logo

Aix en Provence La fontaine moussue

Les fontaines à Aix en Provence.
Au 17ème siècle, la population s’accroît considérablement, entraînant l’agrandissement de la ville par Mazarin. C’est à cette époque que les fontaines vont prendre une dimension esthétique et contribuer à embellir la ville d’Aix en Provence.

Au 18ème siècle, avec la Peste de 1720, une pénurie d’eau se fait ressentir, les aqueducs romains étant inutilisables. Une réorganisation de la distribution d’eau dans la ville est nécessaire. Le marquis de Vauvenargues va remettre l’aqueduc de la Traconnade en service afin d’amener les 9/40ème de la source des Pinchinats.

Mais l’épidémie de choléra de 1835 démontre que le problème n’est pas encore résolu. Au 19ème siècle de grands travaux  ont été entrepris avec la construction du barrage Zola au pied de la montagne Sainte Victoire.

Cependant, cette construction reste encore insuffisante car son débit est seulement d’1 m3/ sec !

C’est ainsi que le projet du canal du Verdon voit le jour en 1875 et distribue l’eau directement chez les habitants par des canalisations souterraines. En 1946, l’ingénieur Rigaud crée le barrage de Bimont, le premier étant insuffisant.

 

Fontaine d’eau chaude : 1668

Elle est située sur le cours Mirabeau, au débouché de la rue du 4 septembre. Surnommée la fontaine « moussue », elle est alimentée par la source thermale des Bagniers. Son eau est à 18°c. Décorée d’abord d’un triton projetant l’eau par une conque marine, elle fut remplacée
plusieurs fois. En 1734, elle prit la forme des deux bassins superposés que la végétation a envahis.

Particularité :
Elle fut la première fontaine construite sur le Cours. C’est la seule fontaine encore alimentée par l’eau de Thermes. 

10 commentaires pour “Aix en Provence La fontaine moussue”

  1. je suis passée à aix,mais je ne la connaissais pas,elle est à visiter
    j’ai encore beaucoup de mal à taper de mon bras droit et il est très douloureux
    je pense revenir dans le courant de la semaine prochaine
    je te souhaite un bon-week-end avec de gros bisous
    janine

  2. Bonsoir l aisoise d adoption… j aime bien me retrouver chez moi chez toi… bon enfin t as compris… pour la huchette, comme c était la journée vous n avez pas pu aller au caveau je suppose… au fait il y est toujours ??? et mon restaurrant grec attitré… ah… c est vrai que j ai tant de souvenirs dans ce coin.. depuis 2 jours je n ai plus ton lien… peut être un faux ?? je ne sais pas ce que tu utilise pour venir… gros bisous

  3. bonjour
    il est vrai que je ne viens pas souvent un tord car ton blog me parle vu que nous nous baladons pas mal et cette fontaine je connais et pleins d’autres endroits aussi ….
    je pense qu’hier avec nos amis photos(yves et Kryg) tu as beaucoup appris moi je suis loin d’être au top pas assez sérieuse avec les réglages bonne journée à bientôt

  4. Merci de ton invitation et ce sera avec plaisir. Giverny j’y suis allé hier. Il y a déjà du monde en semaine alors le samedi ! Aujourd’hui je vais à l’Haÿ. Mais là pas besoin de 400mm car tout est tellement prêt. Quoique, j’oubliais les péruches mais en cette saison elles sont cachées par les feuilles. Belle histoire que celle de la distribution de l’eau au travers des fontaines de ville. Quand le social entraîne l’industriel. Bonne journée. Bises. Yves

  5. Bonjour Francine,  des maladies disparues a jamais

    peste et choléra.

    Dans le jardin, j’ai retrouvée enfouie une médaille

    qui demandait au saint de protéger contre le choléra ..a bientot et chez moi peut etre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !