logo

Cariatides Loïe Fuller Rue Réaumur

Les cariatides du 39 rue Réaumur représentent Loïe Fuller, nom de scène de Mary Louise Fuller, danseuse américaine, l’une des pionnières de la danse moderne ; elle est célèbre pour les voiles qu’elle faisait tournoyer dans ses chorégraphies et pour ses talents de metteuse en scène.

Dans le port de la danseuse
Plus qu’une danseuse, LA Loïe Fuller était un mouvement ondulant dans la lumière. Sur scène, multipliée par des miroirs reflétant à l’infini ses entrechats colorés, elle jouait habilement des tissus légers qui la paraient pour faire naître chez le spectateur l’évocation de fleurs, de vagues ou de toute autre courbe élégante. Elle fascinait ses nombreux admirateurs, et Toulouse-Lautrec en fit le sujet de lithographies étonnantes.

Américaine née à Hinsdale dans l’Illinois le 22 janvier 1869, Loïe Fuller fut regardée par les symbolistes comme une incarnation de l’utopie. Rodin et Hector Guimard furent de ses amis. D’ailleurs comment ne pas reconnaître les sinuosités de l’Art nouveau dans les drapés aux couleurs mouvantes et changeantes qu’elle faisait vivre sur scène ?

Sans être une vraie beauté, le petite demoiselle Fuller avait une jolie frimousse. Il suffit pour s’en rendre compte de lever les yeux vers les bustes qui soutiennent le balcon au quatrième étage de cet immeuble construit par l’architecte Salard en 1900.

Malgré de notables variantes, ces oeuvres de Pierre Roche représentent toutes deux l’artiste, morte à Paris le 2 janvier 1928 et bien vite tombée dans l’oubli.

Dans l’entrée de l’immeuble, la belle frise de céramique aux rinceaux végétaux complexes semble évoquer les figures les plus folles de Loïe Fuller, comme un ultime hommage de l’Art nouveau à sa muse.  

Cariatides Loïe Fuller  
39 rue Réaumur Paris 3
Sources : Paris secret et insolite, Rodolphe Trouilleux
Editions Parigramme

Loïe Fuller, La Danse Serpentine.

Vidéo des frères Lumière en 1899. Fichier numérique à partir d’un film muet de 35mm d’une durée d’une minute colorisée au pinceau. La musique est de Moondog & The London Saxophonic, Bird’s Lament (1994)

vidéo : wikipedia

60 commentaires pour “Cariatides Loïe Fuller Rue Réaumur”

  1. Il me semble avoir déjà vu ces prestations sans pour cela mettre un nom sur l’artiste !
    Je suis surpris par la rapidité des mouvements, et je pense que plus lent aurait été plus gracieux !
    D’un autre côté il faut suivre la musique !
    je suis surpris que tu n’aies pas mis de photo des cariatides !
    Passe une bonne soirée
    Bisous

  2. Bonsoir,
    Elle avait eu du génie cette danseuse , à moins que cette idée des voiles ait été dans l’air du temps , cela va si bien avec l’Art Nouveau…Je suis très ignare en la matière et le nom d’Isadora Duncan me vient à l’esprit …de même que Colette qui dansait aussi à la même époque. Etaient-elles très différentes dans leur art ?Tu me donnes envie de chercher !
    je te souhaite un bon week-end !
    Bises .

  3. Un immeuble qui ne manque ni de charme ni d’originalité, on n’en fait plus des comme ça. Belle série Francine, bonne semaine.

  4. Bonjour Francine
    Magnifique reportage avec ces explications que j apprendre sur chaque de tes Photographies tu prends si bien qui sont Fantastiques ces façades de cet Immeuble et les Sculptures de ces Femmes j adore et merci de la Vidéo vraiment Paris il faut le connaitre dans tout sa splendeur Merci à toi ce Lundi j aurais appris en te faisant des bisous et caresses aux chats Danielle

  5. Bonjour, je ne connaissais pas la dame et encore moins l’immeuble, en général je regarde devant moi quand je conduit, surtout à Paname !
    J’ai bien aimer ce court rappel, il faut une vie pour tout découvrir dans cette ville !

    Belle journée , bisous !

  6. Hello Francine
    Ton article publié précédemment donné un message d’erreur….. Les cariatides sur les immeubles sont superbes. J’ai toujours aimé cela
    bon lundi
    pat

  7. bonjour Francine,
    merci pour ce partage de ce bel immeuble bien sculpté avec ses colonnes et ses autres sculptures d’inspiration grec car les grecs employaient ce genre de caryatide (du grec ancien Καρυάτιδες, C’était une statue de femme souvent vêtue d’une longue tunique, soutenant un entablement sur sa tête pour remplacer une colonne, un pilier ou un pilastre
    Bonne fin de journée
    Amitiés

  8. J’ étais resté sur ma faim, et je suis content de voir ces cariatides représentant cette américaine innovatrice, puisque plus d’un spectacle reprend ces voiles utilisés comme des ailes !
    Un bel hommage de l’ ” arrêt au mur ”
    Merci pour tes superbes photos, ces façades sont un bonheur
    passe une bonne journée
    Bisous

  9. Bonjour Francine elles sont magnifiques ces photos de ce très joli immeuble avec ces bonnes explications et cette vidéo c’est vraiment magique avec ces changement de couleur merci du sublime partage bonne journée bisou Claudine Daniel

  10. je ne connaissais pas la dame Francine

    j’aime bien ce bel immeuble et les sculptures ..

    merci pour les explications

    bon début de semaine

  11. Magnifique cet immeuble! les sculptures sont vraiment très belles et donnent beaucoup de charme à cet immeuble. Canalblog a l’air de fonctionner à nouveau. Très bonne semaine. Bises

  12. Bonjour Francine
    Je ne connaissais pas cette danseuse américaine …
    Belle façade d’immeuble, les sculptures qui soutiennent le balcon sont superbes
    Merci pour ton partage photos et vidéos et les explications qui accompagnent
    Bisous, bonne journée

  13. J’ai vu cette expo et cette danse mais n’avait pas noté ce nom. Finalement Loïe Fuller n’est pas tout à fait tombée dans l’oubli grâce à Toulouse Lautrec et grâce à toi. Ces cariatides sont magnifiques et si enjouées ! Et elle avait le visage qu’il fallait pour inspirer Rodin

  14. Voilà un très bel immeuble joliment agrémenté de sculptures, très belles cariatides !!!
    Bonne journée Francine, bises à bientôt et………….merci.

  15. Une icone de la Belle Epoque!!! On l’a représenté avec un sein généreux!!! L’art pardonne tout!!
    Très beau reportage qui apprend à lever la tete….toujours!!!
    Bises

  16. Ils sont vraiment trop forts certains sculpteurs…très belle réalisation qui ne devait être pas si facile à créer ! Je ne peux qu’admirer ! Certains humains sont vraiment très doués… Et ça se voit dans l’Histoire de l’Humanité ! Même antique !
    Bonne semaine Francine !
    Gilbert

  17. Bonsoir Francine,
    Je ne connaissais pas le nom de cariatide pour ces sculptures de femmes !!
    vais je m’en souvenir ? je ne crois pas !! lol !!!
    C’est très joli et ta vidéo aussi, cette façon de danser avec les volants de cette robe
    et varier les couleurs, j’ai bien aimé .. un autre style en noir et blanc ….
    passe une bonne semaine, bises

  18. Bonjour,
    Cet immeuble est vraiment peu banal et perpétue mieux que ne le ferait un monument funéraire le souvenir de cette danseuse .
    Elle était d’un physique avenant mais à voir les choix qu’elle a faits dans son art ,je l’ aurais crue plus délicate de traits et plus fine et élancée .C’est une superbe métamorphose qu’elle réussissait !
    Bises .

  19. Une artiste que je ne connaissais pas mais qui est du coup mise à l’honneur avec brio dans ces jolies sculptures…J’aime les cariatides je n’en vois pas souvent par chez moi mais les dernières que j’ai vu c’était à Montpellier et il faut bien avouer qu’on a toujours envie de savoir qui a inspiré l’artiste ! bisous et merci pour ce reportage et tes jolies photos

  20. Bonjour Francine, merci infiniment pour tes superbes photos de cet immeuble, il a beaucoup de classe. Merci aussi pour les deux vidéos, je ne connaissais pas cette artiste.
    Bel après-midi, bisous ♥

  21. Je fais connaissance avec cette Dame grâce à toi … une artiste hors du commun en effet . sa notoriété a eu les honneurs des reliefs qui sont très ressemblants au portrait … les danses sont vraiment surprenantes et toutes en légèreté fleurie.
    Merci Francine et belle fin de journée par chez toi !
    Nicole

  22. Bonjour Francine
    Que de magnifiques découvertes je fais grâce à tes articles et tes photos
    j’ai été vraiment étonnée et ravie de découvrir cette artiste en effet très mignonne et ces ballets étonnants
    bisous
    Am

  23. Bonsoir ma douce amie
    Il est magnifique cet immeuble et j’aime ces deux visages statues souriantes. Un bel article qui m’en a bien appris, je découvre cette dame qui est pleine de charme.
    Mon petit coucou du soir pour te remercier de ton gentil passage chez moi et pour te souhaiter une belle soirée.
    Prends bien soin de toi.
    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

  24. Cette demoiselle aura tout de même laissé un nom dans l’histoire, même si ça n’a été qu’à la faveur de l’érection de ces belles cariatides. Dans un siècle on en reparlera encore … et moi, on m’aura oublié. Sniff ! Florentin

  25. Bonsoir Francine
    Ce sont de jolis ouvrage ces cariatides, une mode qui copiait sur celle des grecques par exemple.
    J’ai suivi le spectacle de cette jeune femme j’ai bien aimé la tristesse de transition entre l’oiseau et son apparition, c’est assez bien fait quand même. Et je trouve que cette demoiselle est une bien jolie jeune femme IoI
    Merci pour ce partage toujours intéressant de découvrir les détails qu’on ne voient pas car nous ne levons pas la tête.
    Je te souhaite une douce soirée
    Gros bisous
    @lain

  26. Bonjour Francine.
    Curieuse anecdote sur cette danseuse et sur les cariatides.
    Ici, chaleur supportable; nous n’avons pas lancé la climatisation car, en ouvrant la nuit, la maison reste tempérée.
    Tes chats vont apprécier !
    Bonne soirée.
    Gilbert

  27. J’ai discuté avec un responsable du tourisme, tout est dans le détail, ici c’est bien une question de détail, moi j’aime, mais lui bien moins, que c’est dommage

  28. Extra Francine, ce reportage m’enchante littéralement, moi qui adore la danse, je connaissais assez mal l’oeuvre de cette personne. J’avais vu distraitement auparavant, quelques extraits de films documentaires.
    Elle méritait largement cet hommage.
    Je comprends qu’elle est séduite tout un public et des artistes comme Rodin et Guimard.
    Les cariatides, la représente bien avec son petit air coquin et malicieux.
    Bravo et merci Francine, je note l’adresse et j’irai voir cet immeuble à la prochaine occasion.

    • il y a un autre immeuble à ne pas manquer rue Réaumur, mais sa façade est en pleine restauration, il y a une jolie bâche; celui-ci est à ne pas manquer !

  29. Bonjour Francine,
    magnifiques ces cariatides , je suis passé bien souvent dessous sans les voir. A Paris il faut toujours avoir les yeux en l’air. Un reportage superbe pour les voir et découvrir l’artiste.
    Je ne savais pas que C215 avait travaillé sur cette fresque avec Roa. Cette photo date de 2018.
    Je pars de la Picardie demain matin très tôt, le début de mon retour chez moi. Je n’ai pas encore de transport pour rentrer en Espagne, toutes les lignes de Bus ne sont pas encore ouvertes. Jusque lundi je n’aurai pas internet, donc pas de visite sur les blogs.
    Bonne journée.

    • en 2018 le pavillon était encore debout; ils ont fait cette fresque avec l’accord du propriétaire, c’est dommage que le pavillon soit détruit, c’est une oeuvre emblématique à Vitry; bon retour, bisous

  30. coucou ,elle avait beaucoup de talent cette artiste, de superbes photos de beaux endroits, il fait très chaud chez nous ,et c’est arriver tout d’un coup , je te souhaite un très bon Mercredi,bises

  31. Bonjour Francine
    bien aimé ta vidéo et je voulais la partager sur facebook mais je ne sais si j’en ai le droit?
    grand soleil et la météo annonce 32° aujourd’hui
    je te souhaite une agréable journée
    bisous

  32. Bonsoir Francine,
    Un magnifique immeuble.
    Une remarquable architecture.
    Un bel hommage a cette artiste.
    J’aime bien sa jolie frimousse.
    Bonne soirée Francine, bisous Aimée

  33. Bonjour ,de beaux immeubles remarquables ,j’aime les sculptures ,la demoiselle est un comme un papillon ,ou une fleur ,dans sa danse ,c’est gracieux.douce journée,bises.

  34. Bonjour Francinea
    Je reviens sur ton blog, je trouve des photos tellement belles dont certaines que je connais. Toutes mes excuses de n’avoir pas suivi l’aventure de notre connaissance à cause de ma boîte mail, on m’a tellement fait mal pendant ma maladie mais cela s’est calmé et je reviens vers toi et c’est avec plaisir que je te laisserai mes coordonnées afin que je puisse profiter de tes belles photos.
    Bon dimanche
    Méline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !