logo

Amsterdam Le Quartier Rouge

Amsterdam

Le Quartier Rouge, Red District

Si Amsterdam est connue pour ses canaux, elle l’est aussi pour son fameux ” Quartier rouge “, la quartier sulfureux, et des prostituées en vitrines. Souvent diabolisé, il n’en reste pas moins un très joli quartier, et bizarement très sûr. Mon hôtel était au coeur de ce quartier, dans une des rues les plus festives et les plus “chaudes”, connue pour ses bars SM et fétichistes. Je me suis baladée de nuit dans ce quartier, jamais je ne me suis sentie en insécurité, même dans la rue de mon hôtel, la Warmoesstraat. Cette rue est très animée, de jour comme de nuit.

Amsterdam Le Quartier Rouge

  • oui, tout est rouge dans ce quartier, j’étais tout de suite dans le bain avec cette boutique juste à côté de mon hôtel !!

La Warmoesstraat

La rue des bars SM et fétichistes, j’ai mis une étoile pour montrer mon hôtel “Old Quarter Hotel”, on voit aussi son entrée avec le carré rouge de l’enseigne de l’hôtel. La plus célèbre place d’Amsterdam, la place du Dam, se trouve à 5 minutes, au bout de la rue Warmoesstraat.

Amsterdam Le Quartier Rouge
Quartier rouge et prostitution légale
Même si la municipalité aimerait le contraire, ce quartier, appelé Le Wallen, les quais, est une curiosité incontournable d’Amsterdam, le plus surprenant est qu’il n’a rien d’un repaire sordide. Certes les jeunes hommes qui fréquentent ce quartier ne donnent pas toujours dans le bon goût, mais l’endroit n’en demeure pas moins que ce “quartier du vice” est le plus sûr au monde.

Amsterdam Le Quartier Rouge

Une industrie comme les autres
Pour les Néerlandais, la prostitution est en effet une industrie comme une autre. On éprouve toutefois une drôle d’impression en posant les yeux pour la première fois sur les femmes dans les vitrines. Cela m’est arrivé dans une des ruelles près d’Oude Kerk, j’ai croisé le regard d’une prostituée, on a échangé un sourire, le sien était triste, teinté de mélancolie. Elle était en sous vêtements bleus, jolie, bien maquillée; l’intérieur des vitrines est aseptisé, très propre, rideaux rouges, carrelage blanc aux murs, lavabos, savons, etc … Je n’ai pas trop détaillé, la discrétion reste de mise…
Il est évident qu’on ne doit pas les photographier, par respect, et pour ne pas voir le garde du corps de ces dames jeter votre appareil photo dans le canal !!

Amsterdam Le Quartier Rouge

Toutes ces fenêtres, au rdc et au 1er étage, avec ou sans rideaux, avec une chaise, sont en fait des vitrines de prostituées. Ci-dessous, les petits pinceaux en couleurs indiquent aussi des vitrines.

Amsterdam Le Quartier Rouge

Un auto collant NL sur la devanture indique qu’on parle néerlandais, d’autres vitrines sont occupées par des prostituées d’origine étrangère, surinamiennes, russes, ou hispanophones, chacune faisant sa propre réclame. Les femmes paient pour occuper une devanture, pour 8 à 10 heures de travail. Elles s’acquittent d’un impôt sur le revenu, calculé selon les estimations de la ville. Selon le Bureau central des statistiques, cette activité génèrerait 650 millions d’euros par an.

Amsterdam Le Quartier Rouge

Amsterdam Le Quartier Rouge

Prostitution et Street Art
J’ai vu ces graffitis représentant des prostituées, du coup je me suis engagée dans la petite ruelle pour les photographier un peu mieux.

Amsterdam Le Quartier Rouge

Quand tout à coup j’entends frapper, je me retourne, c’était une prostituée, une grande rousse, bien maquillée, en sous vêtements bleus turquoise, hauts talons, qui me faisait signe que non, je ne devais pas prendre de photos. Comme je protestais, elle est sortie, et malgré que je lui faisait valoir que ce n’étaient que des dessins, elle m’a répété que je n’avais pas le droit de prendre des photos, je suis donc repartie ! Une chance que je n’aie pas vu mon appareil photo jeté dans le canal…

Amsterdam Le Quartier Rouge

Quartier rouge, le centre historique, et la prostitution
Ce quartier est dans le coeur historique de la ville, et gravite autour de l’Oude Kerk (église). Le promeneur est donc obligé, qu’il le veuille ou non, de passer sans transition de la visite de la plus vieille église d’Amsterdam, ou de l’écoute de pièces de musique d’orgue de Bach, Schütz ou Sweelinck, à la vue de vitrines de prostituées. Moi même ça m’a fait tout drôle, de voir des vitrines avec des prostituées dedans, tout à côté de l’église !

Amsterdam Le Quartier Rouge

http://www.visites-guidees.net/wp-admin/post-new.php

Amsterdam Le Quartier Rouge

Ces vitrines occupent en effet une partie de la place, ainsi que tout ce quartier, autrefois fréquenté par les marins, quand le port se trouvait encore à deux pas. Jacques Brel a d’ailleurs très bien décrit l’ambiance qui y régnait à cette époque : ” Dans le port d’Amsterdam/ Il y a des marins qui chantent/ Les rêves qui les hantent/ Au large d’Amsterdam […] / Dans le port d’Amsterdam/ Il y a des marins qui boivent/ Et qui boivent encore: Ils boivent à la santé des putains d’Amsterdam/ De Hambourg ou d’ailleurs.

Amsterdam Le Quartier Rouge

  • Le théatre Casa Rosso, pour des spectacles érotiques, voire pornographiques ….

Le port a été déplacé plus à l’ouest, mais de district réglementé de prostitution est toujours là. On ne peut éviter les vitrines surmontées de lampes rouges lorsqu’on se promène dans les petites rues le long de l’Oudezijds Woorburgwal, et dans Zeedijk, le quartier des marins. C’est là que les navigateurs hollandais, au retour de leurs longs et périlleux voyages, venaient se reposer de leur fatigue et s’énivrer de genièvre et d’amour.

Trompettersteeg

Cette ruelle, la plus étroite de la ville, 1 mètre de large, est déconseillée aux mineurs.

Amsterdam Le Quartier Rouge
Condomerie rue Warmoesstraat
Je n’ai pas pu photographier la devanture, il y avait plein de monde juste devant. C’est bien dommage, j’ai pu apercevoir des préservatifs en tout genre, et autres réjouissances !! En effet ce magasin propose un grand choix de préservatifs de toutes marques et de toutes tailles, lubrifiants, sex toys….

Amsterdam Le Quartier Rouge
Ce périmètre est également très fréquenté par les revendeurs de drogues, c’est là aussi qu’on trouve la majorité des coffee shops d’Amsterdam. N’entrez surtout pas dans un coffee shop pour boire un café !

Café ou coffee shop?
Café et Coffee shop ne désignent pas du tout la même chose aux Pays Bas. Le café est un bar classique, tandis qu’un coffee shop est un établissement où l’ont peut fumer de la marijuana, mais qui ne sert pas d’alcool.Amsterdam Le Quartier Rouge

Le coffee shop, légal ou non?
Contrairement aux idées reçues, le cannabis n’est pas “techniquement” légal aux Pays Bas, mais largement toléré. La détention et l’achat de petites quantités (5gr) de”drogues douces” (marijuana, hachich et autres truffes magiques) sont autorisés, et les consommateurs ne sont pas poursuivis s’ils fument ou possèdent cette quantité.Amsterdam Le Quartier Rouge

  •  Hemp = cannabis. Ici nous sommes au Hash, Marihuana & Hemp Gallery

 

Truffes magiques
Les champignons hallucinogènes sont interdits aux Pays Bas, mais pas les truffes magiques.On ne trouve dans les smart shop, des boutiques spécialisées. Là aussi, il faut bien interroger le personnel sur le dosage et les effets, et suivre leurs conseils, au risque de faire un mauvais trip et de se retrouver aux urgences !Amsterdam Le Quartier Rouge

Précautions d’usage
Il est évidemment déconseillé de prendre ces drogues, même les plus douces modifient le comportement. La plupart des visiteurs dit que ces drogues sont particulièrement puissantes à Amsterdam, il faut donc bien respecter les conseils du personnel…
Demander le menu au “bar” : la marchandise est habituellement servie dans des petits sacs. On peut acheter des joints tout faits ( 3-7 € ) mais la plupart des coffee shop mettent à disposition du papier à rouler, des pipes et même des bangs !

Je n’irai pas jusqu’à vous donner les bonnes adresses! Ce sont juste des mises en garde d’usage si vous souhaiter aller à Amsterdam, et tester quelques truffes magiques ou autres friandises.

Amsterdam Le Quartier Rouge

La fin du Quartier rouge?
Ces dernières années, la ville a réduit le nombre de vitrines, non pas au nom de la moralité, mais à cause des problèmes de criminalité. Souteneurs, trafiquants et blanchisseurs d’argent entraîneraient le quartier sur une mauvaise pente. Les opposants dénoncent un conservatisme grandissant des officiels et affirment que la lutte contre le crime n’est qu’un prétexte. Nul ne sait encore qu’elle sera l’ampleur de cette opération de “nettoyage”.

59 commentaires pour “Amsterdam Le Quartier Rouge”

  1. Hello Francine
    Etrangement comme tu dis ces lieux de “perdition” sont plus sécurisés que les autres. Je pense que les responsables de cette industrie doivent avoir tout intérêt à ce que le quartier soit le plus clean possible car il est de leur intérêt “commercial” que les touristes puissent venir sans encombre….. Je ne connais pas celui ci, Mais à Bangkok, il en est de même avec Patpong et a San Francisco avec le quartier de Castro….. Je ne sais plus pour Pigalle, car il y a eu des hauts et des bas. J’avais un cousin qui possédait une boite de nuit à la place Blanche (La vie en rose) et le quartier était bien tenue. La dame qui gérait les nombreux établissements lui appartenant dans le quartier le menait d’une main de fer et était respectée de tous….
    Bon Vendredi
    bizz
    Pat

  2. Bonjour Francine,
    Je me contenterais de gourmandises “normales” comme les glaces, les confiseries, le chocolat, ce sont mes drogues préférées 🙂
    Je te comprends, ça doit faire bizarre de voir ces femmes en vitrine. Ça ne doit pas être drôle pour elles tous les jours.
    Merci pour tes belles photos et ton superbe article.
    Je te souhaite un bon vendredi.
    Bisous

  3. Bonjour Francine, c’est spécial en effet… Nous sommes allées une fois à Sluis, plus proche de la frontière… ben euh côté boutiques, je ne sais pas depuis, ça remonte à 1975 !!! Bises, jill

  4. Coucou ma Francine,
    Un quartier très visités par les touristes venus sur Amsterdam. J’en ai gardé un souvenir assez pitoyable ! Il y a une vingtaine d’années de cela. Ces filles exposées comme du bétail derrière ces vitrines m’avaient filé le cafard ! Sans compter la drogue libérée, accessible à tous !
    De belles photos ma Francine.
    Bises et bon vendredi – ZAZA

    • C’est le quartier historique d’Amsterdam, alors forcément il est incontournable et très visité; c’est vrai que ça m’a fait bizarre de voir ces femmes derrière les vitrines, mais dans le fond leur local est propre et aseptisé, elles sont au chaud 😉 je n’en garde pas un mauvais souvenir, j’étais en plein dedans, il faut occulter tout ça,et voir la beauté de ce très beau quartier que je montrerai dans mon prochain billet

  5. Il fait “chaud” chez toi ce matin lol Je suis passée dans ce quartier sans oser dégainer l’appareil photos ! Les dames en vitrine m’avaient choquée dans le sens où elles me faisaient pitié ! Surtout l’une d’entre elle qui malgré les fards devait avoir fêté ses 70 ans voire plus ! Ne pas faire de réflexion à voix haute, le souteneur n’est jamais loin ! Oui, le quartier est sûr : ils font la loi ! Quand au coffee shop, la première fois j’ai voulu absolument un café et je ne comprenais pas pourquoi il me tendait une cigarette : l’Ex m’a faite sortir en vitesse ! Depuis j’y passe d’un air blasé lol Bonne journée Francine Bisous

  6. Bonjour Francine, nous n’avons pas visité ce quartier lors de notre promenade dans Amsterdam car nous avions avec nous notre petite fille de 7 ans.. Ce n’était pas un endroit pour elle.. Tes photos sont très belles..
    Bon vendredi, bons baisers..

  7. la rue chaude en effet !
    Les hollandais sont moins faux cul que nous, qui voulons punir les clients des prostituées !
    La prostitution a toujours existé et je trouve que de l’ accepter au grand jour est plus sain.
    Je ne connais ps du tout ce quartier, mais ceux d’ Hamburg, et là il y a des murs de protection, et les femmes n’ ont pas le droit d’ accéder aux vitrines
    Merci pour tes belles photos
    Bisous

  8. bonjour francine ouahhhh je ni suis pas allée un groupe est parti le soir faire un tour dans ce cartier ils on dit que cetais chaud nous on est resté au bateau tres bon reportage de ce coin d amsterdam merci bonne journée bisessssssssss

  9. Kikou Francine,
    Une journée nuageuse aujourd’hui et plus fraîche qu’hier. J’espère qu’il fera beau dimanche.
    Je ne connais pas Amsterdam mais j’aimerais aller la visiter un jour , mais ce n’est pas gagné, mon chéri n’aime pas la Hollande, on verra 😉
    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous,
    Nadine

  10. Bonjour Francine,
    Tu as été satisfaite d’avoir fais ce voyage très intéressant !
    il y a quelques année chez moi à Limoges, on en voyais des magasins sexshop !
    tout a disparu !! ça n’a pas dû faire beaucoup d’affaires !!
    ah tout est lié sur le sexe !! même les graffitis !!!
    heureusement qu’ils ne t’ont pas jeté ton APN!! il ne manquerait plus que ça !!!!
    bien belle photos représentant la réalité de cette ville !! merci pour ce partage
    Bonne journée, bises

  11. … tu as osé te balader et ton article est très bien fait. J’apprécie tes explications et le respect dont tu as fait preuve…c’est une réalité et il ne faut pas l’ignorer….
    Bises de Mireille du Sablon

    • oui pourquoi diable je n’aurais pas osé m’y balader?! appareil photo en bandoulière en plus 😉 et aussi de nuit; ce quartier est sûr, c’est aussi le coeur historique d’Amsterdam, et c’est très joli 😉 je ferai un autre article pour montrer l’autre facette

  12. Bonjour Francine, j’ai visité ce quartier lors d’un voyage en Hollande, certes un peu choquée par ces femmes en vitrines, mais je préfère qu’elles soit là plutôt que sur le trottoir, du moment que ce qu’elles font elle le font de leur plein gré je n’ai pas de jugement à porter, il reste que ce quartier est vraiment typique. merci pour ce reportage. Bisous et bonne soirée MTH

  13. Excellent reportage !
    Excellentes photos !
    Il y a quelques années, à Lille, dans une vieille rue, j’avais vu également des jeunes femmes dans des vitrines et je n’avais pas compris tout de suite de quoi il s’agissait.
    C’est le plus vieux métier du monde et tant qu’il y aura des hommes qui souhaitent ce genre de relations, il y aura des prostituées… Cela me fend le coeur que tu aies vu de la tristesse dans les yeux de cette femme. C’est un sujet grave qui me dépasse.
    Félicitations pour la façon dont tu as traité ce sujet si délicat.
    Bisous
    Am

  14. J ai beaucoup de respect pour ces femmes qui sans elles ferait pulluler la délinquance sexuelle
    Le quartier est beau mais ça doit surprendre
    Quand aux coffee shop je zappe beaucoup trop dangereux
    Bisousssss
    Belle soirée

  15. Bonjour Francine, j’aime bien le rouge… s’il y a des prostituées c’est qu’il y a des clients, je trouve que c’est bien qu’il y en ait..
    Bravo pour ton reportage, gros bisous Rozy

  16. Mon commentaire a encore disparu!! J’ai du mal à ouvrir ton site aussi!!!
    Je disais que la prostitution existait depuis toujours et que nos Pays sont bien laches à l’interdire. D’autant plus quel’Etat y gagne!!! ça nous ferait payer moins d’impots!!
    Mais l’interdiction dephotographier meme des graffitis….est inquiétante !
    Bises

  17. Bonsoir Francine, là tu fais dans le “chaud du show”?
    Je vois que c’est un quartier spécialisé dans ces choses là.
    Je te souhaite une très belle fin de soirée.
    Bisous.

  18. Bonsoir , il y a toujours dans une ville un coin dit “CHAUD”mais là il est sur une grande échelle , car sexe et drogue cohabitent en plein jour …..et finalement pourquoi pas …pas d’hypocrisie , et je trouve çà très bien….Un superbe reportage ….Bisous et bon weekend.

  19. Joli reportage, même si ça peut en choquer certains c’est quelque chose qui fait partie de la ville !
    Mais je crois que ces femmes dans les vitrines j’aurais du mal à les regarder, comme si j’étais au zoo …
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    • on évite de les regarder, ou de loin, mais on croise parfois un regard; c’est spécial ceci dit, surtout que des gamins d’une école faisaient des recherches pour leurs devoirs, et ils ne pouvaient pas ne pas voir les prostituées 🙂

  20. Coucou Francine,
    Je viens te souhaiter un bon week-end, j’espère avec le soleil !!
    mais ce n’est pas gagné ! ils annoncent des orages , grr
    Oups !!! je n’ai pas relu mon com ce matin et les fautes !!! ça pleut !!! lol
    je n’avais pas trop le temps, j’ai fait rapide !! excuse moi !!
    Bonne fin de soirée, bises

  21. Ce lieu, malgré ce que tu en dis, ne m’attire pas du tout, du tout !
    La prostitution est pour moi une exploitation du corps de la femme, quelles que soient les circonstances et le laxisme ainsi que les moeurs de cette société encore pire que chez nous, n’est un exemple pour personne. Tu parles d’ailleurs de la tristesse de ces femmes.
    Qu’en pensent les enfants et les parents qui habitent cette zone ?
    Bref, je n’irai pas.
    Bon week-end

  22. Bonjour Francine, et oui comme tu me le dis cette chapelle devait-être superbe à voir à l’intérieur.
    Comme nous y allions sans savoir qu’elle était fermée, je ne voulais pas retourner en arrière car il y avait de la route.
    Je te souhaite un bon week-end avec le soleil.
    Bisous.

  23. Bonjour Francine
    J’espère que tu vas bien
    Je retrouve, dans certaines de tes images, un peu des paroles de la chanson “Amsterdam” de Jacques Brel.
    Je pense que lorsque tu y es ça doit être un endroit qui te change et qui te transporte dans un autre monde.
    Là où tu as fait tes photos je ne vois pas beaucoup de voiture, les vélos sont en abondance par contre.
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une très bonne journée
    Gros bisous
    @lain

  24. Joli reportage merci pour avoir risque la perte de l’Ain dans le canal lol un quartier chaud haut en couleur et beau tout de même mêle si on a l’impression parfois d’être au zoo c’est aussi une réalité et un incontournable à Amsterdam ton hôtel était bien, près du centre? Bon weekend Francine cela fait une éternité que je ne suis retournée à Amsterdam pourtant paw si loin de Paris tu m’as donné envie d’y retourner faire un tour bises

  25. Bonjour Francine, j’avais entendu parler de ce quartier mais jamais vu.
    Tes photos sont magnifiques. Merci.
    Je te souhaite un bon samedi avec mes amitiés.
    Bisous

  26. Là au moins ils ne se cachent pas, c’est “pignon sur rue” … je ne connais pas du tout cette grande ville mais on peut dire qu’elle est pittoresque !!
    Beau week end Francine et merci pour ces clichés colorés et ce reportage insolite!
    Bises ch’tis !
    Nicole

  27. Un quartier chaud comme on en trouve dans beaucoup de capitales malgré je ne trouve pas ça plus glauque que le bois de Boulogne 😉 Bon week-end Francine Bise (:-*

  28. mon beau frere habite amsterdam, sa femme et lui nous ont fait visiter la ville, mais je n’ai pas vu cette condomerie.
    pour l’instant le beau temps continu, nous avons un samedi très chaud, sans doute des orages bientôt..
    bon samedi

  29. Bonjour Francine , incontournable en effet ce quartier chaud pour les touristes et autres lapins ( chaud lapins ) lol lol . Après tout , comme tu dis une industrie comme les autres et une jolie manne financière pour la ville , donc quelque part ils ferment un peu les yeux . Belle soirée et gros bisous .
    Emile

  30. la France devrait prendre exemple , cela eviterai les nombreux viols , enfin si ces filles ne sont pas maquées …. bon dimanche Francine

  31. Je te remercie et je te souhaite à toi aussi un bon week end
    Ici l’orage ne menace pas, et j’en suis bien contente. Le beau temps semble résister et c’est bien agréable
    Bisous et bon dimanche
    Am

  32. Bonsoir Francine: Article au sujet délicat à traiter. Tu as fait là un excellent travail de synthèse de la situation de ce cœur de ville. Je préfère cependant le rouge de l’arbre corail que mon regard a croisé ce jour . Bises et bon week-end

  33. Bonjour Francine
    (une petite faute de frappe au début …. “Cette nuit est très animée, de jour comme de nuit” … cette rue je suppose )
    Quelle bel article !
    mais dis donc t’as pas peur, moi je ne me serais pas sentie à l’aise, seule ….. oui t’as eu de la chance que ton apn ne finisse pas dans le canal et toi …………… en vitrine !!!! MDR !!! NON, je plaisante, j’ai bien lu que tu t’y sentais en sécurité !
    Oui une industrie comme une autre …
    je me doute bien qu’il y a de tout sauf du café (avec du lait pour moi !!! MDR !!!) dans un coffee-shop …. là je me revois à La Jamaïque en te lisant …..
    Merci pour ton excellent partage
    Bon dimanche, Bises

  34. bonjour francine c est sur il y a des endroits dans des villes plus dangereux c est a voir mais c est bien triste pour ces femmes en vitrines bon dimanche bisessssssss

  35. Bonjour Francine,
    en tant que membre du mouvement du Nid* et par respect pour ces personnes qui sont prisonnière de ce système et je sais de quoi je parle ( car il y a loin entre leurs discours à la télé et la réalité), donc je ne me suis pas attardée aujourd’hui sur tes photos, car ça me fait toujours tellement mal au coeur, je suis une militante un peu sur la touche à cause de mes problèmes de santé, mais je ne me cache pas de l’être toujours en tant que porte-parole.
    Non ce n’est pas une industrie comme une autre, c’est le même “groupement de trafiquants que le drogue la vente d’arme” les mêmes mecs qui se conduisent comme des salopards sont derrière! Mais au plus haut sommet!
    tes photos sont toujours de grande qualité mais je n’irai jamais voir ces quartiers là!
    Puisque je n’aurai pas accès à la parole de ces femmes, qui sont plus prisonnières que celles qui sont sur nos trottoirs, et que j’ai longtemps fréquentées en temps que militante active; nous y allions toujours deux pas deux,
    pour leur apporter un regard amical et qui ne juge pas ce qu’elles font de très mauvais coeur ( c’est pour cette raison entre autre qu’elles ne donnent pas leur vrai prénom, elles nus le donne à nous au bout d’un certain temps de connaissance).
    Merci au commentaire de Clara!
    Merci pour ton article qui m’a permis de dire ce que je pense de tout cela.
    Bonne journée et j’espère que tu as du soleil car maintenant que les semis sont bien arrosés j’aimerai de bonnes conditions pour qu’ils poussent! Bisous.
    *Le Mouvement du Nid
    Association 1901 d’utilité publique luttant contre les causes et les conséquences de la prostitution. Le Mouvement du Nid agit pour l’égalité hommes-femmes, lutte contre les violences faites aux femmes, réclame la responsabilisation des “clients” et la suppression du délit de racolage.
    http://www.mouvementdunid.org/-Rencontre-et-accompagnement-

  36. Bonsoir Francine,
    Magnifiques reportages sur cette ville impressionnante! Tes photos sont magnifiques. J’ai eu beaucoup de plaisir de te suivre.
    Bonne fin weekend Bises A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !