logo

Cadran solaire 68 rue Jean Jacques Rousseau Paris

Cadran solaire

 68, rue Jean-Jacques Rousseau  Paris 1er

L’écrivain et philosophe français  habitait cette rue en 1776.

Ce cadran est en très bon état. Il  possède une ligne toutes les 30 minutes et le haut ressemble à un rideau de théatre. Il est orienté sud est. 

Il est situé dans la petite cour intérieure de l’Hôtel des Vins. On y accède par une porte cochère ouverte dans la journée. Jean Jacques Rousseau a dû le consulter : en effet, il gravissait souvent les marches de cet hôtel où Madame Dupin recevait à sa table les beaux esprits de Paris. Il  fréquente la maison des Dupin à partir de 1743. Mme Dupin l’engagea vers 1746 comme «notiste» et vague secrétaire. L’homme de lettres et grand philosophe travailla avec elle à la rédaction d’un livre sur les femmes. Séduit par son charme, il lui déclara son sentiment dans une lettre. Le billet doux fut reçu avec froideur.  

« Sa maison, aussi brillante alors qu’aucune autre dans Paris rassembloit des societés auxquelles il ne manquoit que d’être un peu moins nombreuses pour être d’élite dans tous les genres. Elle aimoit à voir tous les gens qui jetoient de l’éclat: les Grands, les gens de lettres, les belles femmes. On ne voyoit chez elle que Ducs, Ambassadeurs, cordons
bleus. Made la Princesse de Rohan, Made la Comtesse de Forcalquier, Made de Mirepoix, Made de Brignolé, Mylady Hervey pouvoient passer pour ses amies. M. de Fontenelle, l’Abbé de St. Pierre, l’Abbé Sallier, M. de Fourmont, M. de Bernis, M. de Buffon, M. de Voltaire étoient de son cercle et de ses dinés. Si son maintien réservé n’attiroit pas beaucoup les jeunes gens, sa société d’autant mieux composée n’en étoit que plus imposante, et le pauvre J. J. n’avoit pas de quoi se flatter de briller beaucoup au milieu de tout cela (OC I, p. 291-292) ».

Madame Dupin (1706-1799) – Louise-Marie Dupin de Chenonceau, née Fontaine. Fille de Simon Emmanuel Bernard, l’un des hommes les plus riches de son temps et épouse du fermier général du même nom. 

Cet hôtel est situé dans mon “ancien” quartier de travail, juste en face de la poste du Louvre, et à deux pas de l’église Saint Eustache. 

sources :

http://www.rousseau-chronologie.com/viemondaine42-43.html

http://www2.saf-lastronomie.com/csmp/accueil.html
http://www.parisinconnu.com/cadrans/cadrans-solaires-paris-1er-arrondissement-richelieu-rousseau.html

http://www.aei.ca/~anbou/dupin.html

16 commentaires pour “Cadran solaire 68 rue Jean Jacques Rousseau Paris”

  1. Rousseau épouse Thérèse Levasseur le 13 août 1768 à Bourgoin (Isère) Il achève les Confessions à Maubec  (coteau au dessus de Bourgoin) ferme de Montquin.

    Le monde est petit!

    cordialement

  2. jean-jacques Rousseau ah!! comme il m’a donné du mal en classe de philo !! mdr – savais tu qu’il était aussi musicien ??? quand je pense que l’on dit que l’on vit plus vieux maintenant !!! au XVIIIe siècle aussi … tu as vu l’âge qu’a atteint mme Dupin ??? …  et avant elle, notre (bon) roi -soleil ??? en tout cas, il est vrai qu’elle recevait du beau monde … tu crois que la culture, çà conserve ??? mdr lol bonne soirée, amie Francine … tu sais, la provence, en une vie, je ne crois même pas que l’on puisse s’en lasser !! mdr bisousssssssssssssssss   

  3. Comme tu dis ! A Paris on en est pas encore là. Je pars samedi prochain pour une semaine ! Une fois là bas j’espère qu’il n’y aura pas d’essence comme ça je m’installe à Azay et rideau le boulot ! Bonne fin de soirée. Bisous. Yves

  4. tres joli blog bravo!!

    bonjour ma belle ce matin il ne fait pas chaud ici il a bien gelé et il fait tres froid de passage je passe te souhaiter une tres bonne journée et couvre toi bien si tu sorts gros bisous un ami Michel

  5. hello…tout va bien..!!…je pense que pour dimanche Versaille est a remettre , car la météo prévoit couvert…As tu une sortie de rechange..?…Ce matin tout blanc dans le jardin…brrr…Bisous de nous Francine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !