logo

Ancien prieuré de Saint Martin des Champs Cnam Paris

La visite de l’ancien réfectoire gothique nous a permis de déambuler librement dans l’enceinte extérieure du site, un lieu inaccessible au public habituellement. Nous sommes ici sur l’emplacement de l’ancien prieuré de Saint Martin des Champs. L’entrée se fait par le porche monumental du 292 rue Saint-Martin, qui débouche dans la cour d’honneur. Ici passé et présent se mêlent.

C’est à la Révolution française que l’on doit la création du Conservatoire des arts et métiers. Ce temple consacré consacré à la technique et à l’industrie est un vestige de ce prieuré dans lequel le Conservatoire est installé depuis 1798.


Le site est très ancien. En effet, un ancien texte de Childebert IV, datant de 710, atteste l’existence du prieuré à cet emplacement. Des fouilles archéologiques, réalisées sous le sol de la nef pendant la rénovation du musée dans les années 1990, ont confirmé l’existence d’un sanctuaire funéraire datant de l’époque mérovingienne (Ve-VIIIe siècles).
Dès l’époque mérovingienne, un monastère consacré à Saint-Martin se dresse dans les champs au nord de Paris, le long de l’ancienne voie romaine qui mène à Saint-Denis. Dévasté lors des invasions normandes, il renaît de ses cendres sous le règne d’Henri Ier, qui installe sur ce site des chanoines réguliers, en 1060. Cette collégiale devient prieuré bénédictin en 1079 à la suite de son transfert à la puissante maison de Cluny dirigée par Saint-Hugues par le roi Philippe Ier. Saint-Martin-des-Champs connaît alors une remarquable expansion au cours des XIIe et XIIIe siècles. Saint-Martin-des-Champs devient dès lors l’un des principaux prieurés de l’ordre, désigné par l’expression de ” Deuxième Fille de Cluny “.

Conforme au modèle bénédictin, le prieuré présentait un cloître autour duquel étaient bâtis église et bâtiments conventuels, ensemble dont il ne subsiste aujourd’hui que l’église, des restes de l’enceinte, la ligne générale du cloître et le réfectoire. Ci-dessous l’ancien réfectoire gothique, aujourd’hui bibliothèque, vu de l’extérieur.

Il reste très peu de vestiges de cette première église prieurale. Le chevet a été reconstruit vers 1130-1135. Avec des voûtes en ogives et ses dix chapelles rayonnant autour du déambulatoire, il forme l’un des tout premiers exemples du gothique primitif, quelques années avant la basilique de Saint-Denis, considérée comme le modèle des cathédrales gothiques françaises. La nef a été reconstruite au XIIIe siècle, au moment où le prieuré réédifie plusieurs de ses bâtiments, notamment l’admirable réfectoire, salle de lecture de la bibliothèque du Conservatoire des arts et métiers depuis 1851, ou encore le cloître des moines.

La cour d’honneur et : 

Nicolas Leblanc (1742-1806) extrait la soude du sel marin en 1790
Denis Papin (1647-mort vers 1714) invente la machine à vapeur en 1690
Pour les deux sculptures, souscription nationale 1886

Le prieuré, doté de nombreuses propriétés et de larges bénéfices, est l’un des plus puissants d’Île-de-France. Au XIVe siècle, le prieur Bertrand de Pébrac entreprend de rationnaliser l’organisation et le fonctionnement du couvent. Le Registre Bertrand précise avec minutie les tâches de chacun, en réaffirmant le respect de la règle bénédictine. La riche fondation du bourgeois parisien Philippe de Morvilliers et de sa femme Jehanne du Drac, en 1426, constitue une source de revenus considérables, en échange de messes, prières et processions en mémoire du défunt. Mais avec la fin du XVe siècle s’ouvre une période plus difficile, marquée par une gestion moins rigoureuse du prieuré et la nécessité d’entreprendre de profondes réformes.

D’importants travaux sont conduits entre le XVIe et le XVIIIe siècle, notamment la construction d’un portail monumental donnant sur la rue Saint-Martin pendant le règne d’Henri III, l’édification d’un imposant maître-autel par François Mansart en 1626 ou la reprise du cloître dans un style dorique vers 1720. Au milieu du XVIIIe siècle, les dortoirs sont entièrement reconstruits, tout comme l’escalier monumental, dont le décor d’origine, œuvre de François Soufflot dit Soufflot le Romain, est achevé en 1786.

La Révolution décime la communauté monastique et les locaux du ” ci-devant ” prieuré sont vite occupés par des échoppes, des logements privés ou encore la mairie du IVe arrondissement d’alors. Grâce à l’influence de l’abbé Grégoire, à l’origine de la fondation du Conservatoire des arts et métiers, l’institution, alors disséminée dans plusieurs dépôts parisiens, s’installe rue Saint-Martin en 1798.

L’ancienne église devient, au début du XIXe siècle, l’une des galeries du Conservatoire des arts et métiers. Consacrée aux ” machines en grand “, elle abrite ainsi en 1818 une partie des collections d’agriculture, des moulins et des machines hydrauliques.

La façade gothique de l’église du prieuré, convertie en musée  (rue St Martin)

À l’image de Victor Hugo, l’époque romantique se passionne pour l’art gothique et les monuments du Moyen Âge que l’on s’attache à restaurer, et la vénérable église est l’objet des attentions de Léon Vaudoyer, nommé architecte du Conservatoire en 1838. Vaudoyer entreprend la reconstruction de la façade occidentale dans un style néogothique qui s’harmonise avec les hautes fenêtres de la nef. L’intérieur reçoit un décor polychrome, toujours visible aujourd’hui, avec de vives teintes marron et orange sur les murs.

Deux oeuvres de Christian Guémy alias C215 sont exposées dans l’enceinte du site. La seconde serait le portrait du fondateur du Cnam, mais sans aucune certitude, je n’ai rien trouvé pour le moment.

Pour vous donner une idée des lieux et vous repérer, une gravure de l’ancien prieuré, et le site actuel du Cnam depuis Google Earth, on distingue très bien l’entrée principale rue Saint-Martin avec son porche monumental, la cour d’honneur, l’ancien réfectoire, siège de la bibliothèque principale, et l’ancienne église qui abrite le musée.

Albert Lenoir. Statistique monumentale de Paris. Paris, 1867. Vue cavalière du Prieuré de Saint-Martin-des-champs, et vue actuelle du Cnam.

Fin de la visite en diaporama

Sources : Cnam

A suivre

59 commentaires pour “Ancien prieuré de Saint Martin des Champs Cnam Paris”

  1. Comme toujours une série histoire racontée avec de belles photos et des explications fort utiles à la compréhension de ce que l’on regarde. J’aime beaucoup la façade de l’église du Prieuré. Bisous et bonne soirée

  2. Merci pour ce partage très intéressant ! quels beaux bâtiments très bien conservés avec deux beaux tableaux . Superbe découverte! Je te souhaite un très bon week-end et je te retrouve dans 15 jours , mon blog est fermé à partir de ce soir. Bisous Florence

  3. La révolution n’ a pas eu que du bon, et les bâtiments religieux ont bien subi, dans toute la France d’ailleurs.
    Notre histoire est riche de superbes bâtiments, monastères, abbayes, églises, abbatiales et cathédrales !
    Nous avons eu la chance d’ avoir des monarques qui appréciaient l’art !
    Ce prieuré est magnifique avec son fronton, et comme d’habitude, tes photos sont superbes !
    Passe une bonne soirée
    Bisous

  4. Hello Francine
    La façade gothique est tres belle. C’était à l’occasion des journées du patrimoine si d’habitude ce n’est pas accessible ? Mérovingiens ou Carolingiens, c’est tres loin comme époque ! Ressortir des vestiges de ce passé à Paris est une tache difficile avec tout ce qui a du se construire par la suite…
    Bonne soirée
    bizz
    Pat

    • Que nenni, comme je l’ai écrit au début, c’était pendant la visite guidée de l’ancien réfectoire gothique que j’ai faite samedi dernier 😉 oui, surtout avec Haussmann qui est passé par là ! et comme tu le verras, des vestiges du lieu furent sauvés de justesse … par qui? that is the question 🙂

  5. je découvre ce saint martin deschamps
    c’est encore trés beau comme beaucoup de choses à PARIS
    (mon st martin des champs c’est la banlieue de la ville de Morlaix et j ‘y vais encore demain , rien à voir avec ce que tu nous montres rires )

    merci pour cette découverte
    bonne fin de journée pour toi
    kénavo Francine

  6. Bonsoir
    Une page très intéressante,un article bien documenté sur ce vaste prieuré.Superbes photos,le porche est magnifique,j’apprécie les zooms sur les détails,merci pour la visite . Bon week end bises

  7. Bonjour Francine,
    Paris, Paris !! il y a de quoi voir dans cette capitale !!! ce prieuré est magnifique ;
    il y a une bien grande place !! dommage que ce cloître n’existe plus !!! j’adore les visiter !
    Merci pour ton diaporama, de belles photos avec un beau ciel bleu, les gargouilles sont encore bien présentes !! mais quel beau travail a été réalisé !!! j’admire
    Je te souhaite un bon W.E. bises

  8. Bonsoir Francine,
    magnifiques photos de ses beaux bâtiments. C’est l’un des rares exemples d’architecture gothique du Moyen-Age qui subsiste à Paris. Ce sublime réfectoire gothique du prieuré de Saint-Martin des Champs a été construit à l’époque de Saint-Louis, vers 1230.
    bonne soirée
    Bon WE
    Amitiés

  9. Ces bâtiments sont superbes et bien entendu je les découvre avec plaisir. Souvent les conservatoires des Arts et métiers sont dans des lieux sublimes au niveau de l’architecture mais là évidemment c’est encore plus grandiose parce qu’on est à Paris ! Un grand merci de nous montrer tous ces détails…Dommage pour le cloître, beaucoup n’existe plus aujourd’hui et il faut donc conserver le plus possible ceux qui tiennent encore debout car c’est un patrimoine merveilleux ! Bon week-end

  10. Bonjour Francine, joli ce prieuré, dommage qu’il ne soit pas resté dans son état originel.
    C’était plus aéré avec je pense de jolis jardins potagers.
    Pas de pluie ici pour le moment, mais?
    Je te souhaite un bon samedi.
    Bisous.

  11. Le beau temps semble prendre l’avantage après des mois de pluie, mais voilà, mieux vaut ne pas traîner inutilement dehors !
    Passe une bonne fin de semaine, prends garde à toi
    bisous

    • Oui, c’est toute l’ironie de la situation, je fais mes courses, je rentre, et basta; et je ne prends aucun risque, je ne vais pas au supermarché, j’ai une supérette et un marché tous les jours à deux pas de chez moi

      pas de déplacements inutiles, les sorties et les sorties photos? plus tard, j’ai fait ma visite guidée samedi dernier juste à temps, je le pressentais et me suis précipitée pour la faire;

      le virus rôde et il est très très dangereux, il en va de la responsabilité de chacun de faire pareil pour enrayer la propagation de l’épidémie mais il semblerait que beaucoup n’ont pas encore compris et n’appliquent pas les gestes simples et les mesures de bon sens préconisées par macron

  12. Bonjour d’Angers,
    Intemporel, inusable et beau ! …
    Magnifique reportage … bien documenté …
    Bonne journée … Amicalement … Claude …

  13. J’ai apprécié cette balade très instructive grâce à tes informations et tes belles photos.
    Merci Francine, bon week-end et à bientôt.

  14. Bonsoir Francine, joli ce prieuré encore un endroit de Paris que je découvre grâce à toi et ce billet bien détaillé en explication et avec des belles photos , merci pour ce très bon partage.
    J’espère que tu vas bien ici ça va bon il faut être prudent avec ce virus mais bon je suis optimiste bien que je te rejoins complétement quand tu dis en commentaire (le virus rôde et il est très très dangereux, il en va de la responsabilité de chacun de faire pareil pour enrayer la propagation de l’épidémie mais il semblerait que beaucoup n’ont pas encore compris et n’appliquent pas les gestes simples et les mesures de bon sens préconisées par macron ) eh oui ce sont des geste simple et de la discipline qui feront que l’ont s’en sortira.
    Je te souhaite une très bonne soirée et un très bon dimanche , bisous.

    • les gens n’ont rien compris à rien, ce sont eux qui véhiculent le virus en déplacements inutiles, ou en se rendant en masse dans les supermarchés; ça y est on est au stade trois, mais là encore les gens ne respecteront pas les consignes; j’ai vu ce matin des gamins dehors ce sont des petites bombes à retardement ! je remercie tous ces gens irresponsables et égoïstes qui ne respectent pas les consignes, ça ne sera pas eux qui seront malades en plus

  15. Bonsoir Francine : Bel article.Belles photos. Comme toujours chez toi on fait des découvertes intéressantes. Pour l’heure restons confinés car ce méchant virus est sournois. Quand je vois tous ces gens qui déambulent dans les grandes surfaces commerciales ça m’effraie . ça risque de faire très mal. Bises et bon dimanche

    • Oui on a du souci à se faire surtout par le comportement criminel des gens qui se déplacent alors qu’ils n’ont aucune obligation professionnelle,, hier matin il y avait beaucoup de monde dehors, aux terrasses, des mômes dehors alors que ce sont des petites bombes à retardement, qu’on laisse à la garde des grands parents malgré les risques, les gens qui se ruent dans les supermarchés, car je le répète, comme l’a dit Mr Salomon hier soir ce n’est pas le virus qui circule mais les gens qui le font circuler, combien de personnes respectent les consignes? pour une fois macron a raison, et comme de toute façon les gens n’ont pas encore compris qu’il faut changer ses habitudes pour quelques semaines, on va en arriver au confinement total;, je fais mes courses, mon frigo est vide, je rentre; et je ne sortirai que pour mes courses, et tôt pour éviter la foule; je considère qu’il n’y a pas plus de risques à aller voter, surtout que toutes les mesures sont prises, que de sortir pour aller faire mes courses

  16. Bonsoir Francine
    Merci pour cette visite très complète et documentée. Je suis allé plusieurs fois au Cnam mais sans m’intéresser à ces beaux bâtiments.
    Bon dimanche Francine, bisous

    • oui j’aime bien savoir ! et là ça m’a donné du fil à retordre ! je comptais compléter ma série sur le lieu, mais plus de sorties inutiles, nous sommes confinés, passer outre est criminel; je ne sors que pour mes courses, je ne m’attarde pas, et je rentre direct, je me tiens à distance, je me désinfecte les mains avec du gel en rentrant dans le magasin, quand j’en sors, et le plus souvent possible car apparemment tu trimballes ce satané virus dès que tu sors

  17. Bonjour Francine, et oui ce pays a besoin de savoir comment traiter les eaux et surtout faire du recyclage.
    Mais bon c’est ainsi.
    Le soleil revient nous voir c’est bien, dommage que ce virus bloque tout.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

    • hé oui, il a fait mauvais pendant des semaines, et maintenant qu’on est confinés il va faire très beau la semaine prochaine, il faut contrer cette saloperie de virus

  18. BIEN ET BON DEBUT DE SEMAINE
    Pour répondre à ton comm, je pense que l’on exagère un peu mais on verra car comme tu dis si c’est pas assez alors je vois pas ce qui pourrait être fait en plus, se laisser mettre en cage ? Je blague, bises éloignées mdrrrrrrrr

      • et ce qui me troue le cul, c’est de voir aux infos qu’une nana sort avec ses deux jeunes enfants pour aller voter, dont un bébé, elle est folle, il n’y a pas d’autre mot; à ce niveau là ça devient très très inquiétant vivement la quarantaine, vraiment
        ps pire, il fait beau, les gens sortent, les mômes aussi, ils nous mettent tous en danger

  19. Tu es notre guide ! Et moi, le touriste égaré le nez en l’air, arrêté par un détail, une anecdote, une mise en relation, perdu dans son inculture…
    Bravo et merci pour cette seconde déambulation au CNAM.

  20. cela me rappelle un peu la cour d’honneur de la Sorbonne…..mais savoir qu’il y a des traces mérovingiennes!!
    Bises et bonne semaine…..fais attentionà toi! 🙂

      • Re, je suis d accord avec toi Francine, c est affreux tous ces français qui comme d habitude n en font qu a leur tête et ne respectent pas les consignes données, fanfan

  21. Bonsoir Francine, ces bâtiments sont vraiment très beaux !
    Le prieuré est vaste et magnifique, tes superbes photos nous font découvrir cette belle architecture gothique…
    Merci, bises, prends bien soin de toi, fanfan

  22. Bonjour ma douce amie
    Ravissante visite instructive avec de splendides photos, l’architecture y est très belle, merci pour ce beau partage.
    Petit coucou du lundi matin pour te remercier de ton gentil passage chez moi.
    Je ne ferai pas long car ma connexion internet ce matin est encore plus ralentie que ce WE (problème de câble….).
    Je te souhaite un beau lundi au soleil.
    Surtout prends bien soin de toi et courage.
    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

    Quelque citations positives du net :
    Nos vies sont pleines de catastrophes qui n’ont jamais eu lieu.
    La vie, ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre à danser sous la pluie.
    La vie mettra des pierres sur ta route. A toi de décider d’en faire des murs ou des ponts.
    On a deux vies. La deuxième commence quand on réalise qu’on n’en a qu’une.
    Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était, aie confiance en ce qui sera.
    Accomplis chaque acte de ta vie comme s’il devait être le dernier.
    Quand la vie te donne une centaine de raisons de pleurer, montre-lui que tu en as mille de sourire.
    Il faut toujours viser la lune car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles.

  23. Bonjour Francine, et non je n’ai pas goûté à cet alcool car je ne bois pas de produit avec de l’alcool depuis fort longtemps.
    Mais il parait que c’était bon!
    La pluie revient avec le virus donc journée repos.
    Passe un bon lundi.
    Bisous.

  24. Bonjour Francine,
    C’est une visite exceptionnelle, pour ceux qui comme moi ne connait pas.
    Ce prieuré est immense et comporte une merveilleuse architecture.
    Que de lieux différents dans cette enceinte.
    J’aime beaucoup aussi l’église avec sa façade gothique.
    Merci pour cette nouvelle découverte.
    Bisous Aimée

  25. Bonjour Francinéa
    Si j’ai bien compris, il faut profiter de tes superbes photos et commentaires pour découvrir ce magnifique site parisien.
    Bonne journée
    Bises d’Hervé

  26. Superbe reportage, je ne connaissais pas l’intérieur de ce bâtiment. Une visite très intéressante. J’aime des deux oeuvres de C215.
    Bonne semaine.

  27. Bonjour Francine
    Merci à toi de faire tant de kilomètres pour nous faire de si merveilleuses photos, et de donner toutes ces références historiques.
    C’est une architecture remarquable et une belle histoire, et ce sont des bâtiments qui ont vu passer d’illustres personnages !
    j’ai beaucoup aimé le mélange entre le passé et le présent
    le diaporama m’a beaucoup plu
    et la vue du dessus : bravo aussi d’y avoir pensé
    vraiment cela m’a beaucoup plu, comme cela me plaît à chaque fois de découvrir Paris et ses merveilles grâce à tes articles
    bisous
    Am

  28. Bonjour Francine
    Merci à toi de faire tant de kilomètres pour nous faire de si merveilleuses photos, et de donner toutes ces références historiques.
    C’est une architecture remarquable et une belle histoire, et ce sont des bâtiments qui ont vu passer d’illustres personnages !
    j’ai beaucoup aimé le mélange entre le passé et le présent
    le diaporama m’a beaucoup plu
    et la vue du dessus : bravo aussi d’y avoir pensé
    vraiment cela m’a beaucoup plu, comme cela me plaît à chaque fois de découvrir Paris et ses merveilles grâce à tes articles
    bisous
    Am
    j’ai l’impression que mon com n’arrive pas à s’enregistrer ?

  29. Très beau ce prieuré l’architecture est remarquable, et merci pour cette belle page d’histoire que tu nous racontes, Prends bien soin de toi. Gros bisous. FRANCOISE

  30. Bonsoir
    Les places de parking sont pour les riverains qui habitent dans la vieille vieille,la plupart des rues intra muros ne sont pas accessibles aux véhicules et peu de place pour se garer Les grands parkings sont loin des remparts,pas facile pour quand on fait les plein de provisions… j’habiterai ici je serai bien content d’en trouver un à proximité . Bonne soirée bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !