logo

Canal Saint Martin La double écluse des Morts

L’écluse double des morts doit son nom à deux lieux macabres situés à proximité : un cimetière mérovingien et le sinistre mais célèbre gibet de Montfaucon, principale potence des rois de France, détruite en 1760.

Victor Hugo,  à la fin de Notre-Dame de Paris  (1831), parle de ce gibet :

 
  ” Montfaucon était le plus ancien et le plus superbe gibet du royaume. Entre les faubourgs du Temple et de Saint-Martin, à environ cent soixante toises des murailles de Paris, à quelques portées d’arbalète de la Courtille, on voyait au sommet d’une éminence douce, insensible, assez élevée pour être aperçue de quelques lieues à la ronde, un édifice de forme étrange, qui ressemblait assez à un cromlech celtique, et où il se faisait aussi des sacrifices.
   Qu’on se figure, au couronnement d’une butte de plâtre, un gros parallélépipède de maçonnerie, haut de quinze pieds, large de trente, long de quarante, avec une porte, une rampe extérieure et une plate-forme ; sur cette plate-forme seize énormes piliers de pierre brute, debout, hauts de trente pieds, disposés en colonnade autour de trois des quatre côtés du massif qui les supporte, liés entre eux à leur sommet par de fortes poutres où pendent des chaînes d’intervalle en intervalle ; à toutes ces chaînes, des squelettes ; aux alentours dans la plaine, une croix de pierre et deux gibets de second ordre qui semblent pousser de bouture autour de la fourche centrale ; au-dessus de tout cela, dans le ciel, un vol perpétuel de corbeaux. Voilà Montfaucon.
   À la fin du quinzième siècle, le formidable gibet, qui datait de 1328, était déjà fort décrépit.

   Le massif de pierre qui servait de base à l’odieux édifice était creux. On y avait pratiqué une vaste cave, fermée d’une vieille grille de fer détraquée, où l’on jetait non seulement les débris humains qui se détachaient des chaînes de Montfaucon, mais les corps de tous les malheureux exécutés aux autres gibets permanents de Paris. Dans ce profond charnier où tant de poussières humaines et tant de crimes ont pourri ensemble, bien des grands du monde, bien des innocents sont venus successivement apporter leurs os.” 

Ecluse double des morts

*après l’écluse, on arrive place de la bataille de Staligrad, et derrière le métro aérien,  le canal de l’Ourcq apparait.

Le canal Saint-Martin, dont la construction avait été décidée par Napoléon 1er, permet de relier la
Seine à la Seine, et épargne ainsi aux bateaux la traversée de Paris, et les méandres du fleuve.
Il résout les problèmes d’alimentation en eau de la capitale, tout en l’embellissant.
Dès l’après guerre, avec l’arrivée de l’automobile, le fret ne cesse de diminuer, le canal devient vite “inutile” aux ueyx de la municipalité : dans les années 60, elle propose de le remplacer
par une autoroute urbaine à deus fois quatre voies…

Le coût onéreux sauvera le canal, le projet est abandonné, et les berges du Canal Saint-Martin sont
classées depuis 1990. (source : mairie du 10ème).

19 commentaires pour “Canal Saint Martin La double écluse des Morts”

  1. bonjour , toujours intéressant tes historiques de la capitale mais aujourd’hui un peu macabre . Et ce beau canal heureusement que le tout automobile s’est cassé les dents sur le coût . L’époque Pompidou , une époque folie douce pour Paris qui a perdu grand nombre de ses espaces verts … Bises et bon après-midi

  2. ben dis donc, il avait un drôle d’hymour, lme père V Hugo … dire d’un gibet qu’il est le PLUS SUPERBE !!! fallait le faire !! autre temps, autres moeurs mais moi, imaginer tous ces morts me donne le frisson !!! mdr bisousssssssssssssssss

  3. Coucou Francine,
    Lente et calme la blogosphére, un peu tristounette ,
    dur dur de ne pas laisser tomber en ce temps de vacances…
    on tourne au ralenti mais on va se tenir les coudes
    avec quelques unes bien présentes , des précieuses….
    telles toi et d’autresa bientot

  4. Bonsoir Francine Comment vas tu? pas trop chaud au travail? Ce soir 27°C sur le balcon c’est beaucoup ici, nous partons assister à un concert au village. Bonne soirée Amitiés Bises de nous deux Christine

  5. bonjour , pour ton boitier connais-tu l’origine de la panne..?..Aujourd’hui Chris et Josette  déjeunent  ensemble…je te souhaite un agréable week-end…bisous Françine.

  6. Je viens à nouveau admirer cette photo ; on a l’impression de voir l’eau jaillir !!! Alors tu es contente de ton appareil photos ?? c’est bien le G11 ?

    Très prise en ce moment car j’ai des commandes de têtes de chevaux pour ma belle fille et une tortue pour mon grand. Enfin, ce sont des cadeaux à offrir par eux. 

    Il fait un temps magnifique et nous avons la chance d’avoir de l’air ce qui est agréable. Je suis bien sur la terrasse, sous LE STORE !!!!!!!!!!!

    J’attends les grands pour aller me baigner. bisous

  7. Une belle et instructive visite de Paris.

    J’habite à 40 km et nous profitons toujours d’août pour une faire une balade, il y a bien moins de monde et c’est super. Super aussi les randonnées à pieds où l’on découvre des petites ruelles et des endroits insolites et invisibles lorsqu’on passe en voiture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !