logo

Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-Trois (2)

Procession, et bénédiction

Soutanes au vent, les religieux entament leur chemin vers la cathédrale. Le matin même du samedi 2 février 2013, Monseigneur André Vingt-Trois avait béni les huit cloches géantes. Puis ce fut le tour à 17h du bourdon Marie (6 tonnes de cuivre et d’étain pour un sol#, deux mètres de diamètre).

Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-TroisI

*Monseigneur Vingt-Trois porte la croix

Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-Trois

*Messeigneurs André Vingt-Trois et Patrick Jacquin

La cérémonie commence par une procession d’évêques, prêtres, diacres accompagnés de séminaristes d’Île-de-France, qui sont partis du beffroi et ont emprunté la voie jubilaire jusqu’au sommet, d’où le cardinal à introduit la célébration.

Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-Trois

*Le chemin du Jubilé

Puis tous se sont dirigés vers le portail du Jugement dernier où le cardinal procédera au rite d’ouverture des portes de la cathédrale (Psaume 23).

Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-Trois

*Mgr André Vingt-Trois prononçant son discours d’introduction à la cérémonie. On aperçoit sur la droite un peu en retrait Mgr Patrick Jacquin, recteur de Notre-Dame.

Le cortège est entré dans la cathédrale au son du Te Deum, action de grâce pour ces 850 ans de Notre-Dame de Paris.La messe s’est poursuivie à l’intérieur de la cathédrale, des écrans étaient disposés dans la cathédrale, et à l’extérieur.  

Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-Trois

*A la fin du discours de Mgr Vingt-Trois, la procession descend les marches en direction de Notre Dame. 

Intoduction de la cérémonie et disours de Mgr Vingt-Trois :

“Frère bien aimé ….aujourd’hui rassemblés par l’esprit nous allons nous mettre en marche vers la maison de Dieu à la rencontre du Christ avec joie et piété nous allons accompagner la bénédiction des nouvelles cloches pour qu’elles fassent entendre tour à tour la voix de Dieu en convoquant les fidèles à l’assemblée et celle du peuple de Dieu qui fait monter vers le seigneur l’acclamation des fidèles.  

  Notre Dame de Paris

 *Mgr Vingt-Trois en direction du portail du Jugement dernier

Prions le Seigneur. Dieu qui est la source et l’origine de toute lumière, toi qui a montré au vieillard Siméon la lumière qui éclaire les nations nous te supplions humblement. Que ta bénédiction sanctifie ce cierge. Exauce la prière de ton peuple qui s’est ici rassemblé avec l’ensemble des enfants du catéchisme de leurs animateurs et de leurs parents pour les recevoir et les porter à la gloire de ton nom. C’est en avançant au droit chemin nous parvenions à la lumière qui ne s’éteint jamais pas Jésus le Christ notre Seigneur.

Maintenant avançons dans la paix à la rencontre du Seigneur”.

Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-Trois

9 personnalités et 18 enfants ont accepté d’en être les parrains et marraines, à la demande de Mgr Vingt-Trois. Ils seront présents lors de la bénédiction des cloches. Pour Marie, c’est le couple royal Son Altesse Royale la Grande-Duchesse de Luxembourg avec Marie et Louis-Marie.

Rituel observé :

Mgr : Quel nom voulez vous donner à cette cloche?

Marie

Mgr : Madame, pourquoi ce nom?

En l’honneur de la Vierge Marie, et du nom du premier bourdon de Notre-Dame, fondu en 1378.

Mgr : Que Marie chante désormais pour la gloire de Dieu et le service de l’Eglise

 

Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-Trois

*Leurs Altesses royales du Grand Duché du Luxembourg

Le même rituel s’est déroulé pour chaque cloche./ Monseigneur André Vingt-Trois bénit la cloche, puis demande au parrain quel nom il veut donner à la cloche, et pourquoi.

Ensuite les enfants font sonner la cloche.

Pour la cérémonie du matin, Mgr Vingt-Trois a béni les cloches installées dans la nef de la plus petite à la plus grosse. Il s’est ensuite arrêté devant chacune d’entre elles, deux enfants, ses “parrains et marraines”, énonçant son nom avant de la faire sonner trois fois.

“Pour le baptême d’Etienne ce sont deux petits parisiens, Rose, 9 ans et demi, et Jeroen, 9 ans, se sont essayés à la tâche. Quelques minutes avant d’officier, les deux bambins ne cachaient pas leur stress. “C’est impressionnant quand même, explique Rose, emmitouflée dans son manteau. Il faut qu’on crie le nom très fort, et qu’ensuite on fasse sonner la cloche…j’ai un peu peur avoue Jeroen.

Les deux gamins ont finalement passé l’épreuve haut la main devant un cardinal attendri et amusé par l’entrain des enfants.

Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-Trois

*Pas facile de faire sonner le bourdon Marie, le directeur des fonderies a dû venir à la rescousse !

Elles sont immenses! moi je trouve que la plus jolie c’est Anne-Geneviève, commente Apolline, 8 ans.”

Les adultes aussi apprécient :

“On ne verra pas ça dans notre vie deux fois, dit Christine”, sexagénaire de Vitry sur Seine.

Sources : sur site, et leparisien numéro 21275 bis.

J’ai assisté à la bénédiction du bourdon Marie sur grand écran, puis je suis rentrée assister à la messe. Toutes les chaises de Notre dame sont retirées pour laisser la place aux cloches, c’est debout que nous avons assisté à la messe.

“Laudate dominum Laudate dominum Laudate omnes gentes Alléluia!

Laudate dominum Laudate dominum Laudate omnes gentes Alléluia!”   

 

 

35 commentaires pour “Bénédiction du Bourdon Marie par Monseigneur Vingt-Trois (2)”

  1. Bonjour,

    Merçi de ce partage, bien que apperçu à la TV aux infos. Cela reste un grand moment pour la capitale.
    Je vois que pour certaines photos l’approche a été difficule . Mais pour ce genre de manifestation tout est bon a prendre. Le Souvenir.

    En regardant cette dernière photo, elle me replomge dans mes souvenirs de jeunesse, je veux parler de 1956 et le film émouvant qui m’avait permi à l’époque de prendre connaissance avec cet édifice magestueux. Je veux parler de Notre Dame de Paris avec Antony Quinn et la belle Gina.

    Bonne semaine

    @+

  2. Me revoilà,

    je viens d’émettre mon dernier article Qui titre encore sur Notre dame.

    Et je me suis permi de prendre ton adresse HTML pour ma partie bénédictions des cloches,si problèmes me le signaler.
    Je modifie mon article .

    Pour l’instant merçi
    Bonne soirée

    @+

  3. Ah ça y est c’est carnaval !
    Les cloches, oui, ce qu’il y a autour, non. J’aime l’objet, l’entendre. Le reste… Je les imaginais plus grandes mais quand on connait le poids c’est déjà pas mal. Sais tu quand et comment ils vont les monter ?
    Bonne soirée. Bisous. Yves

  4. Coucou Francine, il y un truc qui cloche quand même, le clergé en fait des tonnes et ça fout le bourdon à qui veut bien l’entendre. Sont-ils dignes, dingues ou dongues ? ;O)

  5. bonjour , super ton reportage, tu vas pouvoir te recycler….
    tu as du jouer des coudes pour arriver a être bien placé…mais ça en valait la peine…..bravo….Bonne journée…bisous de nous deux.

  6. La suite de ton reportage est toute aussi intéressante que la première partie.
    Tu as bénéficié d’une très belle lumière pour certaines images. une bien belle cérémonie.
    Bonne journée. Bises

  7. Bonjour Francine,
    Un événement qu’on ne vit qu’une seule fois dans sa vie et tu as bien fait d’y assister!
    Grâce à toi, on a pu avoir un aperçu de cette très belle cérémonie.
    Amitiés, Frans

  8. Hello Francine

    Ca y’est , je suis de retour et mon reseau internet marche à nouveau. Ne me demandes pas comment , j’ai fais , je ne le sait meme pas moi meme. Apres les instructions de l’operateur orange et le remplacement de ma live box , celle ci ne voulait rien savoir…. et voici qu’hier soir , je fais une tentative et oh miracle tout fonctionne !

    Tant mieux , parce que je voulais vraiment revenir sur les blogs pour me changer les idées aprés ces deux décées bien triste !

    Content de te relire à nouveau ….. Je n’ai pas vu trop l’actualité en ce moment , mais je suppose que c’est pour les 6 cloches de la cathedrale. On a ce genre de processions à Nice avec les differentes confréries des penitents.

    bisous et bon lundi

    Pat

  9. Nous te louons Seigneur !
    un évènement exceptionnel a permis de réunir dans la cathédrale des chrétiens unis dans la même foi.
    Toute la symbolique de ces cloches a bien été comprise.
    Merci pour ce reportage.
    bonne journée
    bisous

  10. Coucou Francine , croyant ou non, je pense que beaucoup de personnes ont quand même apprécié de voir ces moments , que l’on ne peut voir , au moins une fois dans sa vie….mes frères étaient enfants de choeur dans notre jeunesse..passes une bonne soirée , bisous

  11. bonjour francine merci pour le reportage que tu nous fais sur les nouvelles cloches de notre dame j’aurai l’occasion je pense de les entendre car c’est fait paris au moi d’aout c’est pour nous depuis le temps que mon petit fils veut voir la tour Eiffel .bravo pour les photos bisous

  12. bonsoir Francine …. quel travail tu as réalisé pour nous présenter cet article remarquable !! ce fut en effet une bien belle cérémonie, et je crois finalement pas trop conventionnelle … l’église se rapproche de l’homme de la rue et c’est très bien …
    gros bisous et bravo … bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !