logo

C215 Vitry Sur Seine 1

C215
Vitry sur Seine Val de Marne

C215 Vitry Sur Seine

Un peu partout dans Vitry Sur Seine, sur les murs, les boîtes aux lettres, une porte de garage, un local électrique, … fleurissent les oeuvres de C215. L’artiste est connu pour ses visages
… et ses chats.

C215 est un artiste de street art connu pour les visages qu’il peint dans nos rues.

Un peu partout dans le monde, de Paris à Istanbul, et en passant par Vitry sur Seine, C215 peuple les rues de visages anonymes peints à la bombe et au pochoir. “Christian Guémy, de son vrai nom,
confie qu’il avait besoin de réhumaniser nos villes, d’y réintroduire des émotions.

C215 Vitry Sur Seine

«Pourquoi avec des visages ? C’est une raison intime. Après m’être séparé de la mère de ma fille, j’avais besoin de leur montrer que je pensais à eux. Alors, j’ai commencé à peindre leurs visages
dans leur quartier» raconte l’artiste”.

C215 Vitry Sur Seine

Puis il a continué à peindre d’autres visages, ailleurs. Les visages appartiennent toujours au quartier où ils sont peints. «Je réalise toujours une offre contextuelle. Il faut qu’il y ait une
unité entre l’oeuvre et le lieu où elle s’insère afin que le public puisse s’y reconnaître. C’est une forme de politesse».

Son travail prend aussi en compte l’esthétique propre de la ville.

C215 Vitry Sur Seine

«La ville préexiste à mon travail. Il ne fait que s’ajouter, il la complète. C’est un art de l’altération, en perpétuelle évolution» s’enthousiasme l’artiste.

D’ailleurs il considère que le véritable propriétaire de son œuvre est la rue : une fois peints, ses visages sont détériorés par le temps, où subissent des ajouts par d’autres grapheurs. «Le
street art, ce n’est pas l’art dans la rue, mais l’art de la rue».”

L’artiste peint des visages de mendiants, de réfugiés, d’enfants ou de personnes âgées.

C215 Vitry Sur Seine

Il a passé avec succès une maîtrise d’histoire, un master d’histoire de l’architecture, et un autre d’histoire de l’art. Grâce à ces études, il a acquis un bagage culturel qui selon lui le
distingue des autres. «Il y a graffeur et graffeur» répète-t-il plusieurs fois en souriant.

Elles lui ont surtout permis de trouver des sources d’inspiration auprès de deux maîtres : Le Caravage pour l’école classique et Ernest Pignon-Ernest pour l’art urbain.

Il s’est installé à Vitry en 2006 et “se sert de ses rues comme une galerie à ciel ouvert. Il multiplie les voyages à l’étranger pour découvrir de nouvelles villes, et s’essayer à de nouveaux
terrains de jeu. Sa notoriété grandit et le graffeur perce sur le marché de l’art”.

Outre  ses oeuvres dans les rues, il réalise “des œuvres sur bois et sur toile qui s’inspirent de son travail dans la rue. Elles se retrouvent rapidement présentes dans des galeries du monde
entier, dont la célèbre Opera Gallery de Paris. Une de ses oeuvres vient d’être cédée pour 23 000 euros chez Artcurial : un graphe sur une boite aux lettres jaune de la Poste.

C215 Vitry Sur Seine

Et maintenant ? «J’ai plein de projets avec des mairies, des écoles, mais aussi des envies de voyages…» confie C215. Nos rues, en tous cas, vont continuer à se couvrir de visages”.

Une petite place, près de chez moi, que les graffeurs ont investi.

Tout l’art du portrait de C215…  Beaucoup d’émotion dans les regards, les visages, les attitudes.

sources Libération

44 commentaires pour “C215 Vitry Sur Seine 1”

  1. oui du talent    l’ art est dans la rue

     mais perso  je trouve   cela  trop etnique   ce n ‘est pas   gai domage ( visages  tristes )

     toujours le même sujet

      tes photos  sont  trés réussies  c’est l’ essentiel

     bises  Francine

     kenavo

  2. Bonsoir Francine, merci de nous présenter cet artiste qui en plus d’un énorme talent de grapheur, a aussi une sensibilité particulière et un grand coeur… Barvo à lui et à toi pour ces clichés… Bisous ma chère…

  3. bonsoir Francine

    Merçi encore pour ce partage . Car je ne connaissait pas cet artiste, mais au vue de tes belles photos , ses graphes sont vraiment de toutes beauté. 

    Bonne soirée

    amitiés

    Ps. réponse à ta question la fleur est un pied de lupin

  4. Dommage qu’il ne fasse  que des visages mais  c’est son droit , chacun est libre  d’évacuer à sa façon , mais je reconnais que c’est de l’art à l’air libre….bisous

  5. Bonjour Francine

    J’aime beaucoup quand il dit “c’est l’art de la rue”.. En effet il prend soin de ne pas détonner mais bien au contraire de s’intégrer au paysage par la couleur…. La boite à lettres en est un bel exemple…elle invite au voyage, à la découverte… Pour l’armoire il a opté pour des couleurs qui n’agressent pas l’oeil bien au contraire elles sont une continuité des couleurs ambiantes….. je ne connaissais pas cet artiste et grace à ton article je vais aller surfer sur internet pour en apprendre un peu plus….

    Gros bisous et belle journée à toi

    Chronique

  6. coucou Francine …. ben comme tu dis, je ne me suis pas ennuyéde une seconde et ma foi, je n’avais pas hâte de rentrer …

    tu as fait un article magnifique et très vivant et de superbes photos … j’en reconnais quelques unes !!! bisous bisous

  7. Quel site magnifique que je découvre! Bravo!

    C’est très enrichissant!

    J’adore Paris. J’y vais une fois par an pour quelques jours depuis quatre ans déjà

    Amicalement, Tatiana

  8. bonjour quel talents ont ces peintres de la rue….un régal pour les yeux…

    Je ne suis pas au courant pour cette expo n’y dans quel chateau elle se fait..!!

    je regarde le tournoi de tennis de Winbledon…..bisous .

  9. J’aime ! j’aime la finesse des traits, l’harmonie des couleurs et le fait qu’il prenne en compte l’origine de la population dans les quartiers où il peint ! belle démonstration d’un artiste au coeur sensible ! merci pour cette découverte ! bisous

  10. Bonjour Francine, merci pour cet article, et ces belles créations artistiques, j’aime beaucoup, et ces Artistes ont vraiment du talent…. Un beau partage sur la blogo de l’amitié…. Bonne soirée, bisous.  “Miss Mary”

  11. C’est vrai qu’ils sont jolis ses portraits. Et au moins il est connu de son vivant, il pourra vivre de son art ….

    Pour le vote, tu as essayé depuis ton bureau je parie ? Le site n’accepte qu’un seul vote par adresse IP. Au bureau on a eu le coup le premier jour : dès que quelqu’un a utilisé sa boite mail relié au serveur de l’entreprise les autres n’ont plus le bouton “vote”. Essaye ce soir de chez toi,ça devrait fonctionner. tu me diras quoi ….

    bonne soirée Francine.

  12. J’aime beaucoup ces visages que tu nous montres. C215 est un artiste très doué.

    La ville se pare de visages qui animent joliment le mobilier urbain.

    J’espère que tu vas bien. Je te souhaite une bonne nuit, bisous

    Cendrine

  13. Bonjour Francine,

    On est loin des tags bêtes et méchants qui enlaidissent le paysage: de véritables chefs d’oeuvres!

    Amitiés, Frans

  14. il a un sacré coup de crayon, qui rend superbement les expressions !

     je ne suis pas étonné qu’ il ait du succès, il colle au présent !

    Merci pour ce reportage, sur un grapheur que je ne connaissais pas !

     bonne journée

     bisous

  15. C’ est une chance, lorsque c’ est de l’ art véritable, comme le montre ta photo !
    Superbe expression !
    bonne fin de semaine
    bisous

  16. ça reflète bien le désarroi des jeunes, des jeunes qui ne savent plus s’amuser , s’amuser simplement sans toucher à l’alcool ou drogues !!

  17. Beaucoup d’émotions en effet .
    C215 doit être un artiste “à fleur de peai” .
    J’aime beaucoup .
    Bonne fin de semaine Francine.
    BBises .

  18. Bonjour Francine,
    C’est vrai que certains “graffitis” sont superbes..Dommage toutefois que c’est souvent réalisé de manière si sauvage..
    On devrait les mettre en valeur et embellir ainsi les murs…
    Bon dimanche !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !