logo

Abbaye de Port Royal Paris (1)

Abbaye et cloître de Port Royal

2-22 rue du Faubourg Saint Jacques Paris 14

 

L’ancienne abbaye de Port Royal se visite lors des journées européennes du Patrimoine. L’abbaye de Port-Royal de Paris ne doit pas être confondue avec l’abbaye de Port-Royal des Champs dans la vallée de Chevreuse.

C’est une histoire très riche et mouvementée que celle de l’abbaye de Port Royal ! Prenez le temps de lire, vous ne vous ennuierez pas !

Abbaye de Port Royal Paris

Abbaye de Port Royal Paris

Nous sommes ici dans l’ancienne abbaye de Port Royal de Paris, centre de la vie cistercienne parisienne dans la première moitié du XVIIe siècle et foyer du Jansénisme français.

Abbaye de Port Royal Paris

On ne peut la dissocier de l’abbaye mère fondée au 13e siècle dans la vallée de Chevreuse.

En effet, au début du XVIIe siècle, il y avait deux abbayes de l’ordre de Citeaux, fondé au XIIe par la réforme cistercienne avec saint Bernard, père abbé de Claiveaux : l’abbaye de Port Royal des Champs, dans la vallée de Chevreuse, et celle de Port Royal, à Paris, rue du Faubourg Saint Jacques.

Abbaye de Port Royal Paris

Abbaye de Port Royal Paris

ND des Champs avait été fondée en 1204, sur les conseils de l’évêque de Paris, Eudes de Sully, à la demande de Philippe Auguste. Ce dernier s’était perdu dans le marais de la vallée de Chevreuse lors d’une partie de chasse, et ne dut son salut qu’à la vue d’une petite chapelle dédiée à Saint Laurent. Pour remercier la providence, il décida de faire construire un monastère autour de cette chapelle. L’endroit s’appela “le port du roi” ou Port Royal. Les premières religieuses qui s’y établirent faisaient partie de l’ordre de Citeaux, un ordre aux règles rigoureuses. Mais les alentours giboyeux, les allées et venues fréquentes de jeunes cavaliers transformèrent le monastère en un lieu plus propice au repos du guerrier qu’au salut des âmes! De plus,l’endroit était marécageux et insalubre, et les morts de religieuses ne se comptaient plus.

Au XVII l’abbaye ND des Champs avait la réputation d’être un lieu inhospitalier aux moeurs quelque peu relâchées!

Abbaye de Port Royal Paris

Abbaye de Port Royal Paris

C’est à ce moment là qu’intervient la famille Arnaud, famille assez surprenante pour qu’on en fasse la connaissance.

Les Arnaud étaient originaires d’Auvergne. Le grand-père échappa au massacre de la St Barthélémy grâce à un sauf conduit émanant de Catherine de Médicis. Cet homme étonnant, aussi bien de robe que d’épée, eut treize enfants, dont Antoine Arnaud, le père de la future abbesse de Port Royal .

Abbaye de Port Royal Paris

Abbaye de Port Royal Paris

Antoine Arnaud épousa Catherine de Marion, fille d’un des plus célèbres avocats de Paris. Il eut vingt enfants, dont dix survécurent, notamment six filles. Il avait hérité de la charge de procureur général de la reine Catherine de Médicis. A la mort de celle-ci, il se consacra à son métier d’avocat. Il était célèbre, il avait du bien, et il s’assura que l’établissement de ses enfants ajoutât de l’estime et de la richesse à sa famille.

Il décida donc que l’aînée de ses filles, Catherine, resterait dans le monde. Mais, pour pouvoir la doter dignement, les deux suivantes, Jacqueline et Jeanne, entreraient au couvent. Jacqueline devint novice à Port Royal à l’âge de huit ans et demi en 1599 grâce à une tricherie sur son âge : on lui donna dix ans de plus auprès du pape. Elle fut nommée abbesse de ND des Champs à douze ans. Entre temps, elle était allée à l’abbaye de Maubuisson pour se préparer à son futur rôle. Abbaye dont l’abbesse, Angélique d’Estrées, n’était autre que la soeur de la favorite royale, Gabrielle d’Estrées. Elle prit le nom de mère Angélique, et fut intronisée abbesse par l’abbé de Citeaux. En 1609, elle décida de rétablir la règle stricte de Citeaux et la clôture.

Abbaye de Port Royal Paris

Abbaye de Port Royal Paris

En 1619, Madame Arnaud, veuve d’Antoine Arnaud, décide d’entrer en religion et acquiert rue de la Bourbe, à l’emplacement actuel du bd de Port Royal, le petit hôtel de Chagny, entouré de jardins, appartenant à Pierre Lescot, architecte de la façade ouest du Louvre et de la fontaine aux Innocents, aumônier du roi et seigneur de Chagny. Elle en fit don à l’abbaye et la communauté des soeurs de ND des Champs vint s’y installer. En 1625, Louis XIII, à la requête de la reine mère Marie de Médicis, acceptait l’installation des religieuses à Paris, sensible aux préceptes cisterciens de Saint Bernard.

Abbaye de Port Royal Paris

Abbaye de Port Royal Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Arnaud y fut religieuse avec ses six filles et ses six nièces, tandis que deux de ses fils, Robert Arnaud d’Andilly, le 20e enfant, et Antoine Arnaud, le célèbre théologien, philosophe et janséniste convaincu, occupèrent le Port Royal des Champs avec d’autres personnalités célèbres appelé “les Messieurs de Port Royal” ou “les solitaires de Port Royal “. Parmi eux, Pascal, qui y écrivit “les provinciales”. Les deux frères vécurent là de 1637 à 1660.

La mère Angélique avait également obtenu l’autorisation de l’ archevêque de Paris, Jean François de Gondi, de s’installer à Paris, et de prendre l’abbaye sous sa propre juridiction, déliant les religieuses de leur dépendance envers les moines de Citeaux.

Abbaye de Port Royal Paris

Abbaye de Port Royal Paris

L’hôtel nécessitait des travaux d’agrandissement importants. Une galerie et les greniers furent aménagés en cellules, et on installa une chapelle de fortune dans une salle. On commença à construire le monastère en 1645 sur les dessins de l’architecte Antoine Le Paultre. La première pierre de l’église fut posée en 1646 et l’archevêque de Paris la bénit en juin 1648. Le cloître et le reste des bâtiments ne furent achevés que vingt ans plus tard. Abbaye de Port Royal Paris

Abbaye de Port Royal Paris

Les photos ont été prises le même jour, sur les plus sombres il tombait des seaux d’eau.

La visite guidée était assurée par l’Association Paris Historique. 

Sources : Paris historique 

67 commentaires pour “Abbaye de Port Royal Paris (1)”

  1. Coucou ma Francine,
    Ben oui une tite Titi parisienne moi… On ne peut pas connaitre tous les arrondissements tu sais.
    Comme dis Chevrette plus haut, c’est vrai que l’on a l’impression d’être en 3D. Magnifiques prises de vues, bravo.

    Mercredi, et oui déjà.
    Sera-t-il tout gris ou tout bleu ? A toi de me le dire.
    Je te remercie pour ta fidélité habituelle.
    Alors que va être cette journée pour toi ?

    Certains apprécie le choix de mes vidéos et je les en
    remercie.
    Merci pour tes articles toujours intéressants.

    Je t’invite à te réchauffer à la chaleur du Maroc.
    Un petit air de vacances…
    De beaux paysages et de belles choses à découvrir.
    Attache ta ceinture on décolle.
    Tu cliques ici : Youtube
    Ou là : https://www.youtube.com/watch?v=_AxUY340zds

    Je te souhaite une belle journée.
    Prends soin de toi.
    Lolli

  2. Hello Francine
    Voila ce qui est intéressant dans les journée du patrimoine, c’est de pouvoir visiter ce qui n’ouvre qu’une fois l’an au public… Cette Abbaye est gigantesque …Comme la famille Arnaud d’ailleurs. Les enfants petits enfants arrière petits enfant peuvent contenir la population d’un village à part entière ! hi hi hi
    bizz
    pat

  3. Que de péripéties en effet, et quand on pense que le royaume de Dieu n’ est pas de ce monde, on se dit que sur terre les manoeuvres vont bon train, et qu’ on ne rend pas à César son dü !
    Mais on peut dire aussi qu’ en ces temps là, ce n’ était pas forcément la vocation qui faisait de vous un moine ou une soeur.
    Merci pour cet article captivant, et bien sur, pour tes superbes photos d’ une abbaye qui ne l’ est pas moins
    Bonne journée
    Bisous

  4. Bonjour Francine, j’ai apprécié ce billet , je ne connaissais pas l’histoire et les photos sont superbes, j’ai été très interessée par ton billet très bien documenté, j’aime beaucoup venir chez toi, je m’y instruis bisous et bonne journée et encore merci MTH

  5. L’histoire de ce lieu et de Port-Royal des Champs à été toujours très mouvementé,c’été déjà de la politique,merci de l’explication historique mais il me semble que je dois avoir le noms des premiers donateurs dans mes affaires,si je les retrouvent je te les fait parvenir.Bisous

  6. Bonjour Francine,
    tes photos sont magnifique, et nous permettent d’admirer l’architecture sobre de ce cloître…
    Merci de toutes ces explications, je ne connaissais pas l’histoire de cette famille…
    Beau soleil, ciel bleu, 10°… Quoi demander de plus.
    Bonne journée, gros bisous

  7. Bonjour Francine
    Il vaut mieux se recueillir dans une abbaye que dans une prison!!! lol j’ai bien aimé ta phrase
    c’est vrai que ce fut mouvementé
    mais que c’est beau!!! très belle abbaye
    tes photos sont belles malgré la pluie
    bisous

  8. J’ai adoré ton article et tes photos sur cette Abbaye que je ne connais même pas. J”ai été impressionné par ces récits et le nombre d’enfants qu’ils avaient à cette époque même si beaucoup mourraient en bas âge!. Dommage qu’elle ne peut être visitée que pendant les journées du patrimoine….!
    Douce journée, sous la pluie……encore!
    Ma sortie dans le quartier St Germain se feras elon la météo prévue, soit jeudi soit vendredi!
    Grosse bise. Christiane

    • merci !! on imaginerait pas ce lieu à Paris! mais je peux t’y emmener, tu ne verras pas tout, mais une partie au moins !! j’ai mes entrées…. bonne journée, sous la pluie, bisous

  9. Bonjour Francine .
    MERCI de tes visites régulières .
    MERCI également de nous ouvrir les portes de cette superbe abbaye .
    Bisous d’amitié … Dan

  10. Bonjour , je ne connaissais pas du tout….mais certains cotés ont besoin d’une bonne rénovation…Et oui quand le soleil manque les photos n’ont plus le même attrait…j’en sais quelque chose, et pire encore sur la faune et la flore….Bonne journée Francine , bisous .

  11. Tout un roman l’histoire de cette abbaye ! Je n’aurais pas dû, mais j’ai ri au début lorsque les religieuses faisaient le bonheur des cavaliers chasseurs 😀 Je ne savais pas qu’il y avait une “annexe ” de Port royal dans Paris. Merci de me l’avoir fait découvrir en photos. De nos jours y a-t-il encore des religieuses sur place ? Bonne journée Francine Bisous

  12. Bonjour,
    Tu me rapelles le temps de mes études, où les Provinciales occupèrent quelque temps et furent l’objet de pas mal de discussions , beaucoup plus que Racine qui avait lui aussi fréquenté les jansénistes mais qui suscitait plutôt chez certaines des vocations de comédiennes .Que c’est loin tout cela !
    Je ne me souvenais plus dans le détail de l’histoire de Port-Royal et ton article est vraiment très intéressant !
    Bises .

  13. Très belle bâtisse ma Francine. Dommage que celle de notre dame des champs ait été détruite. C’est un sujet que je connais bien pour avoir fait partie des “Amis de Port-Royal” quand j’habitais Montigny-le-Bretonneux. Bises et bon mercredi. ZAZA

  14. le printemps approche doucement, les rosiers ont des pousses..
    ce matin le soleil semble se pointer, mais le temps reste gris, de la pluie à venir sans doute…
    bonne journée de mercredi

  15. Bonjour Francine,
    Ah c’est une visite guidée !! tu en sais plus sur ce beau patrimoine Parisien ….
    cette abbaye est superbe, je sais que demain, nous verrons la chapelle…. non ?
    Tu as su nous montrer de beaux endroits, les arcades, le jardin, par la façon de prendre tes superbes photos.
    Le temps n’y était pas, mais c’est partout la pluie …….. brrrr
    Bonne journée, bises

  16. bonjour Francine,
    Merci pour ce beau billet dont j’ai eu plaisir à parcourir avec ses très belles photos et ses commentaires précis
    bonne soirée
    amitiés

  17. Coucou Francine
    Merveilleuse visite, tes photos sont superbes !
    exceptionnellement je ne lis pas parce-que j’ai mon Nolann et je ne suis pas très dispo, heureusement mes billets étaient prêts sinon j’aurais mis en pause !
    Bisous, bonne journée

  18. dommage que Paris n’est pas tout près , tu me servirais de guide tellement tu nous trouves des choses intéressantes à visiter .
    merci et à demain . 20 enfants ? comment elles faisaient les femmes !!!

  19. Tes photos sont magnifiques !
    Cette visite guidée et cette leçon d’histoire m’ont bien plu car j’aime beaucoup l’histoire et je trouve que c’est vraiment bien de pouvoir voir les photos tout en faisant connaissance avec l’histoire.
    Bisous
    Am

  20. Bonsoir tout a fait normal que on sort de prison d’aller se recueillir ! (sourire) Je vois que ce lieu est chargé d’histoire ,un article intéressant comme toujours ! bonne soirée bises

  21. Bonsoir Francine une magnifique promenade dans cette abbaye tu nous offres des très belles photos ainsi que des belles explications un joli partage bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

  22. Bonsoir Francine, me voilà pas trop en avance mais bon c’est ainsi.
    J’aime bien ces monastères, abbayes ou prieurés, la tranquillité et le silence sont à l’ordre du jour.
    Je connais aussi celle de Citeaux, je l’ai visité et même acheté du fromage (excellent d’ailleurs).
    Pour mon village il y a toujours de grandes broquantes très réputées (mais chères!!).
    Je te souhaite une belle fin de soirée.
    Bisous.

  23. A une époque, une abbaye coquine en quelque sorte !!! les bâtiments sont superbes ! je reste effarée par le nombre d’enfants qu’une famille pouvait avoir et par le fait d’être novice à huit ans !!!!! bonne soirée ! bises

  24. Coucou Francine,
    ça je connais ma belle-mère habitait à coté et à la faveur d’une journée du patrimoine je crois nous avions visité. C’est très beau. Tes photos surtout.
    Bonne nuit et gros bisous.

  25. Bonjour Francine,
    Merci pour ce bel article, très bien renseigné et doté comme à l’accoutumée de très belle photos,
    Félicitations et merci pour ce beau partage,
    Belle journée,
    David,

  26. bonjour, révision de l’histoire de France, même si on ne connait pas le lieu on a entendu parler dans les livres scolaires, un incontournable de certains faits !! je ne l’avais pas vue en photos !!
    bisous

  27. Tu m’as fait rire au début en disant “après un séjour à la prison de la Santé”, tiens, tiens !
    J’ai tout lu mais je m’emmêle les pinceaux dans toute cette descendance, les siècles sont passés par là.
    Tes photos sont belles malgré la pluie.
    Bon jeudi.

  28. Bonjour francine
    splendide architecture et tes photos sont sublimes
    merci pour les explications
    Temps nuageux ce matin ,aurons-nous de la pluie?
    je te souhaite de passer une bonne journée et à samedi
    gros bisous

  29. Très bon documentaire et très belles photos.
    Je connais l’Abbaye de Port Royal dans la vallée de Chevreuse, riche aussi d’histoire.
    Bravo Francine.
    Gros bisous pour un bon week-end. Caresses aux deux minous de ton coeur. Jolie la photos de minou dans sa nichette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !