logo

14 juillet 1790 La Fête de la Fédération

La Prise de la Bastille, par Jean-Pierre Houël (1789).

 

Que fête t-on le 14 juillet ?

Lors d’une visite des Grands Fonds aux Archives nationales, la conférencière nous a rappelé que la 14 juillet, c’est la Fête de la Fédération. Peu de gens le savent. Si vous posez la question, la plupart des personnes vous répondront : la prise de la Bastille. Faux ! Je n’invente rien, tous les historiens vous le diront… 

En effet, ce n’est pas la prise d’une prison quasi-vide (elle ne comptait que sept prisonniers au moment de l’assaut) que l’on fête le 14 juillet, mais la première « fête de la Fédération »,sorte de congrès populaire républicain, où entre autre Louis XVI jura sur la Constitution. 

Car comment fêter un évènement sanglant et meurtrier? On préfèrera fêter l’union de la nation. Certes la date du 14 juillet restera, dans la mémoire collective, le symbole de la prise de la bastille et tient une place singulière dans la mémoire nationale. 

Le 14 juillet 1789, la prise de la Bastille, de l’événement au mythe

Prise de la Bastille le 14 juillet 1789, collection De Vinck (XVIIIe siècle)©BnF

* Prise de la Bastille le 14 juillet 1789, collection De Vinck (XVIIIe siècle)©BnF

“Evènement révolutionnaire ou révolte d’Ancien Régime ? La Bastille occupe une place particulière dans l’imaginaire populaire qui contribue à la nature même de l’événement et à son interprétation. Forteresse, prison symbole de l’arbitraire royal en matière de justice, forteresse militarisée tournée vers la capitale, lieu de révolte potentiel, notamment le faubourg Saint Antoine, lieu des supplices les moins avouables dont auraient été victimes des condamnés non identifiables tant en nombre qu’en nom, mouroir sans retour possible vers la société des hommes, symbole de la tyrannie, la liste est longue des caractères de ce bastion érigé à partir du roi Charles V et qui avait perdu depuis longtemps son statut de prison. Lors de l’ouverture de la forteresse conquise ou simplement remise suite à la reddition de sa garnison, le peuple de Paris n’y trouva semble-t-il que sept prisonniers, dont quatre faussaires”.

Le 14 juillet 1790, la Fête de la Fédération, l’union de la Nation 

100 000 Parisiens au Champ-de-Mars pour la Fête de la Fédération le 14 juillet 1790

*100 000 Parisiens au Champ-de-Mars pour la Fête de la Fédération le 14 juillet 1790

“Le 15 juillet 1789, Louis XVI nomme La Fayette commandant de la garde parisienne créée pour canaliser les mouvements populaires et assurer la protection des Parisiens. Des milices de citoyens se créent dans chaque ville sur le modèle de la garde nationale de Paris pour lutter contre toute menace, notamment pendant la Grande Peur. Des fédérations locales, régionales de gardes nationales se sont constituées dans le sud de la France dès le mois d’août 1789. Elles se répandent dans le reste du pays. La Fayette incite à organiser pour le premier anniversaire de la prise de la Bastille une fête nationale célébrant cette fédération, proposition acceptée par l’Assemblée. L’Assemblée veut que cette commémoration du 14 juillet soit une fête l’unité de tous les Français.

 fête de la féderation

Le théâtre de la fête est le Champ de mars, aménagé à partir du 1er juillet par de nombreux ouvriers, notamment de terrassement pour créer un cirque à l’antique, dont la capacité est estimé à cent mille places. Au centre, est érigé un autel, dédié à la Patrie, base d’un culte civique. La préparation du lieu vit la participation de représentants des différents groupes sociaux. La légende veut que Louis XVI, lui-même, y assistât.Les fédérés venus de toutes les provinces, complétés par les fédérés parisiens, estimés quant à eux à cent mille, défilent avec leurs drapeaux montrant l’union de la Nation à travers ceux qui la défendent. Des éléments constitutifs des 14 juillet modernes naissent sans doute en cette occasion. Le roi est placé sous un chapiteau adossé à l’Ecole militaire, sur la droite de la toile. Face à lui, un arc de triomphe clôt l’autre extrémité du Champ de mars, ouvrant sur la Seine. Une messe est célébrée par Talleyrand, avec trois cents prêtres, puis une prestation de serment. Le marquis de La Fayette (arrivant sur un cheval blanc) au nom des gardes fédérés prononce celui de la garde nationale. Fidélité à la Nation, à la loi et au roi, engagement à maintenir la Constitution acceptée par le roi, protection de la sûreté des personnes sont le contenu essentiel de cette prestation.

 Charles Thévenin 1764 1838 La Fête de la Fédération le 14 juillet 1790 au Champ-de-Mars

*Charles Thévenin 1764 1838    La Fête de la Fédération le 14 juillet 1790 au Champ-de-Mars

Le président de l’assemblée, Charles de Bonnay, prête serment pour l’ensemble des députés et de leurs électeurs. Les députés des quatre-vingt-trois départements assistent à la fête.Puis, Louis XVI intervient comme chef de l’exécutif pour prêter serment à la Constitution et s’engager à appliquer et respecter la loi.”

« Dites à vos concitoyens que le roi est leur père, leur frère, leur ami, qu’il ne peut être heureux que de leur bonheur, grand que de leur gloire, puissant que de leur liberté, souffrant que de leurs maux. » Louis XVI 

“Un Te Deum fut donné. L’enthousiasme de la première fête de la fédération disparut lors de la suivante en 1791. La méfiance liée aux événements du printemps, la fuite à Varennes notamment, anima la célébration à laquelle l’assemblée ne s’associa pas ! Quelques jours plus tard la fusillade du Champ de mars envenima la situation. Par le 14 juillet 1789 la Révolution crée l’événement, par le 14 juillet 1790 elle crée l’expérience festive.”

1880, Le 14 juillet devient fête nationale

“Les républicains ne contrôlent l’ensemble des institutions qu’à partir du début de l’année 1879. L’enracinement de la République s’affirme par un ensemble de symboles, la mise en place de rituels et de pratiques collectives. Ainsi, en 1880, les députés républicains sont-ils confrontés à la nécessité d’offrir à la Nation, une fête collective dont il faut fixer la date, organiser le contenu. Les événements révolutionnaires se transforment en mythes fondateurs. Le mythe inscrit le présent de la troisième République naissante dans une continuité historique. « Le drame de 1789 ne cesse de se rejouer » nous dit F. Furet… “

La fête du 14 juillet 1880 place de la Bastille à Paris.

*La fête du 14 juillet 1880 place de la Bastille à Paris

Le député Benjamin Raspail dépose une proposition de loi pour que la fête ait lieu le 14 juillet, et se heurte ua scepticisme de l’Assemblée nationale : le 14 juillet commémore la prise de la Bastille en 1789, et rappelle un souvenir sanglant et meurtrier pour la France. Benjamin Raspail évoque une deuxième raison qui ferait que le 14 juillet serait la date idéale. Le 14 juillet 1790, soit un an après la prise de la Bastille, les gardes nationaux se sont réunis à Paris pour un grand événement d’Union nationale, baptisée fête de la fédération.

Ce deuxième évènement contrebalance la violence du premier. La loi est signée par 64 députés, adoptée par l’Assemblée le 8 juin, par le Sénat le 29 juin et, enfin, promulguée le 6 juillet 1880 : « La République adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale ».

Le 14 juillet s’impose dans le débat

“La victoire du 14 juillet n’est-elle pas à trouver dans la double signification de la date. Au 14 juillet 1789 succède un 14 juillet 1790. La fête de la fédération atténue le caractère violent de la prise de la Bastille au profit d’une célébration modérée non de l’événement mais de la Nation fédérée, unie en une même fête, associant l’ensemble des parties pour un projet commun.” 

La distribution des drapeaux, 14 juillet 1880 le défilé. Gravure extraite de H. Barthélémy La Guerre Paris Jules Rouff vers 1880 © SHD

 *La distribution des drapeaux, 14 juillet 1880 : le défilé. Gravure extraite de H. Barthélémy, La Guerre, Paris, Jules Rouff, vers 1880 © SHD

Extrait du Testament de Louis XVI 

Louis XVI

*Louis XVI en costume de sacre, Antoine-François Callet, 1788, château de Versailles

Déclaration de Louis XVI à tous les Français, à sa sortie de Paris 20 juin 1791 

“A la fédération du 14 juillet 1790, l’Assemblée, en nommant le Roi par un décret spécial pour en être le chef, s’est montrée par là penser qu’elle aurait pu en nommer un autre. A cette même cérémonie, malgré la demande du Roi, la famille royale a été placée dans un endroit séparé de celui qu’il occupait, chose inouïe jusqu’à présent. 

C’est pendant cette fédération que le Roi a passé les moments les plus doux de son séjour à Paris ; elle s’arrête avec complaisance sur le souvenir des témoignages d’attachement et d’amour que lui ont donné les gardes nationaux de toute la France rassemblés pour cette cérémonie.

A Paris, le 20 juin 1791, Louis.”

Sources : le site officiel de l’Elysée :

http://www.elysee.fr/la-presidence/la-fete-nationale-du-14-juillet/

http://www.cosmovisions.com/

59 commentaires pour “14 juillet 1790 La Fête de la Fédération”

  1. IL est dommage que les origines d’ une fête nationale et annuelle ne soit pas expliquée dans les écoles, et je dois dire que je me trompais moi aussi, jusqu’ à ce que tu fasses cet article qui replace tout dans son contexte.
    et bien, grâce à toi, je vais pouvoir donner des explications à tout ceux que je connais !
    Merci, aussi pour les illustrations
    Bonne journée
    bisous

  2. Coucou ma Francine,
    Magnifique page d’histoire et une mise au point sur ce 14 juillet qui reste dans la plus part des esprit, la prise de la Bastille. Me petit billet de Louis XVI était émouvant. Merci, ce fur un régal de te suivre. Bises et bon vendredi. ZAZA

  3. Hello Francine
    Bravo pour cette historique bien interressant … C’est tout l’art de la France de faire oublié certains faits historiques….et pparamment elle en est passé maitre !
    Bon Vendredi
    Bizz
    Pat

  4. Il n’empêche qu’en persistant à choisir le 14 juillet pour la fête nationale , on savait très bien que la prise de la Bastille occulterait tout le reste tant la symbole est fort.
    Article très intéressant , comme toujours , et notamment la déclaration de Louis XVI : la première phrase citée est émouvante…
    Bises.

  5. Comme ton billet est intéressant, sur ce côté de notre histoire peu connu voire inconnu, j’aime bien voir les images du champs de mars inconnu lui aussi sans tour Eiffel , coup dechaleur encore pour la promenade aujourd’hui , il faudra le chapeau … Bonne journée à toi Francine , plein de bises

  6. Merci à toi pour ce volet de l’histoire qui nous rafraîchit la mémoire voir même la remettre à niveau
    Une bonne documentation illustrée
    Bonne fin de semaine en ce vendredi très prometteur côté ciel 🙂

  7. Bonjour
    Et bien tu m’apprends quelque chose là! Même quand j’étais en Histoire, ils nous disaient que c’était le prise de la Bastille…Des fois il raconte n’importe quoi aux enfants…
    Bisous

  8. bonjour Francine ,

    Il n’y que toi pour nous parfaire cette période de l’histoire que l’on fête chaque année ce 14 juillet.
    Superbe billet et surtout ses magnifiques photos des archives nationales.
    Merci pour ce partage
    bonne journée à l’ombre de la canicule annoncée
    amitiés

  9. Bonjour Merci de me rappeler ces faits je me souviens que notre prof. d’histoire nous disait que c’était la fete de la fédération. pour répondre a ta question sur les oueds celui que j’ai présenté meme si c’est minime a presque tout le temps de l’eau. Les autres a part les orages ou une saison pluvieuse sont asséchés une bonne partie de l’année sauf le Draa et le Ziz qui part endroit ont des petits barrages pour l’irrigation des palmeraies ( peut etre quelques autres aussi,je ne connais pas tous les oueds du Maroc …) bon vendredi bises

  10. Bonjour Francine,
    merci pour le rappel, je savais pour cette fête de la fédération, mais j’avais totalement oublié, comme j’aurai oublié l’an prochain, une mémoire sélective. Ce petit cours d’histoire est très intéressant, et on devrait s’en inspirer dans les écoles, c’est un sujet évoqué seulement au moment du 14 juillet, le reste de l’année on oublie. On parle simplement de la prise de la Bastille. Un excellent sujet et de beaux documents.
    Passe une bonne fin de semaine.

  11. Merci a toi pour cet article vraiment complet et remettant l’histoire sur les rails si je peux dire ainsi , j’ai souvenir aussi qu’on parlait seulement de la prise de la Bastille(‘a l’école)

    Passe une belle journée Francine , voila un autre WE qui arrive !!
    Va -t- on échapper a l’orage sur Nantes ? elle arrive via la Bretagne
    Bizz

  12. BONJOUR
    UN EXCELLENT ARTICLE
    beaucoup de recherche et c’est très intéressant à savoir
    je doit te dire que j avais lu cela il y à peu
    mais je l ignorais également jusqu à cette année
    merci pour tes recherches
    bises Francine
    kénavo

  13. Bonjour
    Avec le temps je n’arrive plus a fêter ce 14 juillet…
    Cette révolution a fait couler beaucoup de sang innocent…
    Et aujourd’hui nus sommes toujours dans un pays ou les privilèges sont si nombreux qu’il ne faut surtout pas changer… c’est vrai ces privilégiés ne sont plus les “nobles” mais à part ça, je ne vois pas de différence…
    Sincèrement
    Jean

  14. On peut se dire que l histoire se répète ! 2 évènements pour un 14 juillet , on peut se demander et comme l on dit , jamais 2 sans 3 , qu’elle sera le 3 ème !

    Merci pour ton explication détaillée de ce matin ! en effet , c’est du poids ! j ‘ai le meme profil d’équipement mais en Nikon D7000 et optique quasi idem – sauf le fish eye – à la place j ai une grosse optique macro 105 mm – et un bridge lumix ( optique leica dont tu as les photos de l ‘éléphants ce jour et que j utilise beaucoup en reportage pour plus grande facilité et couverture focale même si 12 mega pixels)
    Pour le conseil ( avant en argentique j ‘etais équipé en leica – le nec en optique – je me réoriente sur cette qualité et te conseille le compact sony RX100 20MEGA pixels optique carl Zeiss assez proche en qualité optique et avec un large capteur –
    je vais être absent jusque mi aout , dés ce week end
    Passe une bonne fin de journée Amitiés

  15. Magnifique article qui remet bien les choses à leur place. J’aimerais bien que les instit’ apprennent de cette façon, l’histoire de notre France, à leurs élèves. Je vais faire lire cet article à ma petite fille Lalie, elle arrive demain matin pour une dizaine de jours, elle est passionnée d’histoire et je suis sure que tout cela va l’intéresser.
    Merci mon encyclopédie Francine.
    Bon week-end et bonne semaine prochaine, avec un peu moins de chaleur car je dois sortir avec Lalie et je crève, je dégouline même sous la chaleur que je ne supporte pas.
    Bisous à toi Francine

  16. Bonsoir Francine, merci pour cette piqûre de rappel !! j’en apprends tous les jours grâce à ton blog, tiens je vais à Barcelone en septembre j’espère pouvoir visiter ou du moins voir la Sagrada que tu nous as si joliment présentée !!
    Gros bisous rozy

  17. bonsoir Francine .. journée caniculaire en Provence … en début d’après-midi, le thermomètre de ma voiture affichait 44 ° !!! perso, la chaleur ne me gène pas et je suis déjà toute bronzée par le soleil mais les radios locales commencent à diffuser des messages d’alerte pour les personnes âgées et les jeunes enfants !!

    Franchement bravo pour tes recherches pour étayer ton article … j’ai appris plein de choses .. je ne retiendrai surement pas tout hélas, n’étant pas vraiment historienne dans l’âme … à l’école, j’ai toujours préféré la géo !! lol mdr
    bisous et bonne soirée

  18. Bonsoir Francine,
    Ben , moi qui n’aime pas trop l’histoire, j’en apprends aujourd’hui !!!!!!
    à l’école , nous avons toujours appris que la fête du 14 juillet 1789, était la prise de la Bastille, comme quoi, tu remets les pendules à l’heure !!
    Bonne soirée sous une chaleur orageuse , bises

  19. Bonjour Francine,
    Très intéressant cet article qui révèle le côté moins connu de cette fête et des événements qui se sont déroulés pendant les premières années de la république!
    Bon weekend,
    Frans

    • ben oui, peu de gens le savent Stéphnae Bern, dans ses commentaires du concert et feu d’artifice à la Tour Eiffel, a bien parlé de la fête de la fédération

  20. C’ est sous un franc soleil que je passe te souhaiter une bonne fin de semaine !
    N’ oublie pas le chapeau pour ta balade parisienne !
    Bisous

  21. Bonjour Francine
    Merci pour tes explications sur la date du 14 juillet grâce à toi j’ai revisé un cours de l’histoire de France Bon week-end Bises

  22. Bonjour
    Petite précision au sujet des hélicoptères.
    J’ ai effectué mon service militaire en partie au 1er R.H.C de Phalsbourg, nouvelle dénomination l’ année de mon service en 1977.
    Avant le régiment s’ appelait GS ALAT
    Aviation légère de l’ armée de terre.
    Donc ce n’est pas étonnant qu’il y ai beaucoup d’ hélicos dans l’ armée de terre.
    Entre autre le 1 er RHC était en liaison avec le er RI de Phalsbourg où j’ ai fais mes classes.
    37 ans déjà.
    Bonne journée
    jp

  23. La passionnée d’histoire que je suis a pris grand plaisir à lire cette belle leçon et ces petites mises au point. J’aime beaucoup l’illustration portant sur le 14 juillet 1880 à la Bastille. Elle porte en elle toute la liesse de cette fête. Merci pour ce beau billet. Bises et bon weekend

  24. Bonjour Francine un très joli reportage et merci pour toutes ces explications qui nous apprends beaucoup de chose bon samedi à toi sous le temps lourd et orageux hier 35 degrés sans vent dur dur bisou à toi Claudine Daniel

  25. Bonjour Francine,

    Oui peu savent que le 14 juillet est la fête de la fédération mais je pense que les deux sont liés intimement.
    Tout bonnement car même si les politiques considèrent que c’est un acte violent il faut remettre l’acte dans le contexte de l’histoire.
    C’est un peuple qui se révolte contre l’oppression d’un pouvoir qui le saigne à blanc, c’est le renvoi de Necker, c’est l’abolition des privilèges, la volonté de faire que l’homme demeure libre et égal en droit, droit de propriété, droit de travail, droit d’expression, droit de manger à sa faim….
    Tout cela a donné naissance à la prise de la bastille car le peuple était inquiet il craignait que des troupes étrangères massées aux alentours n’interviennent, la peur de la famine il faut savoir que le prix du pain base alimentaire du peuple avait atteint son prix maximum…tout cela a engendré la colère du peuple et la prise de la bastille.
    La fête de la fédération est la volonté de lier les individus autour d’un même principe l’unité de la nation, d’un peuple libre de disposer de lui-même et cette fête n’aurait pu exister si la prise de la bastille n’avait pas eu lieu… 😉
    Bonne journée et bon Week End.

    • c’est certain, les deux sont liés, je ne le nie pas; la Fête de la Fédération rappelle la prise de la Bastille; une façon détournée de fêter les deux; cependant la fête nationale c’est celle de la Fédération. Car comme je l’ai dit on ne peut pas fêter un épisode sanglant de notre histoire! De plus, ce jour là il n’y avait que sept prisonniers ! 😉

      • Bonsoir Francine,

        Là encore il faut mettre ce fait dans son contexte 😉 …et ne pas “rejeté” car sanglant.
        Sans ce fait, le régime aurait-il été renversé ?
        Des épisodes sanglant en France il y en a eu …et ils ont constitué les éléments fondateurs de notre Histoire et ils sont notre Histoire.
        Ce que je veux dire par là c’est que le monde politique de l’époque est “hypocrite” en disant ne pas retenir le 14 juillet pour la prise de la Bastille mais le retenir pour la fédération ….la prise de la bastille est l’armement d’un peuple pour se libérer d’un joug “tyrannique” car à la bastille il y avait des armes.
        Il a été sanglant car de Launay ne voulant pas que le sang soit versé a ouvert les portes mais les leaders en ont décidé autrement là oui c’est sanglant et inutile mais la volonté de la “sauvegarde” de sa liberté est toujours sanglante ….il n’y a qu’à voir l’actualité 😉
        Le 14 juillet sera toujours associé à la prise de la Bastille car elle est un événement majeur, tournant radical de l’Histoire de France marquant la chute du pouvoir militaire royal et la naissance de la révolution municipale…cette prise est devenue le symbole dans la culture politique républicaine 😉 …
        Et c’est pour cela qu’en 1880, cette date a donc été entérinée pour célébrer cette double commémoration 🙂

        Bonne soirée.

  26. Bonjour francine
    merci pour cette belle leçon d’histoire
    Moins soleil aujourd’hui ,mais des orages sont annoncés pour demain
    Je te souhaite de passer un bon week-end
    gros bisous et à lundi

  27. malgré l’avis de Renauld dans sa chanson “exagone” je pense que cette révolution a bien changé la vie en France et a été fondamentale dans l’évolution de notre société ..
    je ferais bien moi aussi de faire ton régime “draconien” … trop de jus de fruits et de glaces …. pfff …
    tiens moi au courant pour les résultats de Vendredi …
    bonne soirée – bisous

  28. faux de croire que je peux manger ce que je veux … A partir d’un certain âge on a toutes et tous des désordres dans nos analyses … mais il faut bien vivre avec hélas !! lol mdr
    Bonne expo .. moi j’espère descendre au bord de la mer si les orages boudent la provence .. bisous bisous

  29. Bonne nuit Francine,
    après les cours de cuisine, voici ceux d’histoire et bien documentés enrichis de très belles photos. Bravo.
    Bisous et bon début de semaine.

  30. Hier j’ai voulu te laisser un commentaire sous cet article et il n’est pas passé. Belle page d’histoire que les mémoires oublient hélas et que tu remémores avec talent. Tes chats t’ont-ils aidée…rires? Je les vois tenir le stylo et rédiger… Belle semaine à venir, gros bisous
    Pour moi demain différents soins médicaux, brr, j’ai hâte que ça soit fini, encore des aiguilles et des triturations…
    Amicales pensées
    Cendrine

  31. En fait, il faut distinguer l’événement de la fête, ce qui n’est pas clairement expliqué dans nos livres d’histoire…
    Ton article par contre nous le décrit bien.
    A bientôt, bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !