logo

1914-2014 : Stratégique Forêt ! (1)

Parvis de j’Hôtel de Ville de Paris

Exposition gratuite, jusqu’au 29 juin.

Des agents de l’IGN viennent à la rencontre des visiteurs pour commenter les panneaux et répondre à nos questions. Ce qui m’a permis de mieux comprendre le CRP.

1914-2014 : Stratégique Forêt ! Du Camp Retranché de Paris à la ceinture verte

Une formidable exposition, qui retrace l’histoire du camp retranché de Paris, et nous donne un aspect inhabituel de la première guerre mondiale. J’y étais tôt, ce qui explique pourquoi il n’y a pas grand monde. Un épisode oublié des Parisiens, qui se souviennent surtout de la seconde guerre mondiale.

Des anciennes fortifications au camp retranché de Paris.

Paris, depuis les temps anciens, a toujours été fortifié, pour se préserver des invasions ennemies. De Lutèce au Paris de la Révolution, plusieurs enceintes ont protégé Paris, les plus connues étant celles de Philippe Auguste, de Charles V et des fermiers généraux.

La fortification des villes répond, dans les temps anciens, à l’insécurité généralisée. Paris n’échappe pas à ce phénomène. La consolidation de l’autorité royale, l’édification du ‘’Pré carré’’, rendent ces fortifications coûteuses en entretien et, finalement, obsolètes. Louis XIV les condamnera.

Mais les invasions de 1814 et de 1815 livrent la capitale sans capacité de défense aux armées coalisées.

Le débat sur l’utilité de la fortification des villes est relancé, conduisant à la décision de ‘’re-fortifier’’ la capitale. De 1840 à 1940, deux enceintes et une ligne fortifiée couvriront Paris à des distances qui s’accroîtront avec les performances de l’artillerie. Le développement de l’aviation scelle leur sort au début de la Seconde Guerre mondiale.

L’enceinte de Thiers va refortifier la capitale en implantant tout autour de Paris des forts, ainsi qu’une enceinte urbaine. Les « fortifs »  seront construites de 1841 à 1844, englobant 7 802 hectares. L’enceinte urbaine, d’une périphérie de 37 km, comprend 94 bastions dont 11 sont pourvus de casernes. Elle compte 17 portes, 23 barrières, 8 passages de chemins de fer, 5 passages de rivières et canaux, 8 poternes. La défense est organisée en 9 secteurs militaires.

1914-2014 : Stratégique Forêt !

*Le fort d’Ivry sur Seine en 1914. Il apparaît la mention du château de Vitry sur Seine, qui a été détruit en 1912, quelques années après ce levé topographique. Il en reste un unique vestige, un petit pavillon.

La ceinture de forts, système d’ouvrages détachés inspiré de Montalembert, constitue une première ligne de défense, deux à trois kilomètres en avant de l’enceinte urbaine. Elle devait mettre Paris à l’abri des bombardements, mais adaptée pour une portée pratique des canons à tir direct de 1200 mètres, elle est rapidement dépassée par les progrès de l’artillerie. Ces forts existent encore pour la plupart, pas loin de chez moi il y a le fort d’Ivry sur Seine.

1914-2014 : Stratégique Forêt !

*Le fort d’Ivry sur Seine en 2014. Ici, plus de château à Vitry sur Seine

Cette ceinture défensive comprend 16 forts et 11 ouvrages complémentaires. De forme trapézoïdale ou pentagonale à 4 ou 5 bastions portant des batteries à ciel ouvert et des lunettes simples comme ouvrages extérieurs, les forts accueillent une ou plusieurs casernes à deux ou trois étages et un magasin à poudre autour d’une vaste cour.

Le champ d’action des tirs étant de 30 km, le camp retranché a reculé en périphérie de Paris, dans les forêts environnantes.

1914-2014 : Stratégique Forêt !

Le camp retranché de Paris (CRP) est protégé par une nouvelle ceinture de forts qui met la capitale hors de portée de l’artillerie. Les forts de la ceinture de Thiers sont dévolus au soutien de la nouvelle ligne de défense.

Celle-ci, longue de 126 km, n’est pas fermée car trop coûteuse. Comme sur les frontières du Nord-Est, la défense, qui s’appuie sur les reliefs du Bassin parisien, est organisée en trois rideaux défensifs. Les trouées (intervalles) tenues par les forces en campagne permettraient de manoeuvrer l’ennemi qui s’y engagerait.

1914-2014 : Stratégique Forêt !

1914-2014 : Stratégique Forêt !

Les 18 forts  de type 1874 et la plupart des ouvrages sont achevés en 1885. Ces forts, de forme polygonale simplifiée, sont essentiellement des plateformes pour la nouvelle artillerie à longue portée de Bange construites en maçonnerie et terres profilées. Ils seront progressivement desservis par des réseaux ferrés à voie étroite reliés aux réseaux ferrés de petite et de grande ceinture.

1914-2014 : Stratégique Forêt !

1914-2014 : Stratégique Forêt !

Le Camp retranché de Paris encore présent en forêt 

Sous le nom de « Camp retranché de Paris » se cache un vaste ensemble de fortifications édifié pour défendre la capitale. Aujourd’hui, les forêts d’Ile-de-France conservent les traces de ce dispositif de défense militaire (tranchées, abris, positions d’artillerie…) dans un rayon de 30 km autour de Paris.

1914-2014 : Stratégique Forêt !

L’exposition

Elle se déroule dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre de 14-18. Elle est organisée par l’IGN, l’ONF, et France Bois Forêt, avec le soutien du ministère de la Défense et de la Mairie de Paris. Cette exposition intitulée « 1914-2014 : Stratégique Forêt ! est consacrée au vaste ensemble de fortifications, préservé dans les forêts d’Ile-de-France.

Elle est également l’occasion de présenter un épisode méconnu de la préparation de la première guerre mondiale : l’organisation de la défense de la capitale connue sous le nom du « Camp retranché de Paris ». 

1914-2014 : Stratégique Forêt !

Du Camp retranché de Paris à la ceinture verte

Cette exposition, c’est la représentation des fortifications du Camp retranché de Paris dont des vestiges subsistent dans les forêts franciliennes. Elle retrace le « fil de la contribution de la forêt et du bois à l’effort de guerre et aborde la reconstruction des paysages forestiers détruits. Elle s’intéresse également aux nouveaux usages et aux innovations de la forêt et du bois au XXIe siècle. Stratégique en 1914, la forêt l’est toujours un siècle plus tard. »

1914-2014 : Stratégique Forêt !

Cet évènement est labellisé par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale. Il s’articule notamment autour de deux cartes monumentales de 20 x 25 mètres sur lesquelles le public peut se déplacer. « Réalisées par l’IGN, elles constituent un élément fort de l’exposition. La première carte fait apparaître les implantations militaires du Camp retranché de Paris au début de la guerre. À un siècle d’intervalle, la seconde carte de 2014 offre en miroir l’évolution du territoire francilien ».

1914-2014 : Stratégique Forêt !

Deux cartes IGN géantes à 100 ans d’écart sur 1000 m2 !

1914-2014 : Stratégique Forêt !

1914 : Paris et ses environs, ouvrages défensifs, sur 500 m2

1914-2014 : Stratégique Forêt !

« Quand la première guerre mondiale éclate, seule une cinquantaine de cartes au 50 000e du nouveau type 1900 est déjà publiée sur les 1100 prévues par le Service géographique de l’Armée (SGA) pour toute la France. La région parisienne est privilégiée avec des levés topographiques, de 1901 à 1906, suivis de la publication d’un bloc de neuf feuilles dont le centre est celle de Paris. Et c’est sur un jeu de ces neuf cartes imprimées en 12 couleurs que l’autorité militaire reporte de façon manuscrite et confidentielle, en 1915, l’état de la défense de la capitale à cette date, qui reste dans l’Histoire comme « le Camp retranché de Paris ». »

Document rare et inédit, la première carte représente le bilan de la défense militaire de Paris au début de la Grande Guerre. Le visiteur y découvrira les inscriptions manuscrites et confidentielles que l’État-major a tracées afin d’y représenter les lignes de défense et les fortifications du « Camp retranché de Paris ».

2014 : Paris et ses environs par l’IGN

1914-2014 : Stratégique Forêt !

« La deuxième carte de 500 m2 également (20 m x 25 m) couvre exactement la même zone que celle de 1914, dont elle reprend les traces des ouvrages défensifs, mais elle est directement issue des bases de données topographiques de l’IGN mises à jour en continu. Elle reflète donc la situation actuelle de Paris et ses environs en 2014. »

1914-2014 : Stratégique Forêt !

*Toujours vers chez moi, j’habite vers la centrale thermique, mais de l’autre côté de la Seine. Le pont du port à l’Anglais, que je vous ai présenté, figure sur la carte.

 

Les couleurs de la carte IGN moderne ont simplement été légèrement atténuées pour mieux faire ressortir les vestiges du camp retranché de Paris.

Un pas de 1 m sur ces cartes géantes est équivalent à un déplacement de 3 km dans la réalité…

sources :

www.paris.fr

http://www.ign.fr/institut/actualites/1914-2014-strategique-foret-camp-retranche-paris-a-ceinture-verte

http://www.musee-du-genie-angers.fr/doc-fiche-11.pdf

51 commentaires pour “1914-2014 : Stratégique Forêt ! (1)”

  1. Très instructifs, ces rappels de la stratégie militaire de l’ époque, qui montre aussi à contrario l’ évolution des armes offensives par rapport aux défensives !
    Une exposition fort intéressante, c’ est tout de même notre histoire .
    Merci pour tous ces détails, et comme toujours tes superbes illustrations
    bonne journée
    bisous

  2. Un pur plaisir que d’emboîter ton pas avec d’aussi belles présentations et les notices qui vont bien
    Un travail de pro que j’apprécie
    Bise et bon début de semaine

  3. Ha ! Chouette ! Cette semaine je suis à l’Antre-Soi mardi et mercredi. J’essaierai d’y faire un tour… Bises, chère Lutétienne

  4. Bonjour Francine
    Bien dis donc ils se sont bien amusés avec cette carte c’est énorme le travail qu’il doit y avoir à faire ça, tu as eu raison d’y aller de bonne heure tu as été tranquille sans trop de monde si non je pense que ça doit pas être facile à prendre des photos
    Je te souhaite une bonne journée, ici c’est la pluie, bisous

    • non, pas évident du tout, c’est grand, pas de recul, il aurait fallu que je sois sur les toits! ou dans un des appartements en face, ou même à la mairie

  5. Bonjour Francine, je découvre moi qui ne suis ni parisienne ni française, et je rejoins Rose, un travail de pro…. Bon lundi de la part de jll, bises

  6. Excellente présentation,de la belle ouvrage comme on dit,c’est vrai que les progrès de l’artillerie ont changer profondément le cours des conflits ! bonne journée

  7. Bonjour Francine quel effet cela doit faire de marcher sur les cartes ! un beau reportage sur la défense, quel travail de titan !! Bon début de semaine gros bisous Rozyy

  8. Hello Francine
    Ca a été le lot des grandes villes basses ces fortifications… Pour les villages comme les notres , les habitants ont construit sur des nid d’aigle . Pour se proteger plus efficacement dans un premier temps et pour voir arriver l’ennemi de loin dans un second temps.
    1814/1815 , pour nous a été la restauration Sarde ou le Roi retrouva ses droits sur le Comté de Nice. Bien évidemment les ennemis de hier, sont nos amis d’aujourd’hui…puisque nous sommes sous administration française depuis l’annexion de 1860. Il n’y a pas que les Parisiens qui ont oublie la 1er guerre mondiale. Les français croyent que le Comté de Nice à toujours été français ….
    bizz
    Pat

  9. Il se passe toujours quelque chose sur le parvis de l’hôtel de ville.
    Cette expo est un moyen de rappeler à tous que le devoir de mémoire doit perdurer.
    C’est une belle idée cette carte géante.
    Tes photos sont magnifiques et je confirme, j’aime l’oeil de poisson !
    Belle semaine à toi Francine. Gros bisous

  10. Bonjour Francine,
    magnifique reportage illustré de photos de ce camp retranché qui encerclait Paris et le défendait pendant la première guerre mondiale.
    Le beau temps continue, je suis allée faire des photos d’une autre plage.
    Bonne journée, gros bisous

  11. bonjour Francine, double intérêt, le côté historique qui a dû d’ailleurs motiver principalement cette réalisation mais je vois aussi un côté géographique très pratique pour se situer dans le ville, moi qui ai des soucis d’orientation cela me conviendrait
    bonne journée

  12. Merci pour les détails de cet évenement !!! tu t y prends tôt le matin et pas de monde ! ( c’est dimanche , tout le monde dort encore)
    Je me demande ce que cela donnerait en vue de dessus ! avec cette carte çà doit être top !!!
    Bonne semaine à toi ! Biz

  13. merci beaucoup
    pour cet article
    un travail très documenté que tu nous offre l histoire de PARIS
    et les photos de cet endroit comme je n ai jamais vues
    l hotel de ville est un superbe batiment un style que j aime beaucoup
    bon début de semaine pour toi
    kenavo Francine

  14. J’ai entendu parler de cette manifestation sur le parvis de l’hôtel de Ville. J’ai noté dans mon agenda d’aller la voir mais mes photos ne seront jamais si belles que les tiennes ! Bisous et bon début de semaine

  15. bonjour francine
    ma grand-mère qui habitait Paris m’en souvent parlé
    superbe photos
    Il a plu un petit peu mais pas assez,cela devient catastrophique pour le jardin
    Je te souhaite de passer un bon début de semaine
    gros bisous

  16. J’admire tes connaissances ! merci pour cet article superbement documenté !
    Géniales ces deux « cartes » au sol, on visualise bien comme ça !
    Belle fin de journée Francine ! bises

    • je me suis documentée, et j’ai eu le complément par le personnel de l’IGN; et puis je connais ces forts de thiers, il y en a un juste près de chez moi !

  17. Je passe devant l’Hotel de Ville tous les jours car j’habite à 5mn mais je n’avais pas vu qu’il y avait cette exposition. Demain en passant je regarderais. Merci pour le renseignement. Bonne fin de journée.

  18. Joli ce parterre de carte. Je n’ai pas tout compris, tu n’avais pour te rapprocher de ton boulot ? Pas facile de prenre le parvis avec si peu de monde. Tu avais dû te lever tôt. Bonne journée. Bisous. Yves

  19. et voilà, suis passée voir les dernières nouvelles, comme ça moins de retard en fin de semaine. Ca ne doit pas être évident de se repérer sur d’aussi grandes surfaces, mais au moins c’est représentatif . Un système de défense complètement inutile de nos jours, comme tant d’autres bâtiments.
    Bon je vais m’installer près de ma fille, horreur malheur, elle a demandé à regarder les apprentis amoureux sur M6. Je fais un effort pour ce soir, et ensuite ce sera mon tour de choisir le programme pour plusieurs soirées ! Bonne nuit Francine .

  20. bonsoir Francine,

    Très beau billet, encore une partie de Paris mis en évidence de belle manière avec ses photos et la documentation.
    Merci pour cette leçon d’histoire
    bonne soirée
    amitiés

  21. Bonsoir la pro…
    Magnifiques photos, tu réussies très bien tes effets et ça rend super bien, bravo.
    Pour la carte sur le sol, bonne idée, il fallait y penser…….
    Bonne soirée, bises, Roguidine

  22. Bonsoir Francine,
    quel travail phénoménal ils ont fait là avec cette immense carte par terre!
    Et tu en as tiré des clichés fabuleux! Bravo, ça va pour la guerre, on ne voit pas de sang!
    Question oubli: même moi en 1948 je n’ai pas connu, je sais que la laine de ma layette a été achetée avec des points encore, mais c’est tout.
    Le reste est du oui-dire. Mais je n’ai jamais vu l’Hotel de Ville ainsi dégagé!
    IL faut avouer que j’allais plutôt au BHV! existe-t’il encore?
    Très bel article par l’écriture que tu en as faite. Bravo.
    Bisous et bonne nuit.
    Sur la carte orangée au dessus de St Germain des Près (où nous nous sommes mariés) il y a écrit Monnaie, c’est là que j’ai vécu de 1965à 1969.

  23. Bonsoir Francine
    extra ce que tu nous offre des recherches exemplaires merci une vrai pro pour nous apprendre ce que je viens de lire et regarder ces photos qui sont une merveille un grand merci à toi un travail immense je te souhaite une excellente soirée de ce lundi et merci encore Danielle

  24. Bonsoir Francine,
    je suis toujours tes pris, excellent reportage sur un sujet pas commun. On ne pense pas souvent et on a surtout pas beaucoup d’infos sur le sujet. Tu as raison d’en profiter dès que c’est possible. Très belles photos et de superbes informations pour nous. Merci pour le partage.
    Passe une bonne soirée.

  25. Bonne nuit Francine,
    je regretterai le vrai BHV car c’est l’outillage que je fréquentais souvent! Tout ce qui est luxe m’intéresse peu.
    Bisous @ demain.

  26. Bonsoir , je n’avais pas eu le temps de lire ce bel article ce matin alors j’y suis revenue , c’est passionnant et les cartes sont prodigieuses .Cette exposition est une excellente idée .Merci de nous la faire découvrir .
    Bonne nuit .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !