonjour Francine,
    Ah, en ce moment je n’entends que ça à la T.V. Très bien ton reportage,
    pour tin interveiw, je sais que tu t’es bien débrouillée !!! tu en es très capable …….
    Je suis d’accord avec les familles ;
    Bonne journée, il fait un temps , plus chaud qu’hier, bises

  7. coucou Francine
    oui je sais que les animaux ne disent rien de méchant lol
    tu as encore des soucis sur les blogs ?
    tu as été interwievée par france
    bon en même temps je ne regarde pas et en plus ça devait être sur Paris alors qu’ici c’est FR3 bourgogne
    bonne journée
    bisous

  8. Toujours très intéressant de venir te lire. J’avais suivi les animaux du zoo : un bonheur ! Aujourd’hui c’est une commémoration , un devoir de mémoire qui remet en lumière de grandes idées qui ne sont plus hélas à l’ordre du jour chez nos dirigeants 🙁 Merci de nous montrer les rues de Paris lors du transfert symbolique des corps. Bon après midi Bisous

  9. Bonjour , un bel hommage rendu par la nation à ces résistants, hommes et femmes .Je comprends très bien aussi le pourquoi de ces cercueils vides …de toutes façons leur nom restera dans l’histoire….Bisous, grand reporter …

  10. Bonjour Francine, j’aimagine la petite dame..
    Une belle cérémonie que j’ai vu en partie à la télévision ! c’est un bel hommage à ces personnes qui ont tant œuvré !
    Bonne journée gros bisous Rozy

  11. Alors ma chère Francine, tu es toi aussi devenue célèbre ?
    Tous ces hommages ne sont pas toujours fondés, il y a tant de personnes qui seraient méritantes !
    J’avais lu que les familles des deux femmes refusaient que leurs cendres soient mises au Panthéon pour raisons familiales. Elles ont bien raison car pour les morts c’est bien peu que de leur rendre hommage si longtemps après, ça ne leur apporte rien sinon du tracas, un trouble dans le repos de leurs âmes, qu’on les laisse donc tranquilles. Ca ne leur apportera rien de plus de dormir au Panthéon que l’assurance d’être à l’abri les jours de pluie et de grand froid. Laissons dormir tranquilles les morts dans les cimetières.
    Je suis pour les hommages mais “raisonnables”, comme pour les victimes de Charlie.
    Tu as fait là un très beau reportage. Comment puis-je te voir sur France2 ? Je vais chercher.
    Gros bisous Francine, tu es partout, chapeau ! Caresses à tes minous.

  12. Hello Francine
    Mon père était dans la 1er armée Française 2e DB du General Leclerc. Ancien de Rhin et Danube croix de guerre et chevalier de la légion d’honneur….
    bizz
    Pat

  13. bonjour, presque en direct, tu fais de la concurrence aux journalistes !! bravo tu les as dépassés car je n’ai vu encore aucune photo à la télé, je découvre avec toi !! je regarde les infos surtout le soir.
    J’espère que ceci est vraiment pour les honorer et non pour son image de marque !!!!!

    • il y a eu des reportages surr cette partie descérémonies sur France 3, aux infos régionales, et nationales, entres 19 et 20 h, et dix secondes au JT de TF1

  14. Bonjour
    Je ne te caches pas que je suis allergique à ce genre de manifestation médiatique, et surtout symbolique, ces personnes auraient-elles été d’accord ?
    Bonne soirée
    JP

  15. Bonjour Francine,
    superbe reportage que tu nous fais là. Imposant et recueillant
    Mais j’imagine ce que dirait Geneviève Anthonioz de Gaule: qu’est-ce que j’ai à faire ici qu’on y mette tous ceux avec qui j’ai travaillé, tous les pauvres d’ATD 1/4 Monde”. Elle était comme ça. Elle ne cherchait jamais les honneurs, mais respectait d’abord tous les Humains.
    Pour Thiers, les couteaux j’avais essayé (sans doute pas un bon) mais je préfère mon couteau de cuisine acheté chez “la Charlotte” en Belgique, qui vendait de tout épicerie,ménage et tout tout. Il est fin s’affute bien et coupe fort bien mes échalottes bien fines. Les Laguiole me servent comme couteaux à steaks.
    Bonne fin de journée et gros bisous.

  16. Bonjour Francine, merci de ce très beau billet et magnifique hommage.
    J’ai vu un instant au TJ mais j’irai voir sur le web.
    J’apprécie beaucoup toutes des informations.
    Je te souhaite une douce fin de journée.
    Bisous ♥

  17. Your comment is awaiting moderation.

    Mes commentaires sont systématiquement surchargés de cette mention : c’est désagréable ; une solution ?
    Cordialement .

  18. Je vais chercher le replay!!!!
    Tiens, notre Président n’a pas parlé de Germaine Tillion ? elle était née près de chez moi ! je trouve normale la décision des familles comme je trouve normal qu’on leur rende hommage ! bises

  19. Bonsoir Francine c’est un magnifique reportage et hommage que tu nous offres avec des très belles photos ce qui est très intéressant de voir bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

  20. Un sacré cortège , je regarderais les infos ce soir pour voir cette panthéonisation 😉 et le peine s’estompera avec le temps .
    Bonne soirée Francine (:-*

  21. Je comprends les familles juste un symbol ce transfert et un coup d ePub pour le président! Merci pour le reportage, Bonne soirée Francine, bisous.

  22. Je pense que c’est plus symbolique qu’autre chose, mais c’est très bien ! Hélas beaucoup d’anonymes ont aussi risqué, et parfois même laissé, leur vie …
    Très belle soirée, bisous !
    Cathy

  23. Bonsoir Francine,
    c’est très bien de vouloir honorer ces grands résistants, mais tout comme sous François Mitterrand, le Roi François 1er ne sert que ses propres intérêts, il ne pense qu’à sa réélection, il faut tellement peu de choses pour faire changer les idées des Français. Après lui que fera le petit dictateur. (Je ne pense pas à Sarkosi.) Ce ne sont pas ces quatre personnes que je conteste, je les respecte, mais le cinéma fait par le gouvernement.
    Ton article est très sympa avec de magnifiques photos, j’aime beaucoup ton travail. Tu deviens une vedette, tu passes à la télé!!!!!
    Passe une bonne soirée.

  24. L’hommage rendu est bien pour ma part je trouve que cela ne leur apporte rien de spécial juste une reconnaissance
    ce qu’il faut c’est surtout que l’on oublie jamais que cela a existé
    mais je trouve que l’on parle beaucoup trop de guerre il faut en parler mais pas nous rabacher les oreilles avec toutes
    les cérémonies ça devient lassant et je n’aime pas entendre le bruit des bottes on ne sait jamais !!!!!!
    bisous du mercredi amitié MADO

  25. Bonjour Francine les parisiens ont su par leur présence rendre ce bel hommage bien mérité a ces 4 resistants bonne journée bisous
    Marcel

  26. bonjour Francine,

    Joli reportage sur cette entrée de ses femmes et hommes qui ont su résister durant cette dernière guerre et bien plus pour Germaine Tillion
    Superbes photos…….
    bonne journée
    amitiés

  27. Il faut répéter répéter aux jeunes tout ce que ces femmes et hommes ont fait pour notre liberté , pour cette liberté dont ils ne savent que faire!
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !